Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 74 59 44 77 Rappel gratuit

Crédit immobilier : des taux négatifs exceptionnels au Danemark

Crédit immobilier : les taux au plus bas
Crédit immobilier : les taux au plus bas

Contracter un crédit immobilier à un taux négatif, c’est ce que propose désormais la banque danoise Jyske Bank. Tout comme en France, les taux de crédit immobilier ont atteint un niveau historiquement bas au Danemark. Quelles sont donc les conséquences d’un tel taux pour les particuliers mais aussi pour les banques ? Selectra revient sur cette actualité.

Crédit immobilier : emprunt à taux négatif au Danemark

taux négatifs Danemark
Des emprunts à taux négatifs sont possibles au Danemark

-0,50%, c’est le taux que propose la banque danoise Jyske Bank à ses clients depuis mi-août, pour des prêts d’une durée de 10 ans. Le client devra donc rembourser moins que la somme prêtée par la banque, en théorie. En théorie seulement, puisqu’en pratique, avec les frais liés au crédit immobilier, le client emprunteur devra tout de même rembourser plus que le montant du prêt.

De plus, il faut rappeler que ce taux n’est applicable qu’aux prêts s’étalant sur 10 ans, ce qui est assez rare pour un crédit immobilier pour lesquels les durées d’emprunts s’étalent plus généralement sur 20 ou 25 ans. Ce taux exceptionnel proposé par la banque danoise ne va pas sans rappeler la situation dans laquelle se trouvent les institutions financières ces derniers mois.

En effet, historiquement, les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas. Une baisse qui n’est pas sans conséquence pour certains clients puisque, par exemple, en Suisse, la banque UBS compense l’effet de ces taux négatifs en faisant payer ses clients les plus aisés lorsqu’ils déposent une grosse somme d’argent sur leurs comptes bancaires. Cela s’applique aux dépôts de plus de 500 000 euros, qui seront donc facturés 0,6% par an.

Quel est l’intérêt d’un taux négatif ? Adopter un taux négatif permet aux institutions monétaires de relancer l’activité en incitant les banques à prêter aux entreprises et aux particuliers. De plus, les institutions financières espèrent voir les ménages consommer davantage.

D’autres pays proposent des taux négatifs

Les banques danoises ne sont pas les seules à proposer des taux négatifs à leurs clients. C’est également le cas en Suisse ou en Allemagne par exemple.

Certaines banques suisses ou allemandes pratiquent donc cette politique tarifaire, mais seulement à l’intention de leurs clients les plus aisés. C’est ce qui a été mis en place par la première banque suisse UBS mais également par le Crédit Suisse, qui ponctionnera ses plus riches clients 0,4 % sur les dépôts supérieurs à 1 million d'euros à partir de septembre 2019.

L’Allemagne a même vu des crédits à la consommation accordés à des taux négatifs.

Pourquoi les taux sont-ils aussi bas ?

Le niveau des taux exprime la confiance qu’ont les investisseurs envers un pays, et notamment vis-à-vis de sa solvabilité.

La baisse des taux d’intérêts s’explique donc par un contexte international tendu, et notamment par la guerre commerciale entre les géants économiques comme les Etats-Unis et la Chine ainsi que le contexte géopolitique tendu entre l’Amérique et l’Iran. De plus, la faible croissance en Europe (1,6% en 2018) n’incite pas les investisseurs à prendre des risques.

Le contexte économique et géopolitique fait donc chuter les taux au plus bas.

Crédit immobilier en France : des taux au plus bas

taux bas France
Les taux au plus bas en France

Depuis mi-juin 2019, les taux d’emprunt à 10 ans de l’Etat français sont au plus bas. Conséquence ? Des taux immobiliers eux aussi très faibles. Une aubaine pour les consommateurs français souhaitant investir dans la pierre, ou encore renégocier un crédit. Il est en effet possible aujourd’hui d’emprunter à des taux records.

A la mi-août, les établissements bancaires continuent de proposer des taux de crédit immobilier au plus bas. Il est ainsi actuellement possible d’emprunter dès 0,70 % sur 15 ans ou encore dès 0,90 % sur 20 ans (selon le site empruntis.com).

Les banques préfèrent donc prêter leurs liquidités aux particuliers, plutôt que de les placer à des taux négatifs.

Qu’est-ce que le taux d’emprunt d’Etat ? Le taux d’emprunt d’Etat correspond au taux moyen de rendement des emprunts d' État et des obligations assimilables du Trésor (OAT) émises par l'État français, à taux fixe, et d'une durée supérieure à 7 ans. C’est le taux qui sert de référence aux banques et aux assurances pour déterminer le niveau des taux d'intérêts fixes.

La loi française interdit les taux négatifs

Si les taux sont si bas, on peut alors se demander si les consommateurs français auront la chance d’emprunter à des taux négatifs comme leurs voisins européens. La réponse est non.

En effet, selon l’article 1902 du Code civil, «l’emprunteur est tenu de rendre les choses prêtées, en même quantité et qualité, et au terme convenu». Sauf si la loi venait à changer, il sera donc pour le moment impossible pour les consommateurs français de contracter un crédit immobilier avec un taux négatif.

Cela va-t-il durer ?

Cela dépend de la Banque centrale européenne. Si elle continue à poursuivre cette politique, les taux resteront dans la fourchette basse.

“Tant qu’il n’y aura pas de marchés offrant une meilleure rentabilité ou un meilleur couple rendement/risque que le crédit immobilier, la bataille du crédit se poursuivra, avec des baisses de taux à la clé, pour les meilleurs profils notamment. Même si à ce jour le potentiel de baisses reste tout de même limité » affirme Jérôme Robin, directeur du site Vousfinancer.com

Mise à jour le