Domotique : cinq fictions devenues réalité

Alors que dernièrement la pop culture semble souffrir de quelques anxiétés concernant le futur en multipliant les scénarios catastrophes, il est intéressant de prendre une respiration pour regarder vers le passé. La science-fiction a toujours eu une relation spéciale avec la réalité, et cela a donné lieu à cinq des innovations les plus importantes de notre siècle.

Science et science-fiction : qui inspire qui ?

En 1978, dans sa préface à l’Encyclopédie de la science-fiction, Isaac Asimov écrivait : « Individuellement, les histoires de science-fiction peuvent paraître triviales aux yeux des philosophes et des critiques d’aujourd’hui, mais l’esprit de la science-fiction, son essence, porte à présent la clé de notre salut, si tant est que nous puissions être sauvés ». Si cette citation interpelle de prime abord par sa pertinence plus de quarante ans plus tard, elle contient aussi en son cœur un des grands sujets liés aux technologies, à savoir : la science-fiction inspire-t-elle l’innovation ou l’innovation s’inspire-t-elle de la science-fiction ?


Depuis ses premiers instants, la science-fiction a nourri l'imaginaire scientifique.

À l’ère de la démocratisation de la domotique et de la communication numérique globalisée, cette frontière est d’autant plus indéfinissable, impossible à concrètement déterminer. Pour autant, on le sait, certains scientifiques ont affirmé sans détour que les travaux de célebres auteurs de SF avaient inspiré leur recherche et l’inspirent encore. Ils sont d’ailleurs souvent eux-mêmes des fans du genre. Par exemple, le physicien Robert Goddard, qui a inventé la fusée à ergols liquides, s’est dit ouvertement inspiré par le roman La Guerre des Mondes (1898) de H. G. Wells.

Il y a, depuis longtemps et du fait même de la nature de ce genre, une relation complexe et codépendente entre science et science-fiction, et donc entre réalité et réalité hypothétique.

En 2019, pourquoi donc ne pas faire un rapide panorama de ces inventions domotiques qui, il y a seulement quelques années, nous paraissaient futuristes, mais font désormais partie intégrante de nos quotidiens ?

1. Les voitures autonomes et intelligentes

Si, encore en 2019, on ne voit aucune voiture volante à l’horizon, les voitures intelligentes ou sans conducteur sont de plus en plus populaires, à l’instar de la PF0 de Pininfarina. Des films très grand public mettaient déjà en scène des véhicules entièrement automatisés, comme Total Recall (1990) avec Arnold Schwarzenegger au casting, ou I, Robot (2004) avec Will Smith. Pour les voitures intelligentes avec une bonne répartie, on pense évidemment à la célèbre DeLorean dans Retour vers le futur (1985) ou même à KITT dans la série K2000 (1982-1986). Et si l’on devait remonter encore plus loin dans le temps, déjà, en 1964, Isaac Asimov faisait la prédiction de voiture avec équipées de cerveaux robotiques. Dans un texte pour le New York Times, il imaginait ainsi à quoi ressemblerait l’Exposition internationale dans 50 ans (soit en 2014 de son point de vue).

2. Les maisons entièrement connectées

Les habitations automatisées et intelligentes font depuis longtemps partie de l’imaginaire de la SF. En 1950, dans ses Chroniques martiennes, Ray Bradbury relatait dans l’une de ses nouvelles, « Viendront de douces pluies », l’histoire d’une smart home bien triste. Si aujourd’hui une cafetière connectée à l’image de la Smarter Coffee, un thermostat intelligent ou des éclairages automatisés tels que ceux de Philips Hue nous apparaissent comme des choses tout à fait naturelles, c’est oublier qu’il y a encore quelques années, les maisons connectées étaient envisagées comme un accomplissement révolutionnaire. Et dans bien des cas, celles-ci semblaient alors réservées à des personnes aisées et à quelques privilégiés.

3. Les montres et bracelets intelligents

Les montres et bracelets connectés sont l’un des exemples les plus probants de la démocratisation de la domotique auprès du grand public, des objets longtemps anticipés par la SF. On en retrouve dans de nombreux films d’espions, à l’instar des James Bond ou de Dick Tracy (dans sa version originale en bande dessinée en 1931, et son adaptation filmique en 1990), mais aussi dans la science-fiction au sens large, comme pour Star Trek. Aujourd’hui, les consommateurs à être équipés d’un Fitbit ou d’une Apple Watch sont si nombreux que l’on pourrait presque avoir du mal à se souvenir d’une époque sans de tels objets. Et pourtant, quelques années en arrière, ceux-ci étaient absents de notre réalité.

4. Les tablettes et smartphones

Les iPad, Fire HD et autres tablettes sont désormais si présentent dans nos existences qu’elles servent d’outils pédagogiques dans les écoles. Pourtant, en 1968, ces objets technologiques étaient loin de faire partie de nos quotidiens. Cela n’a pas empêché le réalisateur Stanley Kubrick d’en présenter dans son film culte 2001, l’Odyssée de l’espace. Il n’est évidemment pas le seul, puisque les écrans tactiles portables sont des équipements indispensables de tout bon équipage parcourant le cosmos. De fait, des sortes de tablettes étaient déjà présentes dans la série originale de Star Trek (1966-1969), mais surtout dans son spin off Star Trek : La Nouvelle Génération (1987-1994) où les personnages se baladent avec des PADD (Personal Access Display Device), soit des petits ordinateurs portables avec écran de contrôle. Autrement dit, des smartphones et des smartwatches en puissance. Dans les années 1970, l’inventeur du premier téléphone mobile, Martin Cooper, avait d’ailleurs reconnu que Star Trek avait directement inspiré son invention.

5. Les assistants intelligents

Google Home, Amazon Echo, HomePod… Les assistants vocaux dotés d’une intelligence artificielle – ou IA – s’invitent dans nos salons à une vitesse ahurissante. Dans la science-fiction, il n’est pas rare de voir les personnages interagir avec des IA par la voix. Cela fait partie de son imaginaire depuis longtemps et, à n’en pas douter, l’inspiration des géants de la Silicon Valley a sans aucun doute été motivée par de telles représentations. Par le passé, avant même son existence, on a pu retrouver cette technologie dans – une nouvelle fois – 2001, l’Odyssée de l’espace, mais aussi dans Alien, le huitième passager (1979). Il ne s’agit là que des exemples les plus connus. La seule question maintenant reste de savoir si, comme dans ces récits d’anticipation, les intelligences artificielles auront des pulsions vengeresses à l’avenir.

•••

De nos jours, les ventes d’enceintes intelligentes et d’objets connectés atteignent des sommets. Alors que l’Amérique du Nord a longtemps mené la course en tête, l’Europe est se trouve dorénavant à sa suite. Et, d’après les spécialistes, cela est tout particulièrement le cas de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France. Selon une récente étude du cabinet de conseil américain Gartner, sur Terre, on dénombrera quelque 30 milliards d’objets connectés d’ici 2020, et une maison connectée normale pourrait intégrer plus de 500 objets connectés d’ici 2022. De quoi nourrir l’imagination de quelques auteurs de science-fiction en mal d’inspiration.

Mise à jour le