Payer ses impôts en bureau de tabac : rendez-vous en 2020

En 2020, les français pourront payer leurs impôts en bureau de tabac
En 2020, les français pourront payer leurs impôts en bureau de tabac

Payer ses impôts au bureau de tabac ? Une démarche qui devrait être rendue possible chez les buralistes dès 2020 pour les citoyens français. Ouvrir un compte bancaire rapidement, payer ses impôts, les buralistes sont de plus en plus des acteurs à part entière dans la gestion des finances des Français.

Payer ses impôts au bureau de tabac : une démarche mise en place dès 2020

Annoncé le mercredi 24 juillet 2019 par Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics, il sera possible dès début 2020 de payer ses impôts directement dans un bureau de tabac.

Une démarche mise en place suite à l’appel d’offre lancé par la Direction générale des finances publiques (DGFiP), et remporté par la Confédération des buralistes en association avec la Française des jeux. Cet appel d’offre avait été lancé dans le cadre de l’externalisation des encaissements en espèces et en carte bancaire des trésoreries publiques.

Le souhait de la DGFiP ? Proposer plus d'accompagnement et de proximité aux citoyens français tout en poursuivant la dématérialisation des moyens de paiement, tout cela dans le but de simplifier la vie des usagers. L'administration estime que 2 millions de paiements pourraient être traités chaque année par ce nouveaux système.

Ce seront 4700 points de contact de proximité qui accueilleront les usagers au plus proche de leur domicile. Les horaires d’ouverture larges de la profession garantissent aux usagers un service de paiement pratique pour leurs impôts et factures de la vie quotidienne.

Gérald DarmaninMinistre de l’action et des comptes publics

Quels impôts sont concernés ?L’impôt sur le revenu étant désormais prélevé à la source, ce sont tous les paiements qu'il est possible d'effectuer aux guichets de la DGFiP (centres d'impôts) qui seront concernés : par exemple, un solde d'impôt sur le revenu, la taxe d'habitation et la taxe foncière. Certains paiements qui relèvent des collectivités territoriales et des structures publiques de santé sont aussi concernés : factures d’hôpital, de crèche, etc. Ceux-ci devraient représenter 70% des paiements.

4700 bureaux de tabac en phase de test

paiement buraliste
Il sera possible de régler ses impôts en espèce ou en carte

Si il y est déjà possible d’y ouvrir un compte bancaire ou de régler ses amendes, les buralistes ont désormais un nouveau rôle à jouer. Une phase de test sera mise en place dès le premier trimestre 2020 dans 4700 bureaux de tabac, répartis dans 3400 communes de 18 départements. Cela permettra au Ministère de réaliser des ajustements et d’effectuer des améliorations si besoin, avant d’étendre le dispositif à tout le territoire.

Ce bureaux de tabac proposeront donc aux contribuables de régler leurs impôts directement dans leur établissement, et ce en espèces (jusqu’à 300 euros) ou en carte bancaire (aucune limite établie). Une aubaine pour les personnes qui n’ont pas accès à internet ou encore, qui ne disposent pas de carte bancaire.

Quels départements en phase de test ?18 départements seront concernés : Aveyron, Calvados, Charente-Maritime, Corrèze, Côtes-d’Armor, Eure-et-Loir, Gard, Loire, Marne, Oise, Bas-Rhin, Haute-Saône, Seine-et-Marne, Vaucluse, Hauts-de-Seine, Guadeloupe, Martinique et Corse-du-Sud. A la suite de cette phase de test, le dispositif sera déployé sur tout l’hexagone au 1er juillet 2020.

Côté mise en place, les buralistes devront suivre une formation afin de pouvoir proposer cette prestation dans leur établissement. La DGFiP souhaite en effet que ce nouveau service proposé aux français soit au moins aussi qualitatif que celui proposé au sein des centres des impôts.

Plus de proximité et de praticité pour les citoyens français

Ce nouveau dispositif est une façon pour le Ministère de simplifier les démarches, notamment pour les citoyens vivant en zones rurales, et de proposer un service plus accessible aux contribuables. En outre, l'administration estime que malgré la procédure du droit au compte, 500 000 personnes ne possèdent pas de carte bancaire en France et doivent donc conserver la possibilité de payer en espèces les impôts et factures concernés par ce nouveau dispositif.

Le grand nombre de bureaux de tabac en France (24 315 bureaux de tabac à fin mars 2019, hors Corse, selon le site buralistes.fr), et leurs horaires d’ouverture bien plus larges que celles des centre des impôts permettent une plus grande flexibilité aux citoyens français.

Le rôle croissant des buralistes dans la gestion des finances des français

Depuis quelques années, les buralistes voient leur rôle évoluer et leur champ d’action s’élargir. Si le paiement des impôts n’est prévu que pour l’année prochaine, il est déjà possible, depuis 2014, d’ouvrir un compte bancaire chez un buraliste.

Le compte bancaire Nickel

logo Nickel

Ouvrir un compte bancaire rapidement et facilement dans un bureau de tabac, c’est ce que propose la banque mobile Nickel depuis 2014. Une offre bancaire qui résulte d’un partenariat entre la Financière des paiements électroniques (FPE) et la Confédération des buralistes français.

Sans conditions de revenus, l’ouverture du compte Nickel est accessible à tous. Une alternative intéressante pour les citoyens à faible revenus ou encore les interdits bancaires. Pour 20€ par an, les clients Nickel disposent alors d’un compte courant, d’une carte de paiement et d’un RIB.

L’ouverture du compte Nickel est simple et rapide. Deux options sont possibles pour ouvrir un compte bancaire :

  • se rendre directement en bureau de tabac
  • commencer la procédure d’ouverture de compte en ligne puis activer la carte bancaire chez un buraliste partenaire
  • En résumé, le compte Nickel c’est :
  • Une carte de paiement MasterCard, à autorisation systématique et sans autorisation de découvert
  • Un compte bancaire, à recharger par réception d’un virement, par dépôt d’espèces chez un buraliste partenaire, ou en ligne
  • Un RIB français, pour recevoir des virements, réguliers ou non, ou autoriser des prélèvements.

Depuis mai 2018, la banque mobile propose également une nouvelle carte bancaire baptisée Nickel Chrome, une carte premium permettant de bénéficier d’assurances et de services supplémentaires pour 30€ de plus par an. Une nouvelle offre qui a déjà séduit plus de 63500 clients à la fin 2018.

La banque mobile est déjà présente chez plus de 4335 buralistes (fin 2018), avec une croissance d’environ 150 nouveaux partenaires par mois en 2018. Côté objectif, Nickel espère atteindre les 2 millions de clients d’ici 2020.

Payer ses impôts et autres amendes ou encore ouvrir un compte bancaire, le rôle des buralistes se transforme au fil des années. Ils deviennent ainsi des acteurs à part entière dans la gestion des finances des français, proposant un service de proximité apprécié des citoyens. En effet, depuis son lancement en 2014, la banque mobile Nickel a déjà séduit plus de 1,2 millions de clients.

Mise à jour le