Domotique : tous vos objets seront-ils bientôt connectés ?

Publié le
min de lecture

Une récente découverte de chercheurs américains a ouvert le champ des possibles pour l’innovation technologique de demain. Grâce à une nouvelle technique d’impression, ils ont réussi à créer des autocollants électroniques permettant de transformer n’importe quel objet en objet connecté.

Objets connectés : la domotique est-elle encore trop chère ?

En matière de domotique, la recherche progresse chaque jour. De nouvelles solutions sont trouvées pour améliorer nos quotidiens et proposer des objets connectés toujours plus abordables, ergonomiques et discrets. La démocratisation de la domotique amène énormément de questions, notamment concernant la cybersécurité à l’échelle européenne, mais aussi les pannes de grande envergure comme celle récente de Google Home et Google Chromecast. Enfin, il y a bien sûr la question des failles de sécurité régulières détectées dans certains appareils connectés, comme le révélaient les résultats d’une étude de l’institut Sociovision en juin 2018.

Les autocollants électroniques seraient-ils la solution pour réduire le coût de la domotique ?

Cependant, il y a un sujet que l’on aborde moins : le prix de la domotique. Son coût reste encore assez élevé et demande aux consommatrices et consommateurs de réaliser un réel investissement sur le long terme. Selon une récente étude Reworld Media-Harris Interactive, 86 % des Françaises et des Français estiment d’ailleurs que les prix des objets connectés sont trop élevés. Et cela est un constant indiscutable : l’Internet des objets reste encore généralement onéreux.

Malgré les économies que peuvent faire réaliser des thermostats connectés par exemple, la recherche continue de se pencher sur des solutions alternatives afin de donner un sens plus concret à la formule « démocratisation de la domotique ». C’est ce que prouvent les autocollants électroniques créés par deux universités américaines et récemment dévoilés au grand public.

Des autocollants électroniques pour connecter vos objets du quotidien

Des chercheurs de l’Université Purdue et de l’Université de Virginie ont récemment dévoilé une alternative afin d’offrir à monsieur et madame tout le monde un accès plus facile à la domotique. En effet, leur dernière recherche a abouti à la création d’autocollants électroniques permettant de transformer vos objets normaux en objets connectés. Ils ont fait part de leur découverte dans un document récemment publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Ces petites puces exploitent des nanomatériaux actifs et sont équipées de circuits très fins et souples. Elles sont créées grâce à une méthode de création inédite : « le transfert d’impression ». Leur capacité incroyable : faciliter la connexion sans fil d’objets ordinaires.

C’est une situation similaire à la peinture rouge sur le Golden Gate Bridge de San Francisco. La peinture s’écaille parce que l’environnement est très humide. Donc, dans notre cas, en submergeant la plaquette et le circuit dans l’eau, l’on réduit considérablement la contrainte de la pression de l’écaillage mécanique. Et c’est aussi respectueux de l’environnement, a explicité Chi Hwan Lee, professeur de génie mécanique et chercheur principal du Lee Research Group de l’Université de Purdue.

Concrètement, il suffit aux utilisatrices et utilisateurs de coller la puce sur leur objet pour le connecter. Les chercheurs ont par exemple utilisé l’un des autocollants électroniques pour allumer et éteindre un écran lumineux LED. L’autocollant électronique a donc la fonction d’un capteur, il sert de base de données. C’est par son biais que les universitaires ont établi la connexion sans-fil avec l’objet souhaité.

Cette création propose donc des solutions à certaines des problématiques de la domotique, notamment concernant la taille, le coût de production et d’achat des objets intelligents. De quoi faire rêver les passionnés de l’Internet des objets de demain.

Domotique et écologie : des autocollants pour connecter vos objets du quotidienPuisque la question de l’écodomotique est au cœur d’un grand nombre de préoccupations du secteur, il est intéressant de noter que la fabrication de cette puce électronique est écoresponsable. Comme expliqué précédemment, les circuits ultraminces de l’autocollant intelligent sont intégrés à leur base rigide de silicium grâce au transfert d’impression. Cette technique est à la fois économique, écologique et offre la possibilité de produire une grande quantité d’autocollants connectés à moindre coût.

Partager cet article !