Coronavirus : les particuliers et leur budget pendant le confinement

questions des particulier économie après coronavirus
Selectra répond à vos questions sur les inquiétudes que vous pouvez avoir.

Le confinement peut être synonyme de baisse de revenus pour un grand nombre de français, en raison de l’arrêt de la majorité des activités. Les consommateurs sont inquiets concernant la gestion de leur budget mais se pose également des questions plus précises sur le crédit ou encore l’immobilier. Selectra apporte aujourd’hui des éléments de réponses concrètes aux questions des consommateurs.


Je suis au chômage partiel durant le confinement, puis-je contracter un crédit à la consommation pour subvenir plus facilement à mes besoins durant cette période ?

credit consommation
Il est possible de contracter un crédit conso durant le confinement

Il est tout à fait possible de contracter un crédit à la consommation durant le confinement. Ce type de crédit vous permettra de financer tout type d’achat, sans besoin de justifier auprès du prêteur. L’avantage du crédit consommation est qu’il peut se contracter entièrement à distance, via un établissement de crédit en ligne ou bien sur le site de votre banque. Vous pouvez donc facilement comparer les offres et les taux, et faire plusieurs simulations pour définir le crédit consommation qui correspond le mieux à vos besoins.

Attention cependant, un crédit consommation vous engage à rembourser plusieurs mensualités selon une période définie au préalable. Vous devez être sûr que ce crédit ne vous mettra pas en difficulté par la suite. De plus, si vous utilisez votre crédit consommation pour subvenir à vos besoins quotidiens, ayez un budget bien défini pour ne pas vous retrouver en difficulté les mois suivants lorsque vous devrez commencer à rembourser votre crédit consommation.

Vous vous demandez également quel type de crédit contracter ? Le crédit renouvelable peut être séduisant sur le papier, puisqu’il permet de se servir de la somme choisie en une ou plusieurs fois, tout en ayant une réserve de crédit qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Mais le crédit peut s’étaler dans le temps, et conduire rapidement à une situation de surendettement. Ce type de crédit doit être utilisé de préférence pour un besoin ponctuel et non pour subvenir aux besoins du quotidien.

Selectra vous conseille, si cela est possible, d’utiliser votre découvert autorisé afin de subvenir ponctuellement à vos besoins, au lieu de contracter rapidement un crédit consommation. Aussi, si vous avez déjà un crédit à rembourser, il est également possible de reporter quelques mensualités sans frais. Les conditions sont à vérifier directement auprès de votre banque.

En plein achat d’un appartement, je ne reçois pas de réponse quant au déblocage de mon crédit immobilier. Que dois-je faire ?

Avec le confinement, l’activité économique tourne au ralenti, et les banques ont aussi réduit au maximum leur activité. Les délais de traitement sont donc obligatoirement rallongés. Il est donc normal que le temps de réponse soit plus long qu’à l’accoutumée. Cependant, dans le cas d’un crédit immobilier, il faut veiller à rallonger le délai de la condition suspensive (si vous avez déjà signé votre offre de prêt).

« La majorité d'entre elles n’acceptent plus de nouvelles demandes pour traiter en priorité celles des professionnels et les dossiers de prêts en cours des particuliers, par ordre d'arrivée » explique Ludovic Huzieux, cofondateur d'Artémis Courtage, courtier immobilier et spécialiste en crédit immobilier et assurance emprunteur.

La condition suspensive fixe le délai maximal laissé à l’acheteur pour obtenir son crédit immobilier. Généralement, ce délai est fixé à 60 jours. Au vu du contexte actuel, il est fort probable que le déblocage de votre crédit immobilier nécessite plus de temps. Il est donc nécessaire de faire modifier cette clause par le notaire, au risque de voir la vente annulée.

Avant le confinement j’avais pour projet de renégocier le taux de mon crédit immobilier, dois-je me manifester auprès de ma banque ?

Comme vu précédemment, l’activité étant réduite au maximum au sein des établissements bancaires, ces derniers se concentrent uniquement sur les activités essentielles, et les demandes les plus urgentes. La renégociation d’un crédit immobilier ne figure pas parmi les demandes essentielles à gérer par la banque.

«Ces opérations ne passent pas en priorité, comme cela est le cas pour les financements d'acquisitions immobilières en cours qui impliquent à la fois des acheteurs et des vendeurs », précise Sandrine Allonier, directrice de la communication de Vousfinancer, courtier en crédit.

Si le processus de négociation était engagé avant le confinement, il faut rester patient et attendre la réponse de votre interlocuteur. Si vous n’aviez pas entamer de démarche, mieux vaut reporter la négociation à plus tard.

J’ai un crédit à rembourser mais je suis au chômage partiel à cause du confinement, ai-je le droit de suspendre mes mensualités pendant cette période ?

Pour faire face aux difficultés financière parfois rencontrées par leurs clients, les banques en ligne ont pris certaines mesures afin de soulager au mieux les clients. Par exemple, Boursorama Banque propose à ses clients en difficulté financière de pouvoir suspendre jusqu’à 3 mensualités sans frais, et ce pour les prêts personnels et immobiliers (demande directement sur l’espace client en ligne).

Fortuneo a également pris des mesures en ce sens puisque cette dernière propose à ses clients des solutions d’assouplissement personnalisées. La banque s’engage à étudier le dossier de chacun de ses clients afin de voir quelle est la solution la plus adaptée pour chacun : augmentation de son découvert, suspension des échéances de crédit immobilier jusqu’à 6 mois, les solutions sont trouvées au cas par cas selon les besoins et les problématiques des clients Fortuneo.

Les banques traditionnelles viennent en aide aux entreprises De nombreuses banques traditionnelles ont mis en place des mesures exceptionnelles visant à aider les entreprises durant cette période compliquée. Le Crédit Agricole permet un report de 6 mois des remboursements de crédits bancaires et crédits-bails mobiliers et immobiliers, mais propose également le prêt garanti par l’Etat ou encore la suppression des pénalités et des coûts additionnels des reports d’échéance et de crédits. Le CIC a également mis en place le crédit garanti par l’Etat, et propose également le gel des prélèvements d’assurance tout en maintenant les garanties.

Mis à jour le