En 2019, qui domine le marché des enceintes connectées ? 

En 2018, les États-Unis dominaient le marché mondial des enceintes connectées avec 63 % de part de marché. Désormais, c’est au tour de la Chine de se placer en leader, dépassant son concurrent américain grâce à des chiffres impressionnants pour le premier trimestre 2019.

États-Unis et Chine : une concurrence acharnée sur le marché des enceintes connectées

Les assistants vocaux ont fait une entrée en force sur le marché français durant l’été 2018. Le HomePod et Amazon Echo sont venus rejoindre le Google Home dans les réseaux de distribution, et depuis, l’offre continue de s’enrichir. Ces sorties doivent être comprises et analysées dans le cadre de la démocratisation croissante de la domotique.

Plus le temps passe, et plus les particuliers créent chez eux des écosystèmes connectés leur permettant d’automatiser leur environnement, et ainsi d’améliorer leur quotidien.

Pour autant, les acteurs clés dominant ce marché fructueux ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Ou en tout cas, les choses changent vite. En effet, selon un dernier rapport de l’entreprise Canalys, spécialisée dans les études de marché globales, la Chine devance désormais les États-Unis sur le marché mondial des assistants connectés et se place en première position.

Cette étude vient compléter un rapport précédent de Canalys, laquelle estimait que le nombre d’enceintes connectées vendues de par le monde était de 207,9 millions, et que la croissance pour 2019 devrait être de 82,4 %. Celle-ci est ainsi boostée par deux pays : les États-Unis et la Chine. Le document insistait sur l’importance du marché de l’Asie de l’Est, avec une prévision de hausse des ventes de 166 % rien que pour le territoire chinois, soit 59,9 millions d’enceintes connectées vendues en 2019, contre 22,5 millions en 2018.

Enceintes connectées : la Chine prend la tête du classement mondial

Grâce à ses analyses, Canalys offre une vue d’ensemble du marché des assistants vocaux à l’international. Le dépassement des États-Unis par la Chine est loin d’être anecdotique, puisque les deux pays se font une concurrence acharnée depuis longtemps dans le domaine de l’innovation technologique.

Selon cette nouvelle étude, la Chine aurait affiché une croissance de pratiquement 500 % sur le marché des enceintes connectées pour le premier trimestre de 2019, soit quelque 10,6 millions de produits expédiés. Canalys estime que sur la même période, les États-Unis ne seraient qu’à 5 millions d’appareils expédiés. Pour les experts de Canalys, ce changement profond est en grande partie dû aux métamorphoses du paysage concurrentiel du marché chinois, où l’entreprise Internet chinoise Baidu domine désormais. Depuis le dernier trimestre de l’an dernier, celle-ci a réalisé des chiffres impressionnants, notamment grâce à ses enceintes connectées, puissamment marketées auprès des particuliers.

Expéditions d’enceintes connectées et croissance annuelle à l’international

Vendeur

Expéditions trimestre 1 de 2018 (millions)

Part de marché trimestre 1 de 2018

Expéditions trimestre 1 de 2019 (millions)

Part de marché trimestre 1 de 2019

Croissance annuelle

Amazon

2,5

27,2 %

4,6

22,1 %

84,7 %

Google

3,2

36,2 %

3,5

16,8 %

7,0 %

Baidu

3,3

16,0 %

ND

Alibaba

1,1

11,9 %

3,2

15,5 %

204,3 %

Xiamoi

0,6

7,0 %

2,2

15,4 %

411,4 %

Autres

1,5

17,3 %

2,9

14,2 %

89,8 %

Total

9

100 %

20,7

100 %

131,4 %

Source : Canalys – Les enceintes intelligentes (marchandises expédiées du producteur auprès de la distribution), mai 2019. Traduction par Selectra.

Pour Nicole Peng, la vice-présidente de la circulation des produits chez Canalys, cette croissance est le fruit d’une stratégie bien précise, consistant à injecter des quantités impressionnantes de capitaux afin de se placer le plus rapidement possible en tête du marché. Et cette démarche est appuyée par les acteurs du marché chinois, notamment les fournisseurs d’accès Internet, à l’instar de Baidu, Alibaba et Tencent.

Avec 51 % de part de marché, la Chine devient le leader des assistants vocaux à l’échelle mondiale. La part de marché des États-Unis, elle, est passée de 44 % à 24 % au premier trimestre 2019.

Apple : le grand flop des enceintes connectéesSelon l’étude de Canalys, Amazon domine toujours avec ses 22,1 % de part de marché, puis Google et ses 16,8 %, et enfin Baidu/Xiaodu, Alibaba et Xiaomi. De son côté, Apple est complètement submergé, les chiffres réalisés par son HomePod étant tellement faibles un an après son lancement que l’entreprise américaine est reléguée au second plan, dans la catégorie « Autres » du document.

Créé le