Coronavirus : quelles conséquences sur la production des smartphones ?

Coronavirus et production de smartphones

Le coronavirus, ce nouveau virus chinois apparu en décembre 2019, inquiète l'OMS et de nombreux pays. Au-delà des préoccupations sanitaires mondiales, l'épidémie pourrait aussi avoir des incidences sur la production et la vente de smartphones qui dépendent beaucoup de la santé économique du géant chinois.


Abonnement Internet et mobile

Vous cherchez un forfait smartphone adapté à vos besoins ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre budget :

Le coronavirus, une infection respiratoire avec de nombreuses répercussions

Virus masque

Le coronavirus ou 2019-nCov, dont les premiers cas déclarés proviennent de Wuhan en Chine, inquiète la population mondiale qui craint une nouvelle vague épidémique de cette infection respiratoire. La propagation du virus est en effet fulgurante avec déjà plus de 5000 cas confirmés et 170 morts en Chine. Au-delà de la tragédie humaine et sanitaire, c'est aussi l'économie chinoise, et de ce fait globale, qui corollairement risque de s'en trouver affecter. La Chine, comme le rappelle le Monde, "compte pour le cinquième du PIB mondial, contre 8,7 % en 2003. Les touristes chinois, dont le nombre a décuplé depuis 2003, dépensent 130 milliards de dollars chaque année à l’étranger."

Cette épidémie risque ainsi d'affecter aussi la production de smartphones, pays dans lequel se concentre une majorité des chaînes de production de la plupart des grandes compagnies mondiales. Selon le quotidien japonais "Nikkei", Apple serait ainsi une des premières compagnies à subir les contrecoups dans son activité. La firme de Cupertino aurait en effet commandé 80 millions d'iPhone en ce début d'année ce qui correspond à une augmentation de 10% par rapport à l'année dernière sur la même période. Apple qui semble d'ailleurs récupérer du poil de la bête dans la vente de smartphones grâce à ses derniers modèles les iPhone 11.

Le coronavirus risque ainsi de porter préjudice à Apple qui, sur cette commande de 80 millions d'unités, compte 65 millions d'iPhone existants et semble-t-il 15 millions du nouveau iPhone 9/iPhone SE 2 qui devrait sortir au mois de mars. Cet iPhone serait de plus vendu aux alentours des 400$, ce qui contribuerait à booster les ventes d'Apple pour 2020.

Une production de smartphones 5G menacée par le Coronavirus

Comme nous l'avons mentionné précédemment, Apple n'est pas le seul constructeur de smartphones menacé puisque la plupart des grands constructeurs dépendent de la Chine pour concevoir leurs appareils.

Cette épidémie ne pouvait pas plus mal tomber pour le secteur des télécoms puisque comme le rappelle le cabinet Strategy Analytics, l'arrivée des nouveaux smartphones 5G annonçait une bouffée d'air pour un secteur dont la croissance n'est plus au beau fixe depuis quelques années.

Neil Mawston, le directeur exécutif du cabinet, explique que pour les constructeurs de smartphones, l'arrivée des nouveaux appareils 5G devait relancer le secteur télécom en 2020 mais que désormais " les acteurs de l'industrie devraient se préparer à des ventes cahoteuses pour la 5G".

Les principaux partenaires d'Apple, Pegatron et Foxconn étant proches de Shanghai, où quelques cas de personnes infectés se sont déjà déclarés, la production risque d'être affectée. Le gouvernement chinois a d'ailleurs déjà prolongé les vacances du Nouvel An lunaire alors que le fondateur de Foxconn, Terry Gou a déclaré ne pas être encore sûr de laisser ses employés reprendre le travail après ces vacances.

Les ventes de smartphones 5G en 2019 représentaient déjà 18,7 millions d'unités en 2019 avec notamment 6,9 millions pour Huawei et 6,7 millions pour Samsung. Avec le déploiement exponentielle de la 5G dans le monde, nul doute que la plupart des constructeurs de smartphones comptaient sur cette demande de nouveaux terminaux compatibles pour l'année 2020.

Mis à jour le