Marché de la maison connectée : bilan 2017 et promesses pour 2018

La maison connectée est un secteur qui n'en finit pas de progresser, et ce très rapidement. En 2017, le marché de la maison connectée a été évalué à 1,6 milliard d'euros, selon les chiffres de la Fédération française de Domotique. De quoi donner le sourire aux investisseurs comme aux innovateurs, et qui prédit de beaux jours aux objets connectés dans notre pays.

Maison connectée en France : la démocratisation à la vitesse grand V


Ces derniers temps, les assistants vocaux comme le Google Home se sont largement popularisés auprès du public français. Et l'arrivée imminente de la concurrence d'Apple et d'Amazon sur le marché français devrait agiter les ventes pour l'année 2018.

Il était jusque là assez compliqué d’estimer la tendance en matière de domotique en France. Le milieu est si mouvant et évolue si rapidement, qu’il peut être compliqué de suivre son évolution. En particulier en ce qui concerne la maison connectée. Mais avec le temps, les choses se précisent. Il y a peu, Selectra vous faisait d'ailleurs un tour d’horizon des maisons intelligentes. Grâce à cela, l’on pouvait au moins découvrir la multiplication des propositions.

En 2018, la domotique fait désormais partie intégrante de nos quotidiens, comme nous avions pu le constater dans notre guide consacré aux Français et à la maison connectée. Les habitudes changent et la technologie s’invite dans nos vies et nos foyers sans trop se faire remarquer. Des grands rassemblements comme le CES 2018 – dont nous vous faisions le bilan –, mettent en lumière un changement rapide et attestent du nombre d’objets domotiques et d’innovations qui envahissent le marché ou l’envahiront dans le futur.

La domotique en permettant l’amélioration de notre confort, l’automatisation de nos actions et leur centralisation, mais aussi en permettant de protéger l’environnement ou en nous faisant réaliser des économies grâce aux objets connectés, ou lorsque ces objets connectés nous protègent, devient de fait incontournable. Et les chiffres de 2017 semblent appuyer ce constat.

Le marché de la maison connectée en France grossit, tous domaines confondusTous les domaines de l’Internet des objets – ou IoT – ont énormément progressé en 2017. Une progression a deux chiffres qui est impressionnante, et tout particulièrement pour la maison connectée. En effet, cette dernière équivaut à deux tiers du marché de la domotique en France.

Maison connectée en France : le milliard d’euros est dépassé en 2017

D’après les chiffres de la Fédération française de Domotique, le marché français de la maison connectée aurait atteint des sommets en 2017, soit 1,6 milliard d’euros. Ce chiffre s’appuie entre autres sur les données révélées par le cabinet GfK lors du salon MedPi 2018 qui avait lieu à Paris, du 4 au 6 avril : « Les objets connectés commencent à s’installer dans les foyers et représentent un marché solide. Le seuil du milliard d’euros de chiffre d’affaires est ainsi atteint en 2017, avec plus de 5,2 millions d’objets acquis sur la période. Toutes les catégories IoT sont en progression à 2 chiffres. Le Smart Home joue le rôle de locomotive, représentant 2/3 du marché (en volume comme en valeur) et en progression de 42 % en volume. Très dynamique également, la Santé connectée : celle-ci présente un fort potentiel de croissance, compte tenu de sa faible contribution actuelle aux ventes », explique le cabinet dans son communiqué de presse officiel publié en avril 2018.


Grandes stars du marché domotique en France, les objets connectés qui se portent ont toujours énormément de succès auprès de la population.

Une évolution qui semble logique, lorsque l’on constate la multiplication des communications autour des objets connectés ces derniers mois. Un des exemples les plus récents en date est la création d’espaces dédiés à Google chez Fnac-Darty, pour faire une place de choix au Google Home, l’enceinte connectée du géant américain. Les Françaises et les Français ont un intérêt tout particulier pour la domotique se consacrant au bien-être et à la sécurité, et les propositions du marché vont dans ce sens. Des caméras de surveillances intelligentes Welcome et Presence de Netatmo aux thermostats connectés de tado°, en passant par la proposition de sûreté connectée Somfy One et Somfy Protect, la multiplication des alternatives a de quoi donner le vertige. Mais elle a surtout pour conséquence de familiariser le grand public avec la domotique et de démocratiser cette dernière.

  • Domotique et maison connectée : les chiffres à retenir pour 2017
  • La maison connectée représente 57 % des ventes globales de la domotique,
  • 42 % des Françaises et des Français déclarent savoir ce qu’est la maison connectée,
  • 16 % de progression pour les montres et bracelets connectés, aussi appelés « wearables »,
  • 20 % d’intérêt des Françaises et des Français pour les caméras connectées, les thermostats intelligents et les détecteurs de fumée autonomes,
  • 15 % d’intérêt des Françaises et des Français pour les assistants vocaux (type HomePod, Google Home ou Amazon Echo),
  • 57 % d’augmentation des ventes des objets connectés consacrés à la santé,
  • 42 % du chiffre d’affaires de la maison connectée correspond à la vente de produits de gros électroménager, soit plus de 80 % de progression pour l’année 2017,
  • Une croissance de 33 % généralisée pour le marché français de l'Internet des objets.

Maison connectée en France : quels espoirs pour 2018 ?

Au vu des chiffres de la Fédération française de Domotique pour 2017, il y a donc fort à parier que 2018 devrait être l'année de tous les records en matière de domotique. Cela est d'autant plus prévisible que l'on voit se multiplier les sorties d'enceintes intelligentes ces derniers mois. Dernière annonce en date : la maison connectée selon Amazon arrive en France avec Amazon Echo. Et le 18 juin 2018, ce sera au tour du HomePod d'Apple de débarquer dans notre beau pays. Toutes ces nouveautés domotiques devraient augmenter la démocratisation de la domotique, bouleversant le marché français et les ventes.

Si l'on se fie aux résultats de l'enquête, les Françaises et les Français devraient confirmer leur goût pour la domotique liée à la santé, mais aussi le gros électroménager en 2018. À force d'innovation, la domotique a fini par être présente absolument partout, y compris dans le milieu de l'assurance, comme notamment avec la start-up parisienne Luko. Ce que nous réserve l'avenir n'est peut-être pas totalement prévisible, mais une chose est sûre : nombreuses sont les entreprises à vouloir faire rimer futur avec domotique.

Mise à jour le