Quel est le meilleur type de poêle de chauffage pour chez soi ?

entretien chaudière

🏡 Des questions liées à la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ?

Contactez un conseiller Selectra au :

01 82 88 99 59  
entretien chaudière

🏡 Des questions liées à la rénovation énergétique, DPE, audit ?

Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :

Trouver le poêle le plus adapté à ses besoins

Les poêles de chauffage sont particulièrement appréciés pour la chaleur qu’ils procurent en hiver. Les possibilités de combustions, (bois, électricité, gaz, fioul, bioéthanol, etc), sont variées, conférant ainsi au poêle de chauffage une très grande adaptation aux différents besoins des foyers. Certains poêles de chauffage sont plus économiques quand d’autres sont plus écologiques, ou encore d’autres sont faits pour de grandes pièces. Ce guide permet de comprendre les spécificités des poêles de chauffage pour bien choisir et en fonction de ses besoins.


♨️ Quels sont les différents types de poêles de chauffage ?

Le poêle est un type de chauffage qui peut très bien être utilisé comme chauffage principal d'un foyer ou comme chauffage d'appoint. Quel que soit le combustible choisi pour l'utiliser, le poêle de chauffage apporte généralement une ambiance chaleureuse dans l'habitation, grâce à la danse de ses flammes.

Par ailleurs, il est à différencier d'une cheminée qui, elle, présente un foyer ouvert, là où le poêle possède un foyer fermé.

Un outil en ligne pour estimer sa consommation de chauffage ! Il s'agit d'une des plus importantes sources de dépense d'énergie en période hivernale, la consommation de chauffage : combien faut-il s'attendre à payer ? Connaitre le taux d'énergie dépensée dans son chauffage permet de mieux appréhender les périodes hivernales et d'adopter des gestes d'économies d'énergie !

Il existe différents types de poêles pour se chauffer, chacun répondant à des besoins spécifiques tout en ayant ses avantages et ses inconvénients.

Le poêle à bois

Qu’est-ce que le poêle à bois ?

Poêle à bois, poêle à granulés-pellets, poêle à bûches et poêle à plaquettes

En comparaison avec les autres types de poêles, le poêle à bois est majoritairement présent dans les foyers français. Il existe différentes sortes de poêles à bois :

  • Le poêle à granulés-pellets : en plus d'être extrêmement écologique, il s'agit d'un des combustibles les moins chers du marché. Ce type de poêle à bois a également une grande autonomie et son coût au kWh peut aller jusqu'à 40 % de moins que celui de l'électricité :
  • Le poêle à bûches : également très économique, il dispose d'un rendement de 70 à 85 %. Bien qu'il nécessite d'être ravitaillé régulièrement en bois, il ne tombe jamais en panne et peut être utilisé lors de pannes d'électricité notamment ;
  • Le poêle à plaquettes : il utilise du bois déchiqueté issu de l'industrie forestière. Économique et avec un rendement de 90 %, ce type de poêle dégage moins de fumée qu'un poêle à bûches par exemple. Cependant, le combustible n'est pas disponible à l'achat partout et nécessite un important espace de stockage ;
  • Le poêle mixte : celui-ci conjugue à la fois des bûches et des granulés, permettant de profiter des avantages des deux combustibles.

Qu'est-ce que le label Flamme Verte ? Mis en place par l'ADEME en 2000, le label Flamme Verte permet de renseigner le consommateur sur les appareils de chauffage au bois les plus écologiques et performants en énergie. Il s'applique ainsi sur les poêles à bois ou à granulés de bois, mais aussi les chaudières ou cuisinières fonctionnant aux bûches, granulés de bois ou plaquettes.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle à bois ?

Le poêle à bois présente plusieurs avantages, mais aussi quelques inconvénients. Le tableau ci-dessous permet d'évaluer en fonction des besoins, si ce type de poêle conviendrait à son ménage.

Avantages et inconvénients du poêle à bois
Avantages Inconvénients
  • Le combustible utilisé est un des moins chers du marché : en moyenne, le chauffage à bûches par exemple revient à quatre fois moins cher qu'un chauffage électrique ;
  • Une forte rentabilité est constatée avec le poêle de chauffage à bois : en plus d'utiliser un combustible peu cher, l'énergie produite par ce type de chauffage utilise moins de kWh qu'une chaudière à gaz traditionnelle, par exemple ;
  • L'entretien d'un poêle de chauffage à bois est relativement simple : il suffit de ramoner son poêle à bois et d'effectuer un rendez-vous d'entretien une à deux fois par an pour maintenir l'appareil en bon état ;
  • Le poêle à bois peut être de différentes formes : poêle à bois suspendu, poêle canadien, poêle scandinave...
  • L'impact écologique est très faible, du fait que le combustible utilisé fasse partie des énergies renouvelables.
  • Il est nécessaire de prévoir un espace de stockage suffisant pour les bûches et plaquettes notamment. À noter que les pellets nécessitent un espace de rangement moins important ;
  • Ce type de poêle implique d'avoir suffisamment d'espace dans la pièce car il ne peut pas être apposé contre un mur, par sécurité. ;
  • S'il n'existe pas déjà, le conduit de fumée doit être anticipé et installé.

entretien chaudière

🏡 Des questions liées à la rénovation énergétique, DPE, étiquette énergie ?

Contactez un conseiller Selectra au :

01 82 88 99 59  
entretien chaudière

🏡 Des questions liées à la rénovation énergétique, DPE, audit ?

Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :

Le poêle électrique

Qu’est-ce que le poêle électrique ?

Le poêle électrique, peu connu, fonctionne de la même façon qu'un radiateur électrique traditionnel mais tout en étant sous la forme d'un poêle en affichant des flammes virtuelles. N'utilisant pas de combustible nécessitant du stockage, ce type de poêle a seulement besoin d'une prise pour fonctionner et peut être placé n'importe où dans le foyer. Il a également la possibilité de présenter plusieurs styles différents, avec des finitions en acier, fonte ou encore émail.

Comment piloter son poêle électrique à distance ? Il est possible de programmer son poêle électrique à distance en lui installant un thermostat connecté. Cela permet ainsi d'anticiper les besoins de chauffage du foyer par exemple, et ce tout en étant à distance de celui-ci.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle électrique ?

Le poêle électrique présente des avantages très intéressants, mais également des inconvénients. Le tableau ci-dessous récapitule l'ensemble des particularités du poêle électrique.

Avantages et inconvénients du poêle électrique
Avantages Inconvénients
  • Le fait de ne nécessiter que d'une prise électrique pour fonctionner lui confère une grande simplicité d'utilisation ;
  • Il se trouve dans une gamme de prix abordable ;
  • Grâce au fonctionnement à l'électricité, aucun entretien n'est nécessaire ;
  • Très pratique, il peut être encastré dans un mur ou dans le coin d'une pièce sans que cela présente un risque pour la sécurité. Certains modèles sont d'ailleurs conçus pour être déplacés de pièce en pièce ;
  • Il est possible d'en trouver de toutes sortes de tailles, permettant notamment de s'en procurer des très compacts ;
  • Il apporte un atout décoratif et esthétique qui est très apprécié par les ménages.
  • Très énergivore, il est plutôt conseillé d'utiliser ce type de chauffage comme chauffage d'appoint et non comme source de chauffage central.

Le poêle au gaz

Poêle à gaz

Qu’est-ce que le poêle au gaz ?

Le poêle au gaz fonctionne grâce à un brûleur inclus dans le poêle, et permet ainsi la production de chaleur. À noter cependant que ce type de poêle est de moins en moins utilisé. Bien qu'il apporte un important confort et ne nécessite que peu d'entretien, le fait que le gaz soit une énergie fossile tend à le faire disparaitre de plus en plus du marché du poêle.

Quelles sont les options disponibles pour les poêles à gaz ? Les poêles à gaz peuvent disposer d'équipements supplémentaires, comme des roulettes pour le faire circuler d'une pièce à l'autre ou encore des niveaux de chauffe pour faire des économies d'énergie en contrôlant la température.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle au gaz ?

Le tableau ci-dessous met en avant les aspects positifs et négatifs du poêle à gaz, qui peuvent impacter dans le choix de son poêle.

Avantages et inconvénients du poêle au gaz
Avantages Inconvénients
  • Il est très pratique d'utilisation et d'installation : il ne nécessite pas de conduit d'évacuation de fumée par exemple, et n'a besoin que d'un approvisionnement en gaz, par le biais d'une bouteille ou des réseaux urbains de distribution ;
  • Son rendement est très intéressant : en plus de chauffer très rapidement une pièce, il possède un rendement pouvant aller jusqu'à 110 % ;
  • Très autonome, il ne requiert pas d'être régulièrement rechargé en combustible ;
  • Il dispose d'un système d'aération qui évite les risques d'intoxication au monoxyde de carbone si la combustion n'est pas totale.
  • Le prix du gaz est incertain : il est amené à varier en fonction du marché de gros mais aussi des événements économico-politiques ;
  • Ce type de poêle est particulièrement énergivore et consomme 0,15 € par kWh ;
  • Il faut tout de même s'assurer du bon fonctionnement du système d'aération afin d'éviter tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone ;
  • Le gaz fait partie des énergies fossiles.

Le poêle au pétrole

Qu’est-ce que le poêle au pétrole ?

Poêle au pétrole

Le poêle à pétrole se retrouve encore dans les anciennes maisons, ateliers ou encore garages, mais est de moins en moins utilisé. Techniquement, il s'allume via une mèche ou électroniquement. Son combustible étant très polluant, il est préconisé comme chauffage d'appoint mais vivement déconseillé comme chauffage pour un logement entier afin d'éviter d'importants impacts sur la santé.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle au pétrole ?

Pour choisir pertinemment son poêle, il convient d'abord de connaitre ses caractéristiques. Les inconvénients et avantages du poêle à pétrole sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Avantages et inconvénients du poêle à pétrole
Avantages Inconvénients
  • De petite taille, le poêle à pétrole est peu encombrant et peut se déplacer facilement ;
  • Il monte très rapidement en température, permettant de diffuser rapidement la chaleur dans une pièce ;
  • L'installation est particulièrement facile, car elle ne requiert pas la présence d'un conduit d'évacuation de fumée ;
  • Sa pose ne nécessite pas la présence d'un professionnel ;
  • Ce type de poêle a un prix d'achat très bas.
  • Peu recommandé comme chauffage central, il présente de forts risques pour la santé des habitants du foyer : noircissant les murs mais aussi les meubles, développe l'humidité, mais surtout rejette énormément de dioxyde de carbone du fait d'être à base d'une énergie polluante ;
  • Sa consommation élevée comparée à l'énergie dépensée démontre un appareil de chauffage peu rentable ;
  • Il dégage une odeur peu agréable ;
  • Les anciens modèles peuvent également s'avérer dangereux car peut être liés à des départs de feu ou dégager du monoxyde de carbone.

Le poêle au fioul

Qu’est-ce que le poêle au fioul ?

Anciennement très utilisé, le poêle à fioul n'est plus autant présent dans les foyers. Il présente par conséquent un aspect rétro attractif, et peut se trouver en acier ou en fonte. Sur l'aspect technique, c'est son brûleur qui permet la combustion du combustible.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle au fioul ?

Ci-dessous sont listés l'ensemble des points positifs et négatifs d'un poêle à fioul :

Avantages et inconvénients du poêle à fioul
Avantages Inconvénients
  • La diffusion de la chaleur dans une pièce se fait très rapidement ;
  • Aujourd'hui, le poêle à fioul est inodore et silencieux ;
  • La norme NF-EN-1 certifie la sécurité des appareils récents ;
  • Leur aspect rétro peut apporter un effet décoratif dans le foyer.
  • Le combustible de fioul a tendance à encrasser l'appareil, nécessitant un important entretien régulier ;
  • L'appareil peut également dégager du monoxyde de carbone, c'est pourquoi il est essentiel de le choisir équipé d'un détecteur ;
  • Sa consommation est importante : 0,12€ le kWh ;
  • Le stockage n'est pas à négliger : par mesure de sécurité, les bidons de fioul doivent être rangés dans un local à part.

Le poêle à charbon

Qu’est-ce que le poêle à charbon ?

Le poêle à charbon a deux possibilités de combustion :

  • La combustion de masse, qui a l'avantage de ne nécessiter que peu de charbon ;
  • La combustion en couche fine, qui demande à ce que le poêle soit rempli au maximum ;

Également, certains poêle à charbon couplent à la fois le combustible de charbon et de bois. C'est d'ailleurs l'un des systèmes de poêle les plus anciens. Enfin, tout comme le poêle à bois, le poêle à charbon nécessite d'être relié à un conduit de fumée.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle à charbon ?

Si le poêle à charbon possède de nombreux avantages, il possède également des désavantages. Tous ceux-ci sont répertoriés dans le tableau ci-dessous :

Avantages et inconvénients du poêle à charbon
Avantages Inconvénients
  • Le charbon se consumant très lentement, le poêle au charbon a une très bonne rentabilité. S'il est totalement rempli, il peut fonctionner durant 24 heures ;
  • La montée en température est relativement rapide et la chaleur se répartit aisément dans la pièce ;
  • Il est reconnu comme étant un poêle très efficace pour se réchauffer lors de grands froids.
  • Le charbon est un combustible fortement polluant ;
  • Il présente le risque de dégager du monoxyde de carbone, impliquant la nécessité d'achat d'un détecteur de monoxyde de carbone ;
  • Ce type de poêle nécessite un entretien régulier à ne pas négliger. Le nettoyage nécessite également plusieurs étapes telles que le ramonage des conduits, mais aussi les vérifications de l'étanchéité de l'appareil ;
  • Un espace de stockage spécifique pour le combustible est à prévoir, ce dernier pouvant dégrader la propreté d'une pièce.

Le poêle au bioéthanol

Qu’est-ce que le poêle au bioéthanol ?

Le bioéthanol, un combustible provenant de la distillation de betteraves ou céréales, peut être utilisé dans un poêle à la même manière qu'un poêle à pétrole, par le biais d'un brûleur. Il est également préconisé comme chauffage d'appoint et non chauffage central.

Quels sont les avantages et inconvénients du poêle au bioéthanol ?

Pour mieux comprendre si le poêle au bioéthanol correspond à son foyer, voici une liste des avantages et inconvénients à posséder ce type de poêle :

Avantages et inconvénients du poêle bioéthanol
Avantages Inconvénients
  • Il ne nécessite pas d'entretien car ne produit ni cendres, ni poussières ;
  • Très pratique, il peut être déplacé d'une pièce à une autre ;
  • Reproduisant le feu d'un véritable poêle à bois, il apporte un cachet esthétique à la pièce ;
  • Il n'est pas nécessaire d'avoir un conduit d'évacuation de fumées pour se procurer un poêle bioéthanol.
  • Tout comme d'autres poêles, il présente des risques d'intoxication au monoxyde de carbone. Il est important que la pièce où il est placé soit aérée et de s'équiper en détecteurs de monoxyde de carbone ;
  • Le coût du bioéthanol est plutôt élevé (2 à 4€ le litre) et sa consommation d'énergie forte en faisant un poêle très peu rentable énergétiquement ;
  • Il est vivement conseillé de ne pas l'utiliser plus de 3 heures à la suite.

💰 Quel est le prix d'un poêle ?

Combien coûte un poêle à bois ?

De façon générale, un poêle à bois représente un certain budget, bien qu'il se rentabilise très rapidement. Cependant, le coût d'un poêle à bois dépend principalement de son combustible :

  • Le poêle à bûches est le moins cher des poêles à bois. Il peut se trouver en entrée de gamme à 500€, entre 1 000 et 2 000€ pour du milieu de gamme et plus de 2 000€ pour le haut de gamme ;
  • Le prix du poêle à granulé est compris entre 1 000 et 2 500€ et peut atteindre jusqu'à plus de 3 000€ pour les modèles haut de gamme ;
  • À noter que le coût de la pose se situe dans une fourchette entre 500 et 1 000€.

À prévoir avant tout achat de poêle à bois : La combustion de bois peut produire des particules fines polluantes, notamment chez les appareils de chauffage anciens. L'ADEME averti grandement à ce sujet et c'est pourquoi il est important d'installer un détecteur de fumée et monoxyde de carbone dans la pièce prévue pour le chauffage à bois.

Combien coûte un poêle électrique ?

Le coût d'un poêle électrique se situe entre 100 et 800€. À noter que contrairement au poêle à bois par exemple, il n'est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer la pose, puisqu'il suffit de le brancher à une prise électrique.

Il est d'ailleurs possible de payer moins cher son poêle électrique à la consommation, en souscrivant à une offre en souscrivant une offre plus avantageuse que le tarif réglementé. Voici un comparatif des offres d'électricité les moins chères disponibles :

⚡ Sélection de fournisseurs d'électricité pour faire des économies - janvier 2023
Fournisseur Économies* Caractéristiques
logo ohm energie
OHM Classique
☎️ 09 71 07 14 21
52 €
d'économies* /an
  • Offre activée au 31 mars 2023 ;
  • - 6 € par MWh HT toute l’année par rapport aux tarifs réglementés d'EDF ;
  • Électricité 100 % renouvelable ;
  • Offre compatible tous compteurs ;
  • Prix indexés sur les tarifs réglementés d'EDF.
logo ohm energie
OHM Petite Conso
☎️ 09 71 07 14 21
15 €
d'économies* /an
  • Offre activée au 31 mars 2023 ;
  • Électricité verte incluse ;
  • Offre compatible tous compteurs ;
  • Abonnement mensuel avantageux.
logo totalenergies
Heures Eco Electricité
☎️ 09 74 59 44 87
0 €
  • Prix compétitif durant 8 heures/jour (heures creuses) ;
  • Prime de 30 € offerte sous conditions ;
  • Offre sans engagement de durée et service client réactif.
Service gratuit ⭐️ Selectra

*Économies par rapport au tarif réglementé pour une consommation annuelle de 7000 kWh, en option Base et 6 kVA, calculées en janvier 2023. Référencement gratuit d'une sélection de fournisseurs partenaires de Selectra.

Combien coûte un poêle au gaz ?

Le prix du poêle au gaz peut être abordable. Il est possible d'en trouver entre 100 et 500€. Par contre, contrairement au poêle électrique, il nécessite une pose par un professionnel qui peut couter entre 500 et 1500€, selon la difficulté de l'installation.

appel gratuit

️⚠️ Dites STOP aux augmentations du prix du gaz !

Profitez d'un prix du gaz 15% moins cher et un prix bloqué pendant toute la durée du contrat en appelant un conseiller Selectra.

09 73 72 73 00 OU
Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
logo Happ-e

Selectra recommande Happ-e by Engie pour le gaz naturel

Je souscris

Combien coûte un poêle au pétrole ?

Le prix d'un poêle à pétrole est plutôt abordable. Commençant à 100€, il peut atteindre 500€, voire 1 000€ pour des modèles hauts de gamme.

Combien coûte un poêle au fioul ?

Quel est le prix d'un poêle ?

Un poêle à fioul peut se trouver en tant que chauffage d'appoint à 300€. Pour un poêle à fioul à destination de la pièce principale, les prix se situent dans une fourchette allant de 800 à 1 200€. À noter que la pose a également un coût qui varie entre 500 et 1 500€.

Combien coûte un poêle à charbon ?

Sans compter la pose de l'appareil, le poêle à charbon peut se trouver dans une large gamme de prix, allant de 700€ pour les poêles bas de gamme et atteignant 5 000€ pour les plus hauts de gamme.

Combien coûte un poêle au bioéthanol ?

Ce type de poêle peut être installé par le particulier et ne nécessite pas l'intervention d'un professionnel. Son prix est compris entre 500 et 2 500€.

Quelles sont les aides pour l’achat d’un poêle de chauffage ?

Dans le cadre de la transition énergétique, l'État propose des aides pour financer l'achat d'un poêle à bûches ou à granulés. À noter que seul ce type de poêle est éligible car son fonctionnement est considéré comme écologique et rentrant dans une démarche de rénovation énergétique.

  • Ma Prime Renov : cette aide conjugue les anciennes aides de l'ANAH et du CITE et se cumule aujourd'hui directement avec l'Éco-prêt à taux zéro. Cette aide s'adresse aux propriétaires les plus modestes. Elle apporte ainsi une certaine somme en fonction du revenu du foyer ;
  • Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : désormais automatiquement associé à Ma Prime Renov, ce prêt bancaire sans intérêt alloue jusqu'à 15 000€ au ménage dans le cadre de l'achat d'un poêle à bois et peut aller jusqu'à 30 000€ pour la réalisation plus générale de travaux de rénovation énergétique ;
  • Prime coup de pouce économie d'énergie : cette aide est distribuée aux ménages en fonction du nombre de personnes vivant dans le foyer mais aussi de leurs revenus ;
  • TVA à taux réduit : l'État abaisse sa taxe à 5,5 % à la fois pour l'achat d'un poêle à bois, mais qui s'applique également pour la prestation réalisée par le professionnel pour la pose du poêle ;
  • Aides locales : il peut aussi exister des aides dépendant de l'emplacement géographique du ménage, et qui soient d'ordre régional, départemental ou encore au niveau de la collectivité. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner auprès des différents acteurs publics pour obtenir davantage d'informations en fonction de son secteur d'habitation.

🕵️‍♀️ Comment bien choisir son poêle ?

Quel poêle de chauffage chauffe le mieux ?

Le poêle reconnu pour ses qualités de chauffage est le poêle à pétrole. Très apprécié pour chauffer l'entièreté d'une pièce très rapidement, il est plébiscité comme un chauffage efficace et ponctuel d'une pièce, d'un garage ou encore d'un atelier.

À noter cependant que ce n'est pas forcément le plus adapté aux besoins : si la montée en température est quasiment immédiate, il est plutôt recommandé de s'en servir comme chauffage d'appoint et non comme chauffage général dans le foyer. Cependant, il est totalement adapté pour réchauffer un habitat lors de grands froids.

Qu'est-ce que les poêles à inertie ? Il existe sur le marché des poêles présentant la spécificité d'être à inertie. Cette particularité leur permet un atout très pratique : ils continuent de diffuser la chaleur quelque temps après avoir été arrêtés. Cela peut être très appréciable en termes de confort mais également dans le cadre d'économies d'énergie.

Quel poêle de chauffage est le moins cher ?

Sur le sujet du prix d'achat (et sans compter l'éventuel coût de la pose), les poêles les moins chers sont les suivants :

  • Le poêle à pétrole ;
  • Le poêle à gaz ;
  • Le poêle électrique ;

Ces trois poêles peuvent effectivement se trouver à partir de 100€ sur le marché. Toutefois, il faut prendre en compte que le poêle à gaz nécessite tout de même que son installation soit effectuée par un professionnel, augmentant la note finale d'achat.

Cependant, s'ils sont potentiellement peu chers à l'achat, ils ne sont pas forcément les plus rentables sur le long terme ; l'achat du combustible est à prendre en compte. Or, l'électricité, le gaz et le pétrole ne sont pas toujours des combustibles accessibles économiquement.

Le poêle à bois est considéré comme le poêle le plus rentable économiquement pour un ménage. Si le poêle à bois peut avoir un prix légèrement élevé à l'achat (à partir de 500€ pour un poêle à bûches et à partir de 1 000€ pour un poêle à granulés), son coût à la consommation en fait un poêle beaucoup plus abordable que les autres. Les combustibles de bûches et granulés par exemple reviennent à 4 fois moins cher que l'électricité et les plaquettes permettent généralement au poêle d'atteindre une rentabilité de 90 %.

appel gratuit

Estimez votre consommation d'énergie

Obtenez un devis personnalisé pour votre logement et économisez sur le prix de l'électricité en contactant un conseiller Selectra au :

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Estimez votre consommation d'énergie en ligne et comparez les offres

J'estime ma conso

Quelle diffusion de chaleur souhaitée dans le logement ?

Le poêle à sélectionner pour une diffusion de chaleur immédiate dépend également d'autres critères que le combustible utilisé, comme le temps d'utilisation du chauffage ou la taille du foyer ou de la pièce à réchauffer.

Dans ce dernier cas, il est à noter qu'un poêle chauffe principalement l'air à proximité de lui. Pour optimiser au maximum la diffusion de la chaleur ou pour amener la chaleur jusque dans d'autres pièces, il convient d'installer des conduits via les plafonds et les murs, afin que l'ensemble de l'habitation bénéficie de la chaleur du poêle.

Quel combustible choisir ?

Poêle à pétrole, poêle à gaz, poêle électrique ou poêle à bois, quel est le combustible de poêle le plus rentable financièrement

Le choix du combustible dépend des besoins et des possibilités du ménage. Chaque combustible apporte ses avantages, mais également ses inconvénients, et il convient donc de trouver le meilleur équilibre en choisissant le poêle le plus adapté à sa recherche.

Si le poêle à bois est très économique, il nécessite toutefois la création d'un conduit d'évacuation de fumée. Également, certains poêles comme celui à pétrole, bioéthanol mais aussi bois, demandent un espace de stockage du combustible, parfois isolé par mesures de sécurité.

 

Ainsi, si le ménage ne dispose pas de l'espace nécessaire pour envisager un conduit d'évacuation mais aussi un espace de stockage, il est peut-être préférable de se tourner vers un poêle électrique ou à gaz. Cependant, ces derniers ont le défaut d'être plus énergivore et donc d'avoir un impact plus important sur la facture. La question de sobriété énergétique se pose davantage dans le cadre de la crise énergétique : se chauffer au bois l'hiver est-ce un bon plan ?

Quel matériau sélectionner pour son poêle de chauffage ?

Le poêle de chauffage peut se trouver en différents matériaux. Si l'acier et la fonte sont généralement les plus connus, il en existe quelques autres, qui peuvent également satisfaire le foyer :

  • L'acier : l'acier est de plus en plus plébiscité pour orner les poêles de chauffage. Étant très maniable, il permet plus d'effets de designs que la fonte par exemple. Il est aussi très léger, ce qui permet aux poêles en acier d'être déplacés plus facilement et d'être approprié pour un étage, par exemple. Par contre, si l'acier permet à la chaleur de monter en température rapidement, il ne dispose pas d'une bonne inertie ;
  • La fonte : la fonte est utilisée traditionnellement pour les poêles. Globalement, ses spécificités sont l'inverse de celles de l'acier. Par exemple, c'est un matériau lourd, qui fait fortement augmenter le poids d'un poêle, le rendant compliqué à transporter. Par contre, et au contraire de l'acier, la fonte a une très bonne inertie et conserve la chaleur encore un temps après que le poêle ait été éteint ;
  • La stéatite : aussi appelée pierre ollaire, elle est très populaire chez les poêles scandinaves. Très esthétique, elle a une très rapide montée en température et une bonne inertie ;
  • La brique réfractaire : ce matériau ressemble dans ses spécificités à la stéatite et est de plus en plus plébiscité. Concernant son inertie, la brique réfractaire nécessite toutefois une masse importante et surtout un temps de chauffe de plusieurs heures pour pouvoir en faire profiter le foyer.

❓ FAQ

Comment entretenir son poêle de chauffage à bois ?

Qu'il utilise des plaquettes, des bûches ou des granulés, le poêle à bois a besoin que soit réalisé un entretien chaque année par un professionnel agréé. En plus de veiller à son bon fonctionnement, le professionnel va nettoyer l'appareil. Il est également demandé d'effectuer le ramonage du poêle une à deux fois par an, notamment pour libérer le conduit d'évacuation de fumée, qui permet de vérifier la bonne combustion du matériau. Surtout, la négligence e son ramonage apporte un risque d'intoxication voire d'incendie.

Comment entretenir son poêle à bois au quotidien ? Pour bien entretenir son poêle à bois, une des tâches à ne pas omettre et de vider souvent son bac à cendres. Il est également vivement conseillé de régulièrement nettoyer son poêle à bois, au niveau des parois intérieures mais aussi extérieures. Ces simples habitudes permettent grandement de s'assurer d'un bon fonctionnement et d'améliorer la durée de vie de son poêle à bois !

Quelles sont les autres moyens de se chauffer ?

Le poêle est une bonne solution pour chauffer une pièce à vivre, mais, selon les modèles, il peut être inadapté pour le chauffage d'un logement entier. C'est pourquoi il existe d'autres solutions pour se réchauffer.

La chaudière agit tel un chauffage central en distribuant la chaleur dans les différents appareils de chauffages comme le radiateur électrique ou encore le plancher chauffant. La chaudière, dont les modèles font varier les prix, fonctionne avec différents combustibles :

Pour chauffer l'entièreté d'une habitation, le ménage peut également opter pour installer sa pompe à chaleur. À noter que la consommation électrique d'une pompe à chaleur a un retour sur investissement qui peut être intéressant. Il existe plusieurs sortes de pompes à chaleur différentes :

Souvent utilisé en complément ou en remplacement d'une pompe à chaleur, l'énergie solaire, ses utilisations mais aussi son rendement séduisent largement.

Enfin, si le besoin n'est pas de chauffer l'entièreté de son foyer mais d'avoir une source de chaleur complémentaire, qui puisse être utilisée ponctuellement, le chauffage d'appoint peut être une solution très intéressante. Étant donné que qu'il existe de nombreux modèles, il convient d'étudier au préalable son futur chauffage d'appoint, lequel choisir et pour quel coût.

Est-il possible de se chauffer sans rien dépenser ? Pour se chauffer gratuitement, les astuces existent ! Elles permettent de réaliser des économies d'énergie tout en soulageant largement la facture.

Mis à jour le