Maison intelligente : quel impact sur le marché de l'immobilier ?

S’il est facile de réduire la domotique à quelques gadgets sympathiques, ce postulat tend à ignorer le bouleversement profond que la technologie est en train de provoquer au cœur de nos sociétés. L’un des secteurs affectés de manière très visible : l’immobilier. L’habitat connecté pourrait bien représenter l’avenir d’un marché tout entier.

Marché de l’immobilier intelligent : les États-Unis prennent les devants

Les changements provoqués par la domotique sont partout et viennent impacter l’ensemble de la société. Aux États-Unis, cette démocratisation rapide se reflète à bien des niveaux, et plus particulièrement dans le secteur immobilier.

Outre Atlantique, la maison connectée constitue un marché dynamique aux nombreuses opportunités, tout spécialement à New York. Comme l’expliquait Diane Ramirez, PDG de Halstead, à Fox Business, la smart home incarne désormais un marché favorable aux acheteurs alors que tous nos équipements tendent à se connecter. C’est aussi ce qu’expliquait Julie Gans, une agente immobilière de Compass Real Estate, à la chaîne de télévision américaine : « Les maisons intelligentes et les fonctionnalités intelligentes sont de plus en plus répandues dans les foyers de nos jours. Des maisons qui sont construites avec des fonctions intelligentes – haut-parleurs, systèmes de sécurité, téléviseurs, appareils électroménagers et lumières ; ces fonctions sont très recherchées. Elles rendent leur vie bien plus facile dans le monde trépidant dans lequel nous vivons aujourd’hui. »

Ces constats des experts du marché s’appuient aussi sur des données très concrètes, explique Fox Business. Par exemple, un rapport datant de 2016, publié par l’Association nationale des agents immobiliers – ou NAR en anglais, pour National Association of Realtors –, montre que les particuliers cherchent des logements intégrant la domotique, ou en tout cas susceptibles d’être compatible avec celle-ci. Inévitablement, plus le temps passe et plus la technologie devient un critère de choix dans l’immobilier :


Les maisons connectées seraient de plus en plus recherchées par les consommateurs.

  • 13 % des sondés expliquaient être intéressés par la domotique, mais seulement pour des pièces spécifiques ;
  • 22% des sondés se disaient ainsi intéressés par la technologie destinée à l’ensemble de la maison ;
  • 41 % des répondants exprimaient ne pas être intéressés par la maison intelligente ;
  • 42 % des personnes interrogées déclaraient enfin être intéressées par les gadgets connectés pour la maison intelligente.

Ce sondage, dont les résultats sont tout à fait éclairants, doit cependant être considéré à la lumière des changements rapides de ces trois dernières années.

La popularisation des objets connectés comme les équipements sécurisés – les caméras intelligentes, notamment – ou encore ceux destinés à l’énergie – les thermostats connectés en tête – n’a cessé de s’accélérer. De plus, en si peu de temps, l’offre s’est aussi considérablement enrichie et diversifiée.

Marché de la smart home : on compte en milliardsSelon un rapport de Strategy Analytics datant du mois de septembre dernier, les dépenses mondiales en gadgets et services dans le domaine de la maison intelligente devraient atteindre 103 milliards de dollars en 2019 – soit 93,48 milliards d’euros – et pourraient atteindre les 157 milliards de dollars d’ici 2023 – soit 142,48 milliards d’euros, rappelle Fox Business.

Logement intelligent : quel avenir pour le marché immobilier ?

Confort, automatisation, écologie, centralisation, économies, sécurité : plus le temps passe et plus les Français aussi se familiarisent avec la maison connectée. De plus, certains des acteurs de l’immobilier sur le territoire prennent les devants face à un potentiel engouement. Déjà, en 2018, Selectra écrivait au sujet des logements entièrement connectés à Blagnac construits par VINCI Immobilier, La Poste, Netatmo et Legrand. Selon un rapport de l’Observatoire de la Construction tech, publié en mars 2019, près de 100 % des logements neufs vendus seront connectés à partir de 2021.


Quelles opportunités s’offrent aux acteurs de l’immobilier à l’ère de la démocratisation de la domotique ? Ce marché naissant pourrait métamorphoser l’avenir de la profession.

Les manifestations de la maison intelligente dans l’immobilier sont multiples car elles prennent forme dans la totalité du secteur. La construction de logement connecté est un phénomène qu’il convient d’observer, tout comme le désir des consommateurs d’accéder à ce type d’habitations. Dans le futur, la domotique intégrée ou non à un logement pourrait devenir un critère majeur et bouleverser la dynamique d’un marché tout entier. On en voit déjà les effets. « Il y a, bien sûr, une différence de prix entre les maisons ordinaires et les maisons intelligentes, mais ce n’est pas énorme. En général, toutes les autres caractéristiques restant constantes, le prix de la maison intelligente oscillera autour de 5 % de plus. Selon la technologie, cela pourrait aller jusqu’à 10 % de plus, mais ce serait le maximum. Souvent, les maisons intelligentes conserveront leur valeur plus longtemps, se vendront plus rapidement et économiseront de l’argent puisque l’acheteur n’aura pas à l’installer lui-même », expliquait ainsi Evi Kokalari-Angelakis, PDG et fondatrice de Golden Key à FOX Business.

De l’optimisation de la dépense énergétique à celle du soin des personnes âgées grâce au maintien à domicile, la maison connectée semble avoir de beaux jours devant elle. Au-delà de nous faciliter la vie, elle pourrait bien s’imposer comme une solution à des problématiques écologiques plus vastes. Il reste à voir comment ce développement va s’incarner, et comment les acteurs vont procéder pour rassurer un grand public encore très méfiant à l’égard de l’Internet des objets.

Habitat connecté : les promoteurs français investissentEn France, les promoteurs sont nombreux à investir dans le marché de la maison connectée, de Vinci Immobilier à BNP Paribas Real Estate, en passant par Bouygues Immobilier, Altarea Cogedim ou encore Nexity.

Créé le