Plancher chauffant : quel modèle choisir et pour quel prix ?

appel gratuit

🔥 Choisissez le chauffage le plus adapté à vos besoins !

Contactez un conseiller Selectra au :

09 74 59 31 56 OU
appel gratuit

🔥 Choisissez le chauffage le plus adapté à vos besoins !

Demandez à être rappelé gratuitement par un conseiller Selectra :

Tout savoir sur le chauffage au sol

Aussi appelé chauffage au sol, les planchers chauffants peuvent être hydrauliques, électriques ou encore fonctionner au gaz. Très agréables en hiver pour leur diffusion de chaleur dans le foyer. Il existe différents types de planchers chauffants qui ont des spécificités, des avantages mais aussi parfois des inconvénients. Les anticiper permet de faire un achat qui sera totalement adapté à ses besoins et à sa consommation énergétique.


♨️ Qu’est-ce que le chauffage au sol ?

Qu'est-ce qu'un plancher chauffant ?

Le chauffage au sol, aussi appelé plancher chauffant, s'est développé dans les années 60. La technique consiste à dérouler un réseau de câbles dans la dalle en béton de la maison et à l'intérieur desquels circulent eau, électricité ou gaz en fonction du type de parquet chauffant.

Cependant, le processus n'était pas encore abouti car la chaleur s'accumulait au plafond plutôt que de se diffuser et, surtout, le plancher pouvait chauffer au-delà de 30º, entrainant d'importants problèmes de santé aux jambes et aux pieds des utilisateurs.

Ce fonctionnement et par extension la technologie du plancher chauffant a été peu à peu abandonnée, jusqu'aujourd'hui, où la technique a été revue. Notamment, le chauffage au sol ne peut pas avoir une température supérieure à 28º et permet de réduire de façon importante sa consommation de chauffage.

Quels sont les avantages et inconvénients propres au chauffage au sol ?

Le chauffage au sol possède de nombreux avantages mais aussi des inconvénients, car s'il est très utile et surtout très apprécié, il peut s'avérer parfois être peu pratique sur certains aspects.

Avantages et inconvénients propres au plancher chauffant
Avantages Inconvénients
  • Un confort maximisé grâce à la diffusion homogène et constante de la chaleur dans le logement ;
  • Silencieux et invisible, le chauffage ne prend pas de place dans les espaces de vie et n'entrave pas la tranquillité des habitants ;
  • Une économie d'énergie de 15 % par rapport à la consommation d'un chauffage traditionnel ;
  • La possibilité de convertir le chauffage au sol en climatisation pendant l'été.
  • Un prix relativement élevé qu'un chauffage traditionnel et quel que soit le modèle de chauffage au sol ;
  • Une complexité de réparation et d'entretien à cause d'un accès difficile à prendre en compte ;
  • Des difficultés à intégrer un chauffage au sol pour des logements anciens ;
  • Du fait de leur fonctionnement à inertie, le chauffage au sol est inadapté à des usages ponctuels et nécessite plusieurs heures pour réchauffer un foyer.

Quelle est la durée de vie d’un plancher chauffant et comment l'entretenir ?

Un chauffage au sol a l'avantage d'avoir une longue durée de vie, qu'il soit électrique ou hydraulique notamment. Pour ces deux types de planchers chauffant, il est estimé qu'ils disposent d'une durée de vie d'environ 30 ans. Cependant, il a été remarqué qu'il peut présenter des problèmes au bout de 7 ans.

C'est pourquoi, pour maintenir la durabilité de son chauffage au sol, il est fortement conseillé d'effectuer des entretiens réguliers environ tous les 5 ans. Cela permet notamment de réaliser un détartrage et un désembouage afin que le plancher chauffant ne devienne pas défectueux.

Le chauffage au sol est-il économique ?

Le plancher chauffant a des aspects économiques : comme vu précédemment, sa température étant maintenue à 28º maximum, celui-ci permet aux utilisateurs d'économiser 15 % d'énergie.

C'est d'autant plus le cas avec un plancher chauffant à eau, moins gourmand en énergie que celui au gaz ou à l'électricité. Ces derniers ont besoin de chauffer jusqu'à 90º pour libérer 28º de chaleur dans la maison, là où le plancher chauffant fonctionnant à l'eau ne nécessite que de monter jusqu'à 45º.

appel gratuit

Comment faire davantage d'économies d'énergie ?

Le chauffage au sol est une solution, mais il existe également de nombreuses autres façons de faire des économies d'énergie à la maison et réduire ses consommations. Faites des économies en changeant de fournisseur, un conseiller Selectra vous oriente vers l'offre la plus adaptée à vos besoins et la moins chère :

09 74 59 05 44 OU
Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Comparez les offres d'électricité en ligne avec Selectra

Je compare

 

⚡️ Quels sont les différents types de chauffages au sol ?

Le plancher chauffant peut fonctionner par le biais de diverses énergies. Il en existe trois sortes :

  • Le plancher chauffant hydraulique, qui fonctionne grâce à l'eau ;
  • Le plancher chauffant électrique, qui fonctionne grâce à l'électricité ;
  • Le plancher chauffant au gaz ;

Quelle énergie choisir pour son chauffage ? Quelle énergie vaut-il mieux privilégier ? Notre comparateur indique en fonction des besoins s'il vaut mieux choisir un chauffage électrique ou gaz.

Plancher chauffant hydraulique

Comment fonctionne le chauffage au sol à eau ?

Le chauffage au sol à eau fonctionne grâce à son réseau de câbles situés sous la dalle en béton. De l'eau est d'abord réchauffée par un système de chaudière, de pompe à chaleur ou de panneaux solaires (l'énergie solaire peut en effet permettre d'alimenter un plancher chauffant). Puis, une fois montée à haute température, elle traverse de part en part le réseau de tuyaux sous la dalle de béton pour diffuser la chaleur sur le plancher.

Combien consomme une pompe à chaleur ? Il est possible d'envisager simultanément l'aménagement de son chauffage au sol et d'une pompe à chaleur. Il convient de fait de pouvoir estimer à l'avance la consommation électrique d'une pompe à chaleur et son retour sur investissement.

Avantages et inconvénients du chauffage au sol à eau

Le chauffage hydraulique a plusieurs avantages mais également des inconvénients, listés ci-dessous.

Avantages et inconvénients du plancher chauffant à eau
Avantages Inconvénients
  • Compatibilité avec des panneaux solaires ;
  • La possibilité de climatiser en été : pour cela, il faut que le plancher chauffant soit relié à une pompe à chaleur pour être réversible ;
  • Une très bonne inertie : grâce à son fonctionnement par conduction, la dalle en béton mais aussi l'eau continuent de conserver la chaleur quelques temps après avoir que le chauffage au sol ait été éteint, permettant d'économiser de l'énergie ;
  • Une régulation autonome grâce à l'usage d'un thermostat.
  • Un prix très élevé, en comparaison aux autres chauffages au sol ;
  • Il n'est efficace que dans les grandes pièces ;
  • Des revêtements de sol incompatibles avec ce système de chauffage au sol : c'est le cas de certaines moquettes ou certains parquets. Le carrelage nécessite un traitement spécial pour être apposé sur un plancher chauffant à eau ;
  • Si des travaux de rénovations sont effectués, le plancher peut être de nouveau rehaussé alors qu'il l'avait déjà été pour l'installation du chauffage au sol.

Comment entretenir un chauffage au sol à eau ?

En plus de l'entretien inhérent à l'ensemble des chauffages au sol, un entretien un peu plus spécifique est demandé pour le plancher chauffant à eau. Étant donné que l'eau circule très fréquemment dans les tuyaux, c'est là-dessus qu'il faut porter une attention particulière.

Durant les entretiens réguliers, il est notamment nécessaire de vérifier leur état car l'eau peut apporter des dégradations au réseau de câbles. Dans le cas où ceux-ci sont abîmés, il faut alors procéder à un désembouage des câbles.

Pour éviter, mais aussi prévenir des formations de boues trop fréquentes, il est possible de mettre en place un adoucisseur d'eau ou un détartreur par exemple.

Quel est le prix d’un chauffage au sol à eau ?

Le prix du chauffage au sol se décompose en plusieurs aspects :

  • Le coulage de la chape fluide ;
  • L'installation par un professionnel ;
  • Le coût de l'entretien ;
  • Le coût à la consommation.

Ici, pour un plancher chauffant hydraulique, le prix varie de 50 à 100€/m², avec une moyenne à 80€/m², pose comprise.

Le coût de la consommation d'un chauffage au sol à eau dépend de l'équipement du foyer pour la production de chaleur (chaudière, pompe à chaleur, panneaux solaires...).

Combien coûte un chauffage au sol à eau réversible ? Si l'envie du ménage est de se procurer un chauffage au sol qui puisse également rafraîchir l'habitation en été, il faut privilégier un plancher chauffant hydraulique rafraichissant. Ceux-ci sont au prix de 80€ à 150€/m².

Plancher chauffant électrique

Comment fonctionne le chauffage au sol électrique ?

Le chauffage au sol électrique est le plancher chauffant le plus choisi en France. Son principe est le même que les autres chauffages au sol, excepté qu'il est composé de résistances électriques. Ainsi, sous le sol, les tuyaux s'occupent de distribuer la chaleur dans le logement, distribution renforcée par la présence d'une chape flottante, épaisseur isolante située sur le sol.

À noter que les résistances sont incrustées dans une dalle de béton pour des raisons de sécurité, mais qui permet également d'avoir un aspect positif sur la répartition de chaleur dans le foyer.

Peut-on installer un chauffage au sol électrique dans tous les logements ? Il est plus difficile de procéder à l'installation d'un chauffage au sol électrique lorsque l'habitation est déjà sur pied ; il est plutôt conseillé de l'installer au moment de la construction du logement.

Avantages et inconvénients du chauffage au sol électrique

Chaque type de plancher chauffant à ses avantages et ses inconvénients. Ceux du plancher chauffant électrique sont décris ci-après :

Avantages et inconvénients plancher chauffant électrique
Avantages Inconvénients
  • Un prix beaucoup plus bas que les autres planchers chauffants ;
  • Un rehaussement du sol beaucoup moins important que les autres chauffages au sol ;
  • Les modèles les plus technologiques peuvent s'auto-réguler grâce à un thermostat ;
  • Un entretien très minime en comparaison aux autres planchers chauffants ;
  • Une plus grande praticité lors des rénovations.
  • Une inertie peu forte : une fois coupé, le plancher chauffant cesse instantanément de chauffer la dalle de béton, et donc l'ensemble des pièces ;
  • Une consommation énergétique plus forte que le chauffage au sol à gaz ou encore le chauffage au sol à eau. Il peut donc être source de dépenses supplémentaires sur le long terme.

Domotique

Thermostats connectés - Info Souscription

Vous souhaitez faire des économies d’énergie et surveiller votre consommation ? Contactez Selectra pour trouver une solution connectée adaptée

appel gratuit

Bon Plan Thermostat connecté - 20€ offerts chez Ecojoko

Vous souhaitez faire des économies d’énergie et surveiller votre consommation ? Découvrez l'assistant connecté Ecojoko pour économiser 25% de votre électricité.

Comment entretenir un chauffage au sol électrique ?

L'entretien du chauffage au sol électrique est très sommaire car, par rapport aux planchers chauffants hydrauliques et au gaz, il tombe rarement en panne. Cela est dû à la chape dans laquelle il est coulé : en béton, elle protège le réseau de câbles de potentiels délabrements mais aussi de la corrosion.

Les seuls aspects auxquels il faut prêter attention sont

  • L'imperméabilité du sol: un sol non étanche peut dégrader le réseau de câbles ;
  • Le risque d'échauffement : la section des conducteurs doit être vérifiée pour s'assurer qu'elle se maintienne à sa puissance initiale ;
  • De potentielles surtensions : elles peuvent provenir d'un défaut dans le réseau électrique ou dans le branchement de celui-ci.

Quel est le prix d’un chauffage au sol électrique ?

Le prix du plancher chauffant électrique dépend de son type :

  • Chauffage au sol électrique rayonnant : plus économique et facile à installer que le second modèle, il est le plus plébiscité par les consommateurs. Son prix est compris entre 30 à 230€/m². À noter qu'il est toutefois plus énergivore que le second modèle ;.
  • Chauffage au sol électrique en accumulation : moins gourmand en énergie mais nécessitant plus de temps pour distribuer la chaleur, ce modèle est moins répandu. Son prix s'étend sur une échelle de 60 à 400€/m².

Plancher chauffant au gaz

Comment fonctionne le chauffage au sol au gaz

Le chauffage au sol au gaz fait en réalité partie des planchers chauffants hydrauliques. Sa différence avec les autres chauffages au sol à eau réside dans le réchauffement du fluide par une chaudière à gaz en amont de la diffusion dans le réseau de câbles. À noter que le plancher chauffant est compatible avec une chaudière basse température.

De fait, les avantages et inconvénients d'un chauffage au sol au gaz se retrouvent et sont relativement similaires aux inconvénients d'un chauffage au sol à eau.

Comment entretenir un chauffage au sol au gaz ?

L'entretien d'un plancher chauffant au gaz demande de nombreuses vérifications. Si l'entretien est semblable à celui d'un chauffage au sol à eau, il présente la différence qu'il nécessite en plus un entretien de sa chaudière gaz.

Celui-ci permet notamment de s'assurer de l'ensemble de la sécurité lié à la circulation du gaz dans le sol, et ainsi avérer que ce dernier n'a pas développé de toxicité.

Quel est le prix d’un chauffage au sol au gaz ?

Le prix d'installation du plancher chauffant au gaz sera le même que celui d'un plancher chauffant hydraulique. Cependant, il est important d'y ajouter le coût de l'appareil de chauffage au gaz. Celui-ci a un prix situé entre 3 000€ et 6 000€ avec pose comprise.

À cela s'ajoute également le prix du gaz qui constitue ainsi le coût de la consommation du plancher chauffant à gaz.

🧑‍🔧 Quelles sont les procédures pour installer un chauffage au sol ?

L'installation du plancher chauffant

Comment installer un plancher chauffant ?

L'installation d'un plancher chauffant se fait en plusieurs étapes. Il faut prévoir un temps d'environ une journée pour mettre en place ces trois étapes d'aménagement d'un chauffage au sol.

  • L'isolation de la dalle au sol ;
  • La pose des tuyaux transmettant l'énergie, le raccord du circuit à la source d'énergie (pompe à chaleur, chaudière, prise électrique...) et enfin le test du chauffage au sol ;
  • Le coulage de la chape pour recouvrir et sécuriser \l'ensemble des tubes du réseau de câbles

C'est une fois l'ensemble de ces étapes terminées qu'il est possible d'apposer le revêtement de son sol, et enfin profiter de son plancher chauffant.

Puis-je réaliser moi-même l'aménagement de mon plancher chauffant ? Cela est fortement déconseillé. Au contraire, il est fortement recommandé de faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) afin de s'assurer d'une installation entièrement professionnelle, mais aussi pour pouvoir percevoir les aides de l'État et financer plus modestement ses travaux.

Quelles sont les aides pour investir dans un chauffage au sol ?

Il est possible de faire appel à des aides de l'État pour mettre en place un chauffage au sol. De façon générale, ces aides s'appliquent sur une grande partie des travaux de rénovation énergétique, et s'appliquent la plupart du temps en fonction du revenu du foyer et du montant que celui-ci doit dépenser. Dans le cas des travaux de plancher chauffant, certaines peuvent également se cumuler, selon certains paramètres.

L'obtention de ces aides se fait-elle automatiquement ? Non ! D'une part, il faut que le ménage fasse la demande des aides qu'il souhaite recevoir, mais surtout, pour y être éligible, il est impératif que la réalisation des travaux soit assurée par un artisan attesté RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), un label qui garantit l'expertise du professionnel dans ce domaine spécifique.

  • Ma Prime Renov : cette aide rassemble les anciennes aides de l'ANAH et du CITE. Pour être éligible à cette aide, il faut faire partie des propriétaires les plus modestes, si tel est le cas, Ma Prime Renov apporter une certaine somme dépendamment du revenu du foyer ;
  • Programme Habiter mieux de l'ANAH : cette aide peut prendre en charge entre 35 et 50% du prix du devis et financer jusqu'à 30 000€. Une des conditions pour y avoir droit est d'intégrer au projet l'achat d'une chaudière ou d'une pompe à chaleur.
  • Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : ce prêt bancaire sans intérêt permet de financer ses travaux de rénovation énergétique en général, à hauteur de 30 000€. Il peut donc s'appliquer également à l'installation d'un chauffage au sol ;
  • Les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) : cette prime est une obligation de la part des fournisseurs d'énergie. Ils doivent fournir aux consommateurs une aide financière pour les soutenir dans leurs travaux de rénovation énergétique, dont l'aménagement d'un plancher chauffant fait partie. Il est fixé en fonction des fournisseurs d'énergie, c'est pourquoi son montant peut varier et il peut donc être intéressant de comparer les offres ;
  • Chèque énergie : alloué en soutien aux foyers les plus modestes pour le règlement des factures, il peut être utilisé dans le cadre de travaux de rénovation énergétique par exemple ;
  • Prime coup de pouce économie d'énergie : liée aux travaux sur le chauffage et l'isolation thermique, cette prime sera attribuée aux ménages en fonction de leurs revenus et du nombre de personnes dans le foyer. Elle peut concerner le chauffage au sol s'il implique l'installation d'une chaudière, où s'il est raccordé à des énergies renouvelables pour son alimentation.
  • TVA à taux réduit : l'État diminue sa taxe à 5,5 % à la fois pour l'achat de matériel mais aussi pour l'installation du plancher chauffant. Pour y être éligible, le logement doit avoir une ancienneté de plus de deux ans ;
  • Aides locales : il peut aussi exister des aides dépendant de l'emplacement géographique du ménage, et qui soient d'ordre régional, départemental ou encore au niveau de la collectivité. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner auprès des différents acteurs publics pour obtenir davantage d'informations en fonction de son secteur d'habitation.

Les aides sont-elles cumulables entre elles ? Les aides ne sont pas toutes cumulables entre elles. Par contre, certaines peuvent l'être, comme c'est le cas de Ma Prime Renov et de l'Éco-prêt à taux zéro. À noter cependant que plus les travaux de rénovation énergétique sont cumulés, plus il est possible de cumuler des offres et/ou bénéficier d'aides plus importantes.

Comment entretenir son chauffage au sol ?

De façon générale, l'entretien du chauffage au sol doit se faire tous les 2 à 3 ans par un professionnel. Ce dernier nettoie entièrement et réalise une purge totale du système de chauffage.

Si des problèmes techniques apparaissent, il faut également faire appel à un artisan expert pour leur réparation. Il faut également prévoir que celui-ci devra retirer le revêtement ou une partie, casser la chape pour accéder au réseau de câbles, etc.

❓ FAQ

Quelle est la consommation d’un plancher chauffant ?

La consommation d'un plancher chauffant n'est pas simple à estimer car elle dépend de plusieurs facteurs, à commencer par le type de chauffage au sol utilisé. De plus, elle n'est pas la même selon les comportements des utilisateurs ou encore des lieux de vie.

Comment calculer la consommation de son chauffage au sol en W/m² ? Pour cela, il faut multiplier la puissance du chauffage au sol par le nombre d'heures d'utilisation puis diviser par 1 000.
Par exemple, si le plancher chauffant est d'une puissance de 92W/m² et qu'il est utilisé 8 heures par jour dans une maison de 110m², le calcul sera le suivant :
110 x (92 x 8) / 1000 = 81 kWh par jour.
À noter qu'il est possible de connaitre ce résultat sur une année en multipliant le résultat par 365.

Quel revêtement pour son plancher chauffant ?

En général, le plancher chauffant est compatible avec tous les types de revêtements de sol : carrelage, sol en pierre, moquette, parquet, plancher.

À noter toutefois que certains revêtements peuvent nécessiter des spécificités de pose ou dans leurs caractéristiques. Par exemple, le parquet doit être apposé au sol en utilisant la technique de la pose collée, et non pas la pose clouée ou la pose flottante, régulièrement utilisées, qui ici pourraient endommager le chauffage.

Le chauffage au sol est-il mauvais pour la santé ?

Aujourd'hui, le plancher chauffant n'a aucun impact néfaste sur la santé, mais ce fut le cas lors du début de sa commercialisation, dans les années 60. Le chauffage au sol avait tendance à créer des problèmes de circulation du sang dans les jambes, ce qui était dû à deux facteurs :

  • Les habitations n'étaient pas adaptées au chauffage au sol et avaient un mauvais isolement ;
  • Le fluide dans le réseau de câbles pouvait atteindre jusqu'à 70º, faisant monter la température à 30º dans le logement ;

Une trop forte chaleur entraine une dilatation des veines qui entrave la circulation sanguine. Les particuliers ressentaient donc régulièrement des sensations de jambes lourdes, amenant petit à petit les consommateurs à se tourner de nouveau vers des chauffages traditionnels.

Cependant, aujourd'hui, les normes ont été revues et un décret a été mis en place en 1978 pour limiter les températures maximales du chauffage au sol. Par exemple, l'eau circulant dans un plancher chauffant hydraulique ne peut pas dépasser 42º, pour que la température maximale du logement soit de 28º. De plus, ces systèmes de chauffage disposent de régulateurs automatiques pour constamment adapter la température.

Mis à jour le