La Freebox V7 sera domotique ou ne sera pas !

À l’occasion de la présentation de ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2018, le groupe Iliad a donné quelques précisions sur son calendrier, et notamment sur la sortie de sa prochaine box Internet : la Freebox V7.


Free : face à la concurrence, une nouvelle vision

Nous vous en parlions sur Selectra, la Freebox V7, la nouvelle Freebox de Free, ne devrait pas tarder à se dévoiler sur le marché français. Et les informations concernant la prochaine sortie du fournisseur Internet se précisent, puisque la Freebox V7 est attendue pour la rentrée 2018, et plus exactement le mois de septembre. Et une chose est sûre, la Freebox 7 sera domotique ou ne sera pas.

Freebox, Free, Freebox V7
La Freebox V6, ou Freebox Révolution, est sortie il y a plus de 7 ans maintenant. Pour Free et le groupe Iliad, il est temps de proposer une nouvelle version, en lien avec son temps et l'évolution de l'innovation technologique.

C’est à l’occasion de la publication le mardi 15 mai 2018 de ses résultats que le groupe Iliad, maison mère de Free, a donné quelques pistes sur la Freebox V7. Le groupe français de télécommunications fondé par Xavier Niel a aussi fait le point sur ses résultats du premier trimestre 2018, plutôt corrects, bien que ceux-ci soient, semble-t-il, « en dessous des attentes, aussi bien en termes de recrutements qu’en termes d’activité ». Face à la concurrence vigoureuse et en prenant en compte la baisse de son chiffre d’affaires – de 1,6% par rapport au premier trimestre de 2017 –, Free désire reprendre sa place de leader.

Ce constat n’est sans doute pas anodin quant aux décisions de Free visant à s’illustrer davantage dans la domotique, afin de s’emparer d’un marché en constante évolution et progression, comme l’on peut le constater avec le rapport des Françaises et des Français à la maison connectée. Le but : « redynamiser la croissance du groupe » selon ses propres termes, afin de parer son recul sur les réseaux fixes ADSL.

Free, les chiffres parlent et ne mentent pasLes résultats de Free peuvent sembler préoccupants pour l’entreprise, ou du moins l’obliger à considérer une forme de renouvellement afin de relancer ses ventes. En effet, sur ses 6,5 millions d’abonnés, Free enregistre une perte de 19 000 clients haut et très haut débit. Parallèlement, le raccordement à la fibre optique a quant à lui fortement augmenté, de 75% très exactement en une année.

La Freebox V7 : un produit haut de gamme et inédit

La seule façon de continuer à faire exister les box, c’est de proposer un produit hardware avec des services réels qui ne pourraient pas exister sans, a expliqué Xavier Niel concernant leur stratégie lors de la présentation des résultats du groupe Iliad, au moins de mars 2017.

Alors que Free projette de lancer de nouvelles offres Internet « dans les prochaines semaines », cette redynamisation s’incarne aussi essentiellement avec la Freebox V7, qui prendra le relais sur la Freebox V6 – aussi appelée Freebox Révolution, sortie il y a maintenant 7 ans.

Avec ce nouveau modèle, Free désire donc proposer un produit haut de gamme et inédit, et le présentera dans les quatre mois à venir. Ce que sous-entendent ces informations supplémentaires est que la Freebox V7 sera probablement plus chère que ses ancêtres. Celle-ci serait donc moins une évolution qu’une alternative au modèle actuel du fournisseur Internet. La stratégie reposerait sur un principe cher à l'entreprise : continuer de proposer des tarifs différents, tout en laissant aux clientes et clients le soin de progressivement aller vers un objet connecté et innovant, à la pointe de la technologie. Si les tarifs n’ont pas encore été annoncés par Free, cela ne devrait pas tarder.

Parmi les services supplémentaires proposés par cette Freebox V7, on pourrait retrouver :

Freebox, Free, Freebox V7
Quel service TV utilisera la Freebox V7 ? Pour l'instant, l'Apple TV semble être exclue, et l'Androïd TV en mauvaise posture.
  • Un assistant virtuel, à l’image des Google Home et Google Home Mini,
  • Un système d’alarme, qui s’inspire dès lors des tendances domotiques actuelles, puisqu’on le sait : les objets connectés vous protègent,
  • Une barre de son Devialet, soit un système sonore de bonne qualité, qui est aussi l'une des préoccupations principale du HomePod d’Apple,
  • Deux versions d’une même box,
  • Une télécommande tactile,
  • Un service TV encore incertain, puisque Xavier Niel a annoncé que la Freebox V7 n’aurait pas recours à l’Apple TV, et que l'Androïd TV n'est quant à elle pas favorite selon les rumeurs…

Et certainement bien d’autres choses rimant avec domotique ! Avec une telle box, Free surpasserait la proposition déjà existante en matière de box Internet. L’entreprise se distinguerait ainsi avec du « très haut de gamme ». Ce qui implique un abonnement mensuel supérieur à 39,99€ par mois, soit le tarif actuel pour la Freebox V6 et ses services. Cette stratégie semble préciser l’envie de l’entreprise de créer un besoin vis-à-vis de ses prestations. Et qui sait, confirme aussi son désir de proposer aux clientes et clients un écosystème domotique 100% Free, compatible avec sa Freebox V7.

Mis à jour le