Observatoire du marché mobile T2 2019 : hausse du nombre de cartes SIM

Observatoire du marché mobile T2 2019

Le marché des cartes SIM en France se porte bien même si la santé du marché s'amenuise pour le troisième trimestre consécutif. Le nombre de cartes SIM en service en France à en effet augmenté durant le second trimestre 2019 avec 200 000 cartes comptabilisées selon l'ARCEP. Retour sur cette croissance et sur les derniers chiffres du marché.

Comment expliquer l'augmentation du nombre de cartes SIM en France au deuxième trimestre 2019 ?

L'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) vient de sortir son rapport sur le nombre de cartes SIM actives en France (hors MtoM) au deuxième trimestre 2019. Ses données indiquent ainsi que le nombre de cartes SIM actives est en augmentation sur ce dernier trimestre avec 76 millions d'unités comptabilisées au 30 juin 2019. Cela correspond ainsi à environ 200 000 cartes SIM de plus qu'au trimestre précédent (75 762 millions d'unités).

Évolution du nombre de cartes SIM en France


La progression du nombre de cartes SIM en France est expliquée de plusieurs manières par l'ARCEP :

  • Le premier facteur est un maintien de la croissance des ventes dans le domaine des cartes SIM postpayées avec environ 20 000 cartes SIM en plus ce trimestre (+350 000 cartes SIM au premier trimestre 2019 contre +370 000 au second)
  • Le second facteur qui contribue à cette augmentation, c'est le ralentissement moins prononcé des ventes de cartes prépayées comparé au deuxième trimestre 2018. La vente de SIM avait ainsi chuté de 355 000 au deuxième trimestre 2018 contre "seulement" 165 000 cartes SIM ce trimestre.

Cette augmentation est aussi surtout due aux opérateurs de réseaux comme Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free qui avec 175 000 cartes SIM supplémentaires vendues représentent 85% de cette croissance trimestrielle. Les opérateurs virtuels comme Lebara mobile, Lycamobile, La Poste Mobile ou bien encore RED by SFR complètent cette hausse avec 30 000 cartes SIM vendues. En ce qui concerne le marché des entreprises, les résultats sont aussi au beau fixe avec plus de 100 000 cartes SIM supplémentaires vendues ce trimestre. Ce résultat n'a d'ailleurs été atteint que deux fois depuis décembre 2011.

Comment expliquer alors que le marché s'affaiblisse pour le troisième trimestre consécutif ?

 

 

Vous souhaitez souscrire un forfait mobile pas cher et adapté à vos besoins ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives.

Ventes brutes et demande de portabilité en baisse : les facteurs expliquant le relatif manque de dynamisme du marché mobile

Malgré les bons résultats évoqués précédemment le marché des abonnés mobile ne se porte pas pour le mieux. Deux explications principales sont avancées par l'ARCEP :

  1. Les ventes brutes trimestrielles sont la première explication de ce recul, avec une régression d'environ 20% chaque trimestre pour les opérateurs dans la catégorie post-payé.
  2. Le nombre de personnes conservant leur numéro suite à un changement d'opérateur est aussi en baisse constante sur les trois derniers trimestres. Pour ce trimestre, 1,4 millions de numéros ont été conservés ce qui constitue une baisse de 31% sur une année. En savoir plus sur la portabilité.

En plus de ces facteurs, et ce malgré une progression constante du marché des cartes post-payé à La Réunion (environ 10 000 cartes par trimestre depuis près de deux ans), le nombre de cartes en services a diminué dans les départements et collectivités d'outre-mer. Cette régression est surtout due à une baisse de 20 000 cartes ce trimestre dans la zone combinée Mayotte-La Réunion.

Internet des objets : presque 20 millions d'objets connectés !

Une "petite entreprise" qui ne connaît pas la crise, ce sont les cartes SIM MtoM (de machine à machine) qui connaît une croissance annuelle sans précédent depuis environ deux ans et demi. C'est désormais près de 20 millions de cartes SIM MtoM recensées en date du 30 juin 2019.

Créé le