Sortie en France de Nest Thermostat E : que vaut la nouvelle solution domotique de Google ?

Avec un thermostat connecté, il est possible de réaliser de 25 à 40 % d’économies d’énergie. Cependant, l’investissement de départ reste souvent significatif. C’est afin de faciliter l’accès à cet objet domotique populaire que Nest a lancé son Nest Thermostat E, moins onéreux que nombre de ses concurrents.


Thermostat connecté : la concurrence est rude

Les thermostats connectés sont aujourd’hui très populaires. Ces dernières années, les propositions se sont multipliées, du thermostat autonome tado° au thermostat intelligent Netatmo en passant par le thermostat connecté Somfy et le thermostat Qivivo, compatible avec le chauffage électrique.

Un des leaders du marché est la marque Nest, la filiale connectée de Google. Avec le temps, cette dernière a réussi à s’imposer, proposant un thermostat intelligent très performant Nestqui a depuis sa création connu de nombreux changements –, mais aussi des offres destinées à la sécurité comme Nest Secure ou des caméras autonomes telles que Nest Cam Indoor, Nest Cam Outdoor et Nest Cam IQ.

Si Nest est aujourd’hui salué pour la qualité de ses équipements intelligents destinés à la maison connectée, ceux-ci restent assez onéreux. Avec la démocratisation progressive de la domotique en France, on voit peu à peu apparaître des produits moins chers, plus accessibles. Et c’est exactement ce que propose Nest avec son Nest Thermostat E, qui sortait aux États-Unis en 2017, mais restait encore inédit en France.

Thermostats connectés : quelques informations utilesSi se procurer un thermostat connecté est un investissement sur le long terme, cet achat n’est pas sans contrepartie. Il est en effet possible de bénéficier d’un crédit d’impôt équivalent à 30 % du prix d’achat du thermostat connecté. Enfin, pour tout savoir sur le fonctionnement des thermostats connectés, il est toujours utile de consulter le guide Selectra à ce sujet.

Nest Thermostat E : un thermostat connecté à petit prix

Bien que l’on retrouve la forme ronde caractéristique des thermostats Nest, le Thermostat E nouvelle génération fait dans la simplicité. Entièrement blanc et en polycarbonate, les seules couleurs viennent de l’affichage sur l’écran translucide. Grâce à ce thermostat, il sera donc possible de gérer le chauffage de la maison du bout des doigts. Directement connecté au chauffage grâce au boîtier Heat Link E – qui se raccordent aux fils déjà existants de votre ancien thermostat –, le Nest Thermostat E prend le contrôle. Il tient compte de l’humidité, de la température, de la présence d’une personne et de la lumière.

Niveau compatibilité, Nest thermostat E est utilisable avec une grande majorité des systèmes de chauffage central, « y compris en mode Marche/Arrêt et fil pilote », précise la marque. Son installation ne demande pas d’intervention particulière, ce qui ajoute aux économies réalisées par les consommatrices et consommateurs.

Comparativement à son grand frère, le Nest thermostat E n’assure pas la gestion de la production d’eau chaude. Mais cette légère différence se ressent aussi dans le prix. Alors que le Nest Learning Thermostat dernière génération coûte 249 € TTC, Nest thermostat E est disponible au prix de 219 € TTC. À noter que la différence des prix pour le public français est moins significative que pour les Américains – 249 $ pour le Nest Learning et 169 $ pour le Nest E.

Depuis le mois d’octobre 2018, Nest thermostat E est commercialisé en France. Il est possible de se le procurer directement en ligne. Il est livré sous 9 jours. Il ne devrait donc pas tarder à faire son apparition chez les grands distributeurs.

Nest Thermostat E : des fonctionnalités au rendez-vousLe Nest Thermostat E fait des économies sur plusieurs caractéristiques spécifiques du Nest Learning, pourtant, comme lui, il possède la programmation prédéfinie qui permet une automation et une gérance plus optimale du chauffage de la maison. Évidemment, Nest Thermostat E est intelligent et apprend des habitudes des personnes vivants dans le logement.
Mis à jour le