Le RCS de Google annonce-t-il la fin des SMS ?

Qu'est-ce que le RCS tout juste lancé par Google sur son opérateur de téléphonie mobile Google Fi ? Cette nouvelle messagerie instantanée aux multiples fonctionnalités pourrait bien remplacer le SMS, aussi vieux que les premiers téléphones portables grand public. C'est aussi l'occasion pour l'entreprise californienne de concurrencer enfin les pionniers dans ce domaine.

Google lance le RCS sur Google Fi : de quoi s'agit-il ?

Pour beaucoup, l'acronyme RCS demeure sans doute encore inconnu. Ces initiales signifient en anglais "Rich Communication Services", autrement dit les "services de communication enrichis". En clair, il s'agit d'une messagerie instantanée qui permet d'envoyer des messages textes via un smartphone mais également des messages voix, des photos et des vidéos, tout cela rapidement.

Dessin bulles de messageries

Google a annoncé l'intégration de ce système à travers son opérateur de téléphonie mobile Google Fi, ce dernier est ce que l'on appelle communément en téléphonie mobile un opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO). Cela veut dire que cet opérateur ne détient pas son propre réseau mais utilise ceux fournis par d'autres entreprises de télécommunication. C'est le cas en France par exemple de NRJ Mobile qui profite à la fois des réseaux de Bouygues Telecom, SFR et d'Orange, ou de La Poste Mobile sur le réseau SFR.

Avec le RCS Google tente de mettre fin à l'échec de son réseau social Google + l'année dernière et de faire enfin face à ses principaux concurrents dans la messagerie instantanée pour smartphones : WhatsApp, Messenger (lancé par Facebook) et iMessage (pour les iPhone).

Info en +Google Fi est créé en 2015 par sa maison mère Google en Californie, à Mountain View. L'opérateur repose sur les réseaux de Sprint, T-Mobile, US Cellular et Three. Google Fi n'est présent qu'aux Etats-Unis et propose un forfait à 20 dollars/mois avec les appels et les SMS illimités auxquels s'ajoute une enveloppe Data adaptable en fonction des besoins de chacun. Jusqu'à 6 Go de Data consommés le client n'a rien à payer en plus, une fois ce seuil dépassé, le forfait passe à 60 dollars/mois (uniquement pour la partie internet donc).

Pourquoi le RCS peut-il remplacer à long terme le SMS ?

Vous l'aurez compris, le RCS n'est pas un système propre à Google mais un protocole de communication mis en place par la GSMA (GSM Association). Cette organisation compte parmi ses membres 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile. Alors pourquoi le RCS peut-il remplacer le SMS ? Ce dernier est-il devenu obsolète ?

Le Nokia 3310
Le Nokia 3310 fait son apparition en 2000

Dans le monde d'aujourd'hui, tout va très vite et il n'est pas surprenant de voir disparaître des appareils ou des services électroniques dépassés par les nouvelles technologies. Le SMS (Short Message Service en anglais) est âgé de 27 ans et possède une longue histoire derrière lui avec le déploiement de la 4G et l'arrivée de la 5G bientôt, mais son utilité est remise en cause. Les messageries instantanées prennent peu à peu sa place.

 

La 5G dans le mondeDécouvrez les dernières nouveautés sur la 5G présentées au CES 2019.

Mais attention, la disparition du SMS n'est pas prévue de sitôt. Selon l'Arcep, 180 milliards de SMS sont échangés chaque année en France. La transition vers le RCS devrait donc se faire en douceur dans les années à venir. De plus, il existe encore de nombreuses zones, dans l'Hexagone ou d'autres parties de la planète ou seule la 2G existe. Supprimer le SMS reviendrait à empêcher ces espaces de communiquer.

Petite chronologie du SMS pour tous les nostalgiques :

  • En 1992, le premier SMS commercial est envoyé via le réseau GSM de Vodafone au Royame-Uni. Le texto dit : "Merry Christmas !".
  • Le Nokia 2010 sorti en 1994 est le premier téléphone portable grand public à proposer la possibilité d'envoyer des SMS. C'est aussi le début de l'ère des téléphones portables Nokia. A cette époque, le système d'écriture sur les terminaux est limité. Trois-quatre lettres sont présentes sur les touches de l'appareil avant tout destinées à composer un numéro de téléphone. Le message court trouve alors toute son utilité.
  • En 2007, le nombre de SMS envoyés en France est de 19 milliards par an, en 2016, le nombre d'envois atteint son pic le plus élevé ; soit 205 milliards sur l'année, selon les chiffres de l'Arcep.
  • Depuis 2017, le nombre de SMS échangés baisse, fortement concurrencés par WhatsApp et Messenger.
 

 

Vous souhaitez choisir un forfait mobile 4G vous permettant de profiter à la fois des SMS et des messageries instantanées ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Créé le