Europe : tous les pays en sont-ils au même stade concernant la 5G ?

Europe

Depuis l’annonce d’une évolution de la technologie 4G, beaucoup de temps s’est écoulé, bon nombre de rumeurs ont circulé sur le déploiement de la 5G et les offres des différents opérateurs, et beaucoup de chemin a été parcouru ; en France comme ailleurs dans le monde. Pas assez pourtant, si l'on en croit les médias spécialisés. Nous faisons le point pour vous dans cet article.


Rappel de ce qu’est exactement la 5G

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons à quoi correspond la 5G : c'est une technologie de réseau mobile, évolution logique de ses prédécesseures moins performantes les 2G, 3G et 4G.

La 5G, sans surprise, offre de nombreuses améliorations par rapport à ces anciennes versions ; notamment en termes de débits atteints (elle est ainsi jusqu’à dix fois plus performante que la 4G) et d’utilités.

Il faut également savoir que la 5G se situe entre deux bandes de fréquence principales, à savoir 3,5GHz et 26GHz ; au début du chantier, les fréquences sont attribuées aux opérateurs via un système d'enchères. Outre une vitesse de chargement bien plus élevée, la 5G réduit fortement les temps de latence et permet de développer considérablement ce qu'on appelle l'Internet des objets, la domotique et les applications de réalités virtuelles.

Déploiement 5G en France : où en est-on ?

Commençons par faire un état des lieux du déploiement de la 5G dans l’Hexagone. Le plan de développement voulu par le gouvernement français a été lancé en novembre 2020 ; date à laquelle les antennes 5G ont été implantées dans certaines zones du territoire national, à savoir les grands centres urbains en priorité.

Le site de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) grâce à son Observatoire du déploiement 5G, permet notamment de suivre son évolution en France.

Concrètement, nous nous situons toujours dans la phase de déploiement initiale de la 5G. Pourtant, les principaux opérateurs de télécommunications poursuivent leurs avancées et continuent d’augmenter le nombre d’antennes 5G sur le territoire.

Ainsi, au 31 décembre 2021, Free dépassait largement ses concurrents au niveau du nombre total de sites 5G ; tout en restant légèrement en retrait de par la fréquence moins élevée de ses antennes.

Nombre de sites 5G ouverts commercialement (données au 31 décembre 2021)
Opérateur Nombre total d’antennes 5G Nombre d’antennes 5G
en bandes 3500MHz
SFR 4984 2828
Bouygues Telecom 6730 2689
Orange 3035 2698
Free 13470 2384

Présentation des sites 5G en France par opérateur.

En mars 2022, l’opérateur historique Orange annonçait couvrir 38% de la population française à travers plus de 900 communes. C'est pourtant lui qui se place en dernière position par rapport aux autres fournisseurs présents sur le marché, en comptant les différentes bandes de fréquences compatibles 5G.

SFR assure lui la couverture de 4400 communes de l'Hexagone, juste derrière Bouygues qui possède déjà 5003 sites 5G à travers 6600 communes de France.

Quant à Free, il affirmait déjà couvrir 79% de la population française et plus de 9648 communes. Il caracole donc en tête de liste de ce classement.

Mais la majorité des zones désormais couvertes par la 5G restent avant tout les grandes métropoles françaises. Si vous résidez en province ou dans un lieu isolé, il va encore falloir faire preuve de patience.

Quoi qu'il en soit, le nombre d'antennes 5G en fréquence 3500MHz est celui qui importe le plus. Il s'agit en effet de la fréquence la plus performante et de celle qui va permettre aux usagers de profiter des meilleurs débits.

Implantation de la 5G dans les DOM TOM Comme sur le territoire métropolitain, le déploiement de la 5G dans les territoires d'outre-mer peine à prendre son essor. Seule la Guyane comptait 5 antennes 5G au début de l'année 2021. Les enchères visant à définir l'attribution des fréquences des autres opérateurs doivent avoir lieu d'ici à la fin de l'année pour les autres départements.

L'avancée de la 5G en Europe

https://selectra.info/sites/selectra.info/files/2021-06/europe-200x280…
Europe

Qu’en est-il de nos voisins européens ? Le déploiement de la 5G avance-t-il plus ou moins rapidement par rapport à celui de la France ? Même si les experts prédisent depuis longtemps que l’utilisation de la 5G se fera au détriment de la 4G, c’est encore loin d’être le cas. À titre d'exemple, la 4G couvre en effet près de l'intégralité du territoire national, et les plus de 99% sont annoncés pour 2024.

À plus grande échelle, en 2021, l’utilisation de la 5G ne représentait que 8% du total des interactions mobiles dans le monde entier. Autant dire que cette avancée est bien maigre par rapport à celle prévue et escomptée.

Toujours pour comparer, 30% des utilisateurs chinois disposent aujourd’hui d’une offre mobile 5G. L’Observatoire européen de la 5G attestait, en janvier 2022, de 112 000 antennes 5G déployées à travers l’Europe, contre un bon million sur le continent asiatique.

Encore plus frappant, le cas de la Corée du Sud. Ce pays compte huit fois moins d’habitants qu’au sein de l’Union européenne et enregistre pourtant déjà 50% d’utilisateurs de la 5G.

À l’heure actuelle, il n’est pas présomptueux de dire que de nombreux États membres ne seront sans doute pas en mesure de tenir les échéances qui leur ont été attribuées.

La Cour des comptes européenne a ainsi publié un rapport décrivant les retards accumulés dans le déploiement des réseaux 5G à travers l’Europe. Des lacunes bien réelles par rapport à nos voisins plus éloignés, donc. Outre la lente progression du chantier, on relève des questions de sécurité importantes qui freinent elles aussi l’avancée des travaux.

Sans compter que, depuis 2014, l’Union européenne a dépensé 14 milliards d’euros pour mettre en place les infrastructures nécessaires. Une bagatelle selon les prévisions, quand on sait que la 5G devrait rapporter 1 000 milliards d’euros de PIB d’ici à 2025, en raison de ses performances.

Toujours selon l’Observatoire européen de la 5G, voici ce que l’on sait des autres pays en ce début d’année 2022 :

  • D’ici à la fin de l’année 2022, l’Espagne espère atteindre 8,6 millions d’utilisateurs de la 5G.
  • Le gouvernement allemand déclarait au mois de mars espérer couvrir la totalité de la population d’ici à 2030.
  • L’Italie s’attend à couvrir 46% de la population en sites 3,5GHz d’ici à 2023 (sur seulement 6% du territoire).

Quel est le programme prévisionnel de la 5G dans le monde ?

Bien qu’elles soient toujours à prendre avec des pincettes, les prévisions concernant la mise en place de la 5G dans le monde se présentent comme suit :

  • Couverture intégrale en 5G des Jeux olympiques de Paris 2024.
  • Plus de 500 millions d’utilisateurs de la 5G dans le monde entre 2024 et 2026.
  • En 2029, le réseau 5G supplante celui de la 4G avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde.
  • La 6G (qui devrait être 100 fois plus rapide que la 5G) est quant à elle annoncée pour l’horizon 2030.

Etonemment, selon une étude du GSMA (Global System for Mobile Communications) la région d'Amérique du Nord ne comptait que 13% d'utilisateurs de la 5G au début de l'année. Malgré ce petit retard, le continent figure bien devant l'Europe.

Mis à jour le