RED Hydrogen One : le premier téléphone holographique

Après le flop commercial du Fire Phone, le smartphone 3D d'Amazon, le fabricant RED se lance à son tour sur le marché avec le premier smartphone holographique. On décrypte pour vous cette innovation qui va (peut-être) révolutionner le marché des smartphones.

Le RED Hydrogen One, inspiré du monde de Star Wars

Le modèle Hydrogen One est fabriqué par le fabricant de caméras professionnelles RED en partenariat avec la start-up Leia Inc. Cette dernière s'inspire de l'hologramme appartenant à la princesse Leia qui apparaît dans le premier volet de la saga Star Wars.

RED, le fabricant de l'Hydrogen One n'a rien à voir avec l'opérateur mobile RED by SFR.

Hydrogen One de RED

RED n'a pas fourni une fiche technique très détaillée. Toutefois, nous savons que l'Hydrogen One sera composé d'un écran holographique 5,7 pouces d'une définition de 2560 x 1440 pixels permettant d'afficher à la fois la 2D, la 3D et la 4-View, un processeur Snapdragon 835 (processeur des smartphones haut de gamme 2017), une batterie à l'énorme capacité de 4500 mAh, un port USB ainsi qu'une prise jack.

Le petit bijou de RED a également un aspect modulaire, c'est-à-dire qu'il est possible d'y ajouter et d'y retirer des éléments afin que l'appareil corresponde davantage aux besoins de son utilisateur. Ces éléments peuvent être une batterie plus importante, un appareil photo ou encore un haut-parleur de meilleure qualité. L'Hydrogen One dispose ainsi d'une grille de connecteurs présente sur sa coque.

A quoi sert un écran holographique ?

smartphones hologrammes

Pour comprendre ce qu'est un écran holographique, il faut savoir à quoi correspond un hologramme. Le concept de l'holographie a été pensé par Jules Verne dans son livre Le Château des Carpathes (1892), puis imaginé par un scientifique hongrois, Denis Gabor.

Ce terme est utilisé depuis de nombreuses années pour désigner un procédé de photographie en relief. Un hologramme correspond aujourd'hui à une image en 3D "suspendue dans les airs". L'illusion holographique s'appuie sur une technologie d'auto-stéréoscopie, c'est-à-dire que l'image est représentée en 3D sans nécessité d'accessoires tels que des lunettes 3D. Le rétroéclairage de la dalle LCD va orienter la lumière dans plusieurs directions afin que l’œil de l'utilisateur perçoive des images décalées.

Le terme hologramme vient du grec : holos (en entier) et graphein (écrire).

Présent dans l'Hydrogen One, l'écran holographique permet donc de projeter une image 3D, notamment lors d'appels vidéos. Il s'agit du même procédé que FaceTime sur les iPhone. Les deux interlocuteurs se parlent tout en se voyant, mais avec l'Hydrogen One, ils se perçoivent en 3D et "dans l'air" grâce à l'illusion holographique.

Malgré une présentation officielle prévue pour les 2 et 3 juin 2018 à Los Angeles, certains journalistes triés sur le volet ont pu assister en avant-première à la démonstration de cet innovant Hydrogen One. Parmi eux, Dieter Bohn, journaliste à The Verge, évoque une image qui "ne sort pas vraiment de l'écran" mais qui "donne surtout une sensation de profondeur".

Le RED Hydrogen One : un smartphone innovant à un prix élevé

Comme tout produit innovant, le smartphone Hydrogen One de RED est proposé à la vente à un prix très élevé. Il se positionne en tant que smartphone haut de gamme. Disponible sur le marché américain dans un premier temps en août 2018, ce smartphone holographique sera au prix de 1 195 dollars pour la version en aluminium et à 1 595 dollars en titane. Le fabricant RED n'a pas encore communiqué sur une possible commercialisation de l'Hydrogen One en Europe.

 

Vous souhaitez acheter un smartphone performant et souscrire un forfait mobile adapté à vos besoins ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Mise à jour le