Au revoir SFR, bonjour Altice !

La marque de téléphonie mobile SFR lancée voici 30 ans disparaît. Au centre de cette révolution, l’homme d’affaires Patrick Drahi, qui construit pas à pas un empire des télécommunications et des médias au nom d’Altice, marque qu’il a créée en 2001. Ce changement d’identité constitue une étape décisive dans l’évolution du groupe.


« No limits » : le message de Patrick Drahi à ses employés, dans son communiqué du 23 mai 2017, est particulièrement clair : pas de limite aux ambitions du fondateur d’Altice, groupe multimédia international qui « pèse » aujourd’hui plus de 50 millions de clients à travers le monde. Signe de cette ambition : c’est à New York que l’annonce de la disparition de la marque SFR et de son remplacement par Altice a été faite. Un symbole de la volonté de Patrick Drahi d’imposer Altice comme une marque internationale, et de s’imposer aux Etats-Unis, sur le territoire d’Apple, Google ou Amazon.

Ainsi, partout dans le monde, Altice doit devenir à terme la bannière unique de toutes les activités de télécommunications du groupe. Seuls les médias, comme les chaînes BFM TV, la radio RMC et les journaux (Libération, L’Express, ...) garderont leur nom d’origine, ainsi que quelques marques télécoms visant des marchés spécifiques comme RED en France ou Next TV en Israël.

Qui est Altice aujourd’hui ?

Le groupe est présent à la fois dans les télécoms, les médias, les contenus, le divertissement et la publicité. Depuis sa création au Luxembourg en 2001 et son introduction en bourse à Amsterdam le 31 janvier 2014, Altice a racheté de nombreux câblo-opérateurs, opérateurs et entreprises de communications. Le groupe est ainsi présent en France métropolitaine et outre-mer (Antilles, Guyane, Océan Indien), en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, au Portugal, mais aussi aux États-Unis, en Israël et en République dominicaine.

L’acquisition de SFR auprès de Vivendi, pour 13,5 milliards d'euros, le 5 avril 2014, est sans aucun doute le moment qui a vu Altice entrer dans le club très fermé des « poids-lourds » du marché des télécoms. D’autant plus que la même année, Altice annonce le rachat pour 17,7 milliards de dollars (15,7 milliards d'euros) du quatrième câblo-opérateur américain, Cablevision, qui compte 3,1 millions d'abonnés dans les États de New York, du Connecticut et de la Pennsylvanie. C’est d’ailleurs depuis les bureaux de Cablevision, dans la banlieue de New York, que l’annonce de la disparition programmée de SFR a eu lieu.

Un objectif pour Altice : la convergence

logo altice usa europe

Selon Altice, la convergence et l’enrichissement mutuel sont inscrits dans l’ADN du groupe. Ce terme est ici employé dans plusieurs sens : convergence entre le local et le mondial ; entre les Etats-Unis et l’Europe ; entre les technologies et les hommes ; entre les télécoms, les contenus et la publicité ; entre les produits et les services. La marque unique et universelle, à l’image d’Apple, Facebook ou Google, traduit le caractère résolument international et numérique de ses activités du groupe.

C’est le sens à donner à la nouvelle signature « Ensemble, repoussons les limites » et au nouveau logo de la marque, qui représente un chemin ouvert, libre de toute frontière, suggérant l’aspiration du groupe à innover et à réinventer l’avenir pour répondre aux nouveaux besoins de ses clients en permanence.

La disparition progressive de SFR

logo sfr

Faire disparaître une marque trentenaire et très connue ne se fait pas en un claquement de doigts. Ainsi, la transition devra être progressive, afin que les clients ne se sentent pas «pris au dépourvu ». Dans un premier temps, la marque Altice sera accolée aux marques actuelles, avant de les remplacer. Simultanément, les entités juridiques du groupe prendront le nom d’Altice. Une méthode classique, qui a notamment fait ses preuves lorsque France Télécom est devenu Orange. Il est prévu que toutes les marques commerciales achèvent leur processus de transition d’ici la fin du second trimestre 2018.

Laissons la conclusion à Michel Combes, Directeur général d’Altice : « Altice entre aujourd’hui dans une nouvelle ère, qui fait suite à sa transformation en un acteur global des télécommunications, des contenus et de la publicité. Opérant dorénavant de manière intégrée, Altice réinvente l’avenir de l’expérience client (...). C’est notre chemin, le chemin d’Altice.»

Mis à jour le