Le smartphone du futur : à quoi ressemblera-t-il ?

Depuis quelques années, il n'y a pas eu de nouveautés technologiques qui ont révolutionné le marché. Les ventes de smartphone connaissent une croissance moins importante et les Français conservent plus longtemps leur appareil. Mais ceux que nous connaissons aujourd'hui n'ont rien à voir avec les smartphones du futur. De nouveaux concepts vont voir le jour dans quelques années et révolutionner notre façon d'utiliser ces appareils.

Le smartphone du futur sans batterie ?

Les smartphones d'aujourd'hui sont plus performants avec un design beaucoup plus travaillé ainsi que de nombreuses fonctionnalités. En revanche, les batteries de nos téléphones ne tiennent plus aussi longtemps avec nos applications qui les mettent à rude épreuve. En effet, la capacité des batteries a énormément augmenté depuis quelques années, mais dans le même temps notre consommation (Internet, vidéos, photos, jeux,...) s'est, elle aussi, décuplée.

smartphone en charge
Bientôt la fin du chargement des smartphones ?

Les fabricants de smartphone misent ainsi sur la recharge supersonique à base de lithium. Elle permet d'améliorer la vitesse de chargement ainsi que le stockage de cette énergie. Cette technologie a été utilisée notamment par Samsung pour son Galaxy Note 7 (vous savez, les batteries de ces modèles qui prenaient feu et qui sont désormais interdits en avion). Depuis, elle est utilisée par d'autres constructeurs qui eux n'ont, pour le moment, aucun problème d'explosion. En termes d'autonomie, le Mate 9 d'Huawei est à 58% en seulement une demi-heure de charge, le Pixel de Google fonctionne pendant 7 heures avec seulement 15 minutes de charge.

La recharge totale immédiate est recherchée par les marques mais un problème apparaît : une batterie trop utilisée entraîne automatiquement une baisse prématurée de la durée de vie de celle-ci. La solution est peut être un smartphone sans batterie. Des scientifiques de l'université de Washington ont assemblé un téléphone entièrement autonome en énergie. Il fonctionne grâce aux signaux radio présents en grande quantité autour de nous. Cette technologie n'est pas nouvelle puisque lors de la guerre froide, les Soviétiques utilisaient des microphones dotés d'une technologie similaire. Si les constructeurs arrivent à utiliser cette fonctionnalité pour tous les appareils électroniques et connectés, cette technologie pourrait se révéler être une petite révolution !

Un écran très souple et pliable

smartphone écran souple

Ce concept peut être difficile à imaginer puisque on se demande comment va se plier l'électronique du smartphone. En effet, la batterie pliable n'a pas encore été inventée. Cependant, un écran souple est parfait pour un smartphone sans batterie, non ? Le smartphone du futur pourrait ainsi se ranger plus facilement dans une poche ou encore autour du poignet comme une montre. Le concept ressemble à la règle souple utilisée par les enfants à l'école qui a petit à petit remplacée la règle en plastique facilement cassable.

Samsung, entre autre, travaille sur ce projet d'écran souple et devait proposer un modèle qui se déplierait comme un parchemin égyptien. Jugé peu pratique par les utilisateurs, le modèle pourrait ne pas sortir prochainement comme il était prévu.

Ce type d'écran existe déjà avec les téléviseurs incurvés, mais ils pourront bientôt se plier totalement sur commande en appuyant sur un bouton comme le volume du son. Les tablettes tactiles bénéficient progressivement de cette technologie.

Un assistant virtuel intelligent capable de croiser toutes nos données

assistant virtuel inteligent

Les grands du secteur de l'high-tech souhaitent mettre en place un assistant virtuel qui soit capable de relier toutes les données très personnelles de l'utilisateur, un peu comme Siri chez Apple ou Google Assistant mais avec un niveau au dessus. Il pourra par exemple faire les achats en ligne de l'utilisateur, surveiller sa santé en lui rappelant de prendre ses médicaments, gérer son agenda, rappeler une personne à laquelle il n'a pas parlé depuis un moment, et bien plus ! L'assistant virtuel saura ainsi quels sont vos besoins avant même que vous le sachiez, il faut avouer que c'est un peu effrayant ! L'internaute pourra également demander des choses précises à l'assistant, comme par exemple lui dire "envoie un collier à ma femme pour la Saint Valentin", en quelques secondes, le logiciel aura trouvé et relié les coordonnées du destinataire, la boutique en ligne d'un bijoutier et le compte bancaire. L'utilisateur n'a ainsi plus à s'occuper de rien.

Cette technologie sera un problème de taille à encadrer au mieux pour la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) puisqu'il y a un risque de revente des données personnelles. En cas de piratage, ces données se retrouveront également dans la nature.

Créé le