Divertissement, sécurité et éclairage : quels sont les nouveaux produits connectés ?

Divertissement, sécurité et éclairage : quelques produits connectés dévoilés lors du CES 2020

Cette année encore, le CES de Las Vegas – qui se tenait du 7 au 10 janvier 2020 – a fait parler de lui. Parmi les stars du salon : des robots, des patates connectées et des voitures du futur. Mais comme chaque année, les grandes tendances vont à la maison connectée. Selectra fait donc un point sur quelques-uns des produits annoncés du côté des téléviseurs, de l’éclairage et de la sécurité.


Téléviseurs connectés et intelligents : Samsung, calibrage au top

Durant le Consumer Electronic Show 2020 – ou CES –, les marques ont profité de l’occasion pour dévoiler leurs nouveaux projets et leurs prochaines sorties. Depuis plusieurs années, les téléviseurs sont les stars du salon. Et tout particulièrement Samsung Electronics, qui a encore fait sensation pour ses téléviseurs aux caractéristiques toujours plus impressionnantes. Des nouveaux produits ont été présentés : le téléviseur lifestyle « The Sero », le MicroLED et de nouveaux écrans pour la gamme QLED 8K.

« Les consommateurs utilisent chaque jour des écrans pour travailler, faire de l’exercice ou encore des achats depuis leur domicile. Nos modes de vie évoluent, et avec eux les téléviseurs pour permettre aux utilisateurs d’accéder, quand ils le souhaitent et où qu’ils soient, à leurs contenus préférés ou à des informations en temps réel. En ligne avec notre vision “Screens Everywhere” nous sommes fiers d’offrir une expérience home cinema à la fois plus vivante et connectée en embarquant dans nos TV la technologie 8K ainsi que des fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle », a expliqué Jong-Hee Han, président de la division Visual Displays chez Samsung Electronics.

Au CES, Samsung fait toujours sensation.

Le téléviseur de Samsung dit Lifestyle, nommé « The Sero », a la capacité de pivoter verticalement et horizontalement, à la manière d’une tablette. C’est donc un téléviseur hybride que propose Samsung, qui peut être utilisé de nombreuses façons, ne se limitant pas à un simple écran. En connectant un appareil mobile au téléviseur, l’utilisateur peut ainsi profiter de ses différents contenus. Cela s’inscrit dans une tendance de la technologie destinée au divertissement, laquelle a pour ambition de devenir multi-service. « The Sero » devrait se commercialiser à l’international en 2020.

L’un des écrans les plus intrigants de Samsung est indéniablement le MicroLED – ou The Wall –, tant au niveau de son design que de ses propriétés. Il sera vendu en modèles de différentes tailles : 75, 88, 93 et 110, 150 et 292 pouces. Au-delà des choix de tailles, la qualité de l’image est aussi au rendez-vous, l’écran intelligent fonctionnant également en apprentissage profond (deep learning). Incroyablement fin, le téléviseur se fond sur son support et n’a pratiquement pas de bords. Il est même possible d’utiliser plusieurs écrans MicroLED simultanément pour créer une surface géante d’écrans.

Le téléviseur Q950TS QLED 8K de Samsung intègre, comme son nom l’indique, la qualité d’image 8K, mise en valeur pour la première fois par l’écran Infinity. Ce dernier permet à l’image d’occuper 99 % de la surface du téléviseur. Mais au-delà de technologies offrant une qualité visuelle sans précédent, le Q950TS exploite aussi l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique (machine learning) afin d’optimiser la résolution. Il s’agit donc en somme d’un téléviseur connecté et intelligent, qui a la capacité d’adapter sa configuration lumineuse tout seul, en fonction de la luminosité de la pièce où il se trouve. Enfin, avec son Quantum Processor 8K, les performances du Q950TS sont idéales pour une intégration à un écosystème connectée.

Du côté de LG, l’entreprise sud-coréenne a confirmé la sortie de son écran enroulable pour 2020. Aucun prix n’a cependant encore été annoncé.

Sécurité connectée : zoom sur les serrures intelligentes

Les serrures connectées sont à la mode, il n’y a qu’à voir la vitesse à laquelle l’offre s’enrichit. Le constructeur français Netatmo a ainsi annoncé la sortie de sa première serrure connectée, appelée très simplement « Serrure intelligente ». Celle-ci disposera d’une clé spéciale et électronique. L’enjeu pour la marque est de matérialiser l’action d’ouverture et de fermeture, pour des consommateurs français encore en pleine familiarisation avec l’Internet des objets (IoT). Mais en réalité, l’action pourrait se faire via le smartphone, puisque la connectivité de la serrure repose sur une connexion en Bluetooth.

Une fois appairée avec l’application mobile de Netatmo, la clé électronique devient alors le Sésame de la maison. Grâce à l’application, les utilisateurs pourront facilement configurer leur(s) clé(s) intelligente(s). Enfin, en cas de vol, d’un seul geste, il est possible de désactiver une clé via l’application, sans avoir besoin d’acheter une nouvelle « Serrure intelligente » Netatmo. Et pour les effractions, la technologie de l’équipement – un accéléromètre – détecte toute tentative d’entrée non désirée et alerte immédiatement le propriétaire par notification. Il faudra compter environ 400 euros pour le pack Netatmo, incluant trois clés. Sortie prévue fin 2020.

La « Serrure intelligente » de Netatmo est compatible avec HomeKit d’Apple.

Et Netatmo n’a pas été la seule marque à présenter une telle nouveauté, puisque Somfy aussi a dévoilé plusieurs produits liés à la sécurité durant le CES 2020. Tout d’abord, une serrure connectée connectée en Bluetooth appelée « Door Keeper », intégrant le détecteur d’intrusion et de fermeture. Il est possible d’utiliser « Door Keeper » dans le cadre d’un écosystème sécuritaire Somfy, et donc de vérifier via l’application Somfy Keys le statut de la porte en temps réel. Comme pour ses concurrentes, la configuration est facile et faisable directement sur le smartphone.

Le consommateur optant pour la solution de Somfy pourra créer les différents accès de l’habitation en configurant des codes – permanents ou temporaires. Il faudra compter dans les 500 euros pour la « Door Keeper », installation comprise. La sortie est prévue pour avril 2020. Enfin, Somfy a aussi présenté son « Somfy Connected Door Phone », un vidéophone connecté pouvant fonctionner avec « Door Keeper », et a également annoncé que ses nouveaux produits seront compatibles avec la box TaHoma.

La serrure connectée de Somfy est fournie avec un cylindre anti-casse, anti-arrachement et anti-perçage certifié, précise la marque.

Éclairage connecté : Philips Hue brille toujours de mille feux

Côté éclairage connecté, le CES 2020 n’a pas déçu. Les grands acteurs du marché ont révélé leurs prochains produits, à l’instar de Philips Hue. La marque a présenté ses éclairages extérieurs dernière génération : des appliques murales appelées « Appear » et « Resonate », ainsi qu’« Attract » et « Daylo ». Philips Hue a aussi dévoilé deux nouvelles versions de ses appliques « Impress » et « Econic », et de son spot « Lily » au format XL, venant enrichir la gamme d’éclairages extérieurs déjà existante de Philips Hue.

Pour les acteurs de l’éclairage connecté, il est aujourd’hui important de se distinguer face à la concurrence.

Enfin, la marque Nanoleaf a aussi profité du salon pour faire ses annonces. Un peu moins connue de Philips Hue, elle avait notamment fait parler d’elle pour son « Nanoleaf Canvas », un éclairage connecté se présentant sous forme de panneaux muraux assez esthétiques, destinés à la création d’ambiances lumineuses personnalisables. Au CES 2020, c’est avec une nouvelle gamme intelligente de plaques murales baptisée « Nanoleaf Hexagones » – pour la forme, tout est dans le nom – que l’entreprise a créé l’engouement. Le but est semble-t-il d’intégrer leur technologie dans un véritable écosystème domotique, notamment grâce à l’enrichissement de leurs produits – ampoules, ponts de connexion, boutons, etc. – qui ont la capacité de s’adapter à leurs utilisateurs, à apprendre de leurs habitudes et de leurs mouvements.

La marque Lifx a également saisi l’occasion du salon tech pour lever le voile sur ses nouveautés éclairées, notamment son ampoule vintage à filaments, connectée en WiFi et qui sera disponible en trois couleurs. Sortie prévue pour le printemps 2020, à environ 30 euros l’ampoule.

Mis à jour le