Les 10 chiffres clés de la banque en France en 2017

chiffres clés de la banque
Industrie bancaire : 10 chiffres clés

Les banques françaises répondent toujours présent au rendez-vous du financement de notre économie, leur première priorité stratégique. Elles consolident leurs résultats et sont un atout majeur pour notre économie. La preuve en chiffres :

4 banques françaises parmi les neuf premières en Europe (The Banker – juillet 2017)

La banque constitue une industrie stratégique dans notre pays. Malgré un contexte peu porteur et instable et des taux bas, nos quatre principales banques résistent, grâce à leur maîtrise du coût du risque. Avec le Brexit, le renforcement de l'attractivité est essentiel et les grandes banques ont confirmé qu'elles choisiront naturellement Paris pour y transférer leurs effectifs.

2,5% : c'est la contribution des banques à la valeur ajoutée totale en France (Insee – 2016 FBF)

C'est un bon taux qui est bénéfique pour tous les acteurs de l'économie : les entreprises, les particuliers, l'Etat et les banques bien sûr.

47,8% des ménages bénéficient d'un prêt (Observatoire des crédits aux ménages – 2017)

Depuis 2012, les taux moyens des nouveaux crédits ont été divisés par plus de deux, provoquant un impact majeur sur le pouvoir d'achat. Plus de 30% des ménages ont un crédit habitat en cours, le crédit immobilier en France étant classé comme l'un des plus sûrs au monde.

347 banques et 37 261 agences (ACPR 2018 – BCE 2016)

Les banques adaptent certes leur réseau en opérant des regroupements d'agence mais elles prennent en compte la proximité géographique. Alors que les banques de la zone euro ont diminué le nombre de leurs agences de 14,9% entre 2009 et 2016, les agences françaises n'ont reculé que de 2,7%. Elles perpétuent ainsi une présence territoriale conséquente, marque de fabrique du modèle français. En France il y a aujourd'hui 556 agences bancaires pour 1 million d'habitants

370 300 salariés

La banque est l'un des premiers employeurs du secteur privé en France avec 2,3% de l'emploi salarié. La part des cadres passe de 55% en 2015 à 61% en 2016 et les recrutements à Bac + 5 augmentent de 41 à 44%. Le Brexit à venir pourrait provoquer un grand boum sur l'emploi dans le secteur bancaire.

41 100 recrutements en 2016

Près des deux tiers des recrutements concernent les métiers en relation avec la clientèle mais les métiers de la conformité en informatique se sont renforcés. Le secteur bancaire consacre 4,3% de sa masse salariale à la formation de ses personnels contre 2,7% en moyenne dans les entreprises françaises.

Top 3 : les applis bancaires sont parmi les plus utilisées par les Français

Selon un sondage Opinion Way de Mai 2016 les applis bancaires rentre dans le Top 3 des applis les plus utilisés après la météo et les réseaux sociaux. Ayant à cœur l'innovation et afin de répondre aux besoins de ses clients, les banques développent constamment de nouveaux produits et services pour construire une relation quotidienne toujours plus étroite, simple et sécurisée.

8 Français sur 10 consultent leur compte bancaire via Internet (Observatoire de l'image des banques BVA – FBF 2017)

63% des Français effectuent des virements en ligne, 51% échangent par mail avec leur conseiller bancaire et 39% réalisent des simulations en ligne avant de souscrire un produit. Ces bons résultats prouvent la confiance des Français dans le système bancaire et son personnel.

82 millions de cartes de paiements en France (BCE – 2016)

Pour la première fois depuis le début des années 2000, le montant de la fraude sur les transactions par carte diminue de 4% alors que l'usage de ce moyen de paiement continue à croître de 6%, porté notamment par le développement du paiement sans contact.

40% de paiements de moins de 20 euros sont réalisés sans contact (GIE CB – décembre 2017)

Cela représente un milliard de transactions sans contact, une progression particulièrement notable par rapport à 2016 où seulement 23% des paiements se faisaient via cette technologie. En 2017, le montant total a passé le cap symbolique des dix milliards d'euros. La tendance à la hausse devrait se confirmer avec l'augmentation du plafond de paiement à 30 €.

Les informations et chiffres de cet article sont extraits d’un rapport édité par la Fédération de la Banque Française (FBF), intitulé "L’année de la banque en 2017"

Créé le