Fraude à la carte bancaire : les banques rappelées à l’ordre

112 milliards d’euros ont été dépensés via le commerce en ligne en 2020.
112 milliards d’euros ont été dépensés via le commerce en ligne en 2020.

Après le gros boom du shopping en ligne en 2020, les banques sont rappelées à l’ordre par le régulateur dans le cadre des paiements frauduleux. Des délais de remboursements trop longs, des démarches fastidieuses, des procédures qui n’aboutissent pas, autant de pratiques peu appréciées par la Banque de France et les clients en général. Comment faire en cas de paiement frauduleux ? Quels sont les délais de remboursement ? Voici quelques éléments de réponse !


  • Que faire en cas de paiement frauduleux ?
  • Faire opposition à votre carte bancaire
  • Porter plainte au commissariat ou signaler la fraude au service Perceval
  • Informer votre banque de la fraude au plus vite

Les banques incitées à mieux rembourser les clients en cas de paiement frauduleux

Si il y a bien un secteur à qui la crise sanitaire a réussi, c’est le e-commerce ! Confinements successifs, distanciations sociales et couvre-feu généralisé ont poussé les consommateurs à se tourner massivement vers le shopping en ligne, et les chiffrent parlent d’eux-mêmes : 112 milliards d’euros ont été dépensés via le commerce en ligne en 2020, soit une hausse de 8,5% sur un an.

fraude carte
Un paiement en ligne par carte est 17 fois plus risqué qu'un paiement physique.

Mais qui dit commerce en ligne dit paiement dématérialisé et risques de fraudes accrus. En effet, l’Observatoire des moyens de paiement estime que le paiement en ligne par carte bancaire est 17 fois plus risqué qu’un paiement physique. De plus, la plupart des consommateurs utilisent la carte bancaire pour régler leurs achats sur internet, soit le moyen de paiement qui compte le plus de fraude en France, tous moyens de paiement réunis !

Des fraudes que les banques négligent parfois, comme le révèle une récente enquête de l’organisme UFC Que Choisir. L’enquête sur les fraudes à la carte bancaire réalisée sur 25 prestataires de paiement montre que les délais de remboursement en cas de paiement frauduleux ne cessent de s’allonger pour atteindre une moyenne 25 jours, alors que le remboursement devrait intervenir seulement un jour ouvré après la contestation du client. Des contestations qui sont également difficiles à effectuer tant les formalités sont parfois longues et fastidieuses pour les clients.

Les banques rappelées à l’ordre et invitées à respecter la loi et les délais de remboursement comptent également sur l’arrivée de l’authentification forte qui a pour but de diminuer drastiquement les fraudes à la carte bancaire, en instaurant 2 facteurs d’authentification au lieu d’un seul auparavant.

Paiement frauduleux : comment se faire rembourser par sa banque ?

Vous épluchez vos comptes et vous vous rendez compte qu’un paiement a été effectué sans votre accord ? Que faire quand vous êtes victime d’un paiement frauduleux ? Suivez le guide !

💳 Etape 1 : faire opposition à sa carte bancaire

La première étape consiste à faire opposition à votre carte bancaire, afin de la rendre inutilisable et de limiter son utilisation par le fraudeur. Pour faire opposition, vous pouvez appeler directement le service opposition de votre banque ou bien contacter le serveur interbancaire au ☎️ 0 892 705 705, joignable 24h/24 et 7 jours sur 7. Certaines banques digitales, et notamment des néobanques, permettent aujourd’hui de faire opposition en 1 clic depuis l’application mobile.

👮 Etape 2 : signaler le paiement frauduleux aux autorités

Si vous êtes victime d’un paiement frauduleux, vous avez la possibilité d’aller porter plainte au commissariat. Vous pouvez également signaler la fraude en ligne sur Perceval, un service du service public dédié à la fraude à la carte bancaire. La démarche est plus rapide et anonyme, contrairement à la plainte pour laquelle vous devrez donner votre identité.

🏦 Etape 3 : faire une réclamation à sa banque

Pour obtenir le remboursement de la somme débitée par le fraudeur, il convient de faire une réclamation à sa banque.

Pour être honorée, vous devrez contester le paiement :

  • 13 mois après la date de débit pour les paiements effectués au sein de l’Union Européenne.
  • 70 jours après la date de débit pour les paiements effectués hors UE.

Après ce signalement, la banque doit immédiatement vous rembourser l’intégralitéde la somme débitée.

Mis à jour le