La Smartcane pourrait-elle changer le quotidien des seniors ? 

Si le marché de la silver économie semble se développer avec une grande vitalité, ses acteurs enrichissent la proposition avec toujours plus d’inventivité. En recherche et en développement depuis plusieurs années, la canne intelligente de Fayet et Nov’in est désormais disponible partout en France.


Silver économie : quel avenir pour l’accompagnement des seniors ?

La silver économie se consacre à un pan bien précis du secteur domotique : le marché destiné aux seniors. Dans l’innovation, celui-ci est donc particulièrement mouvant, comme le prouvent les différentes offres qui voient le jour ces dernières années. On pense notamment aux wearables – ces objets connectés que l’on porte – qui sont développés pour prévenir les chutes chez les seniors, mais aussi à des entreprises comme SeniorAdom qui proposent des services de téléassistance connectée pour les seniors ou même Kiwatch qui fournit désormais une offre de maintien à domicile domotique destinée aux personnes âgées.

Les produits et services à destination de nos aînées sont au cœur des réflexions de nombreuses sociétés, alors que la démocratisation de l’Internet des objets semble toujours plus rapide. Ces réflexions ont pour but d’aboutir à de vraies propositions, puisque la population française vieillit et qu’il paraît indispensable d’apporter des solutions adaptées à ses futurs besoins. La question au cœur de ces projets est toujours la même : nous vivons plus longtemps, mais vieillit-on bien ? C’est bel et bien là le but des nouveaux équipements qui sont développés : l’amélioration de la qualité de vie sur le long terme.

Pour la silver économie, tout reste donc à faire. Mais le secteur se porte déjà bien, et celui-ci est même soutenu par le gouvernement comme le prouvent l’existence de l’association France Silver Éco et un projet de loi sur la dépendance qui devrait être voté d’ici fin 2019. En 2017, d’après une étude Xerfi intitulée « La Silver économie à l’horizon 2022 », son chiffre d’affaires pour le territoire français était de 85 milliards d’euros en 2018, et celui-ci est estimé par le cabinet à 96 milliards d’euros d’ici l’année 2020 avec la création d’environ 350 000 emplois sur cette même durée.

France : la population des seniors augmente chaque annéeD’après les chiffres très récents de l’INSEE, le nombre de seniors – les personnes de 65 ans ou plus – atteindrait les 21,9 millions en 2070 en France, alors qu’il était de 13,1 millions en 2018, ce qui équivaut tout de même à un habitant sur cinq.

Canne intelligente : un objet pour alerter les proches en cas de chute, mais pas que

La vitalité du secteur de la silver économie est particulièrement notable au sein de petites structures dédiées à la création de solutions à la fois innovantes et humaines. Ainsi, la maison auvergnate Fayet, qui travaille depuis de nombreuses années à la fabrication de cannes, a associé ses talents à ceux de la start-up connectée Nov’in, installée à Saint-Étienne. La première procure la canne, la seconde la technologie intelligente qui va avec.

La domotique pourrait-elle changer notre façon de vieillir dans le futur et modifier nos quotidiens pour le mieux ?

L’invention est donc une canne augmentée et intelligente capable d’alerter en cas de chute de son utilisateur, grâce à la détection de mouvements – accéléromètre, gyroscope – et les informations GPS. Pas encore disponible sur le marché à ce moment-là, la canne avait déjà fait parler d’elle en 2017, en rapportant un prix au Consumer Electronic Show de la même année. Son développement a été de longue haleine, et avant de la rendre disponible, la canne connectée a été testée au CHU de Saint-Étienne, au cœur du service de gérontologie clinique. Il s’agit d’un véritable équipement d’accompagnement pour les personnes concernées. L’objet allie donc les bases de la domotique afin de limiter les conséquences d’une situation commune, laquelle peut pourtant avoir des conséquences dramatiques.

Avec cette canne intelligente, cinq personnes peuvent être enregistrées en tant que contact d’urgence, et elles sont bien évidemment prévenues en cas de problème – via téléphone, SMS ou email. La batterie peut tenir jusqu’à 30 jours.

Cette Smartcane et sa technologie d’alerte Dring développée par Nov'in n’utilisent pas seulement les avantages de la domotique mais aussi ceux de l’intelligence artificielle. En effet, durant les trois premières semaines d’utilisation, le boîtier de Nov’in apprend des habitudes de la personne. Cela permet à terme d’alerter les proches désignés en cas de situation inhabituelle, mais aussi de faire la différence entre de vraies chutes et des fausses, grâce à un algorithme spécial. L’utilisateur peut aussi appuyer sur le bouton d’alerte – un gros bouton vert – afin de signaler un problème lui-même.

Désormais, depuis janvier 2019, la Smartcane des deux entreprises est commercialisée et donc accessible pour le grand public pour 129 €. Elle ne peut cependant être achetée qu’en magasins spécialisés ou en pharmacies, et elle s’accompagne d’un abonnement mensuel d’assistance au tarif de 29,90 €. Il faut aussi compter le paiement d’un dépôt de garantie de 69 €. Le cofondateur de Nov’in, Ismaël Meïte, a déclaré que son entreprise était en discussion avec les mutuelles pour un éventuel remboursement de la canne. Plus qu’un accessoire domotique, ma Smartcanne est donc vouée à devenir un objet de nécessité.

Seniors : les chutes sont la première cause de mortalitéRappelons que d’après les dernières données à notre disposition, les chutes constituent la première cause de décès accidentel chez les personnes âgées de plus de 65 ans et que quelques 400 000 seniors font une chute accidentelle chaque année en France. Ces chutes ont parfois des conséquences graves, pouvant aller d’une blessure handicapante au décès de la personne.

Mis à jour le