Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Chaudière à granulés / pellets bois : prix, avis et inconvénients

Contrat d'entretien de chaudière avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

Chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois est un des modèles de chaudières à bois des plus performants sur le marché. Grâce à son combustible 100% d’origine renouvelable, un fonctionnement performant et automatisé, elle affiche un haut rendement énergétique qui séduit de plus en plus de français. Face à ses concurrentes électriques, au gaz ou au fioul, elle joue la carte joker du développement durable avec un taux d’émissions de CO2 relativement bas.

La chaudière granulés bois : prix élevé mais consommation économique

La chaudière à granulés/pellets utilise un combustible, le granulé de bois, plébiscité en France pour son impact écologique moindre, son efficacité énergétique et son coût économique dérisoire en comparaison d’énergies comme le fioul ou l’électricité. Avec plus d’1 million d’installations de chauffe (poêle et chaudières) utilisant les granulés ou pellets de bois et une croissance constante depuis 2014, la chaudière à granulés a encore de beaux jours devant elle.

Le seul bémol, son coût d’achat – entre 10 000€ et 20 000€ - qui peut freiner certains… mais qui est vite mis de côté par :

  • le panel de subventions au titre de la transition énergétique mis en place par le gouvernement ;
  • les substantielles économies réalisées sur les consommations d’énergie, avec près de 30% de réduction sur la facture de chauffage ;

Quels types de chaudières à granulés se partagent le marché des chaudières à bois en France ?

Chaudière granulés classique et chaudière à granulés à condensation

Chaudière

La chaudière à granulés de bois peut avoir un mode de chargement manuel ou automatique, même si ce dernier est privilégié par les fournisseurs sur les derniers modèles du marché.

On distingue deux types de chaudières à granulés :

  • la chaudière granulés/pellet de bois classique dont le rendement énergétique (c'est-à-dire le rapport entre l'efficacité réelle et théorique de cette chaudière) est estimé à près de 90%. Elle utilise 2 techniques pour acheminer les granulés de leur lieu de stockage (silo) vers la chaudière :
  • la chaudière à granulés à vis sans fin où les granulés avancent dans un tube incliné qui tourne sur lui-même via une vis sans fin. Ce système d’alimentation de la chaudière nécessite que le stockage des granulés soit à proximité immédiate ;
  • la chaudière à granulés à aspiration : le transfert des granulés vers la chambre de combustion est assuré par des gaines reliant l’espace de stockage à la chaudière. Les granulés étant aspirés et acheminés par ces conduits, le lieu de stockage peut être éloigné de la chaudière de quelques mètres ;

Chaudiere condensation

  • la chaudière à granulés de bois à condensation est un modèle de chaudière à pellets innovant et beaucoup plus performant que l'alter égo classique. Cette chaudière affiche un taux de rendement énergétique dépassant les 100%, qui n’a rien à envier à la chaudière gaz à condensation par exemple. Elle fonctionne d’ailleurs sur le même principe que cette dernière : la chaudière granulés à condensation récupère les calories des fumées émises lors de la combustion pour les réinjecter dans le circuit du chauffage central ;

L’alimentation en combustible peut se faire de deux façons également sur ces modèles :

  • via un réservoir de stockage intégré à la chaudière à granulés pour un meilleur gain de place ;
  • via un silo de stockage, un espace en dehors de la chaudière reliée à celle-ci par un conduit ou une gaine ;

En moyenne, la chaudière pellet prix - manuel ou automatique - va se situer entre 5000€ et 18 000€ hors pose et accessoires. Pour acquérir une chaudière à granulés de bois à condensation, le prix moyen d’entrée de gamme se situe autour de 11 000€ hors pose et ballon d’eau chaude.

Le pellet, qu’est-ce que c’est ?

granules bois

Les granulés, ou pellets, sont issus de rejets et résidus de bois de l’industrie forestière. Au lieu d’être jetés, ils sont recyclés pour être compactés sous la forme de cylindres. 100% d’origine naturelle, les granulés de bois séduisent de plus en plus les particuliers pour leurs nombreux avantages :

  • ces cylindres possèdent un grand pouvoir calorifique (environ 5kWh/kg) et confèrent une grande performance à la chaudière à granulés grâce à une combustion en continue ;
  • d’un prix d’achat dérisoire par rapport à des énergies fossiles comme le gaz ou le fioul, le granulé est négocié à environ 250-300€ la tonne selon le fournisseur. On peut s’en procurer sous tous les formats (en sacs, en vrac, en palettes etc) ;
  • les granulés affichent un faible taux d’humidité ;
  • ils sont plus manipulables ou transportables que d’autres combustibles bois tels que les bûches ou les plaquettes de bois ;
  • les granulés de bois brûlent entièrement, ce qui limite au maximum les résidus après combustion comme les cendres ;
  • le ramonage du conduit d’évacuation est moins fréquent que pour une chaudière bois classique, le pellet émettant moins de fumée ;
  • le granulé est écologique et moins polluant, les émissions de CO2 sont réduites par rapport à celles des énergies fossiles ;
  • Chaudières à granulés autrichiennes et chaudières à granulés italiennes ?
  • Si l’on envisage de changer sa chaudière pour une chaudière à granulés de bois, il n’est pas rare de lire ou entendre certains termes du secteur. Ainsi, sur le marché des chaudières granulés bois, deux mouvances prédominent :
  • la chaudière à granulés de bois italienne pour les modèles de base à des prix très compétitifs ;
  • la chaudière à granulés autrichienne pour des modèles haut de gamme, plus performant que son homologue transalpin et fatalement à des prix plus élevés ;

Comment fonctionne une chaudière à pellets ?

chaudière

De la même manière qu’une chaudière utilisant un autre combustible comme le gaz ou le fioul. Le principe de fonctionnement est similaire, seul le combustible diffère : en l’occurrence dans ce cas précis, les granulés de bois brûlent sur un foyer dans une chambre de combustion et chauffe de l’eau – ou liquide caloporteur - qui circule dans un système de chauffage central. Cette eau chaude alimente les différents radiateurs ou plancher chauffant pour apporter une ambiance douillette au logement. La chaudière à granulés dispose d’un système d’allumage automatique et sécurisé, programmable qui plus est selon les modèles, pour un meilleur confort d’utilisation. Les granulés de bois sont entreposés généralement dans un espace de stockage à côté de la chaudière. La recharge en granulés peut se faire une fois par mois à une fois par an, en fonction de la taille du réservoir de la chaudière granulés et des besoins énergétiques du logement.

Puissance et efficacité

Les performances énergétiques de la chaudière à granulés de bois conviennent à de grands espaces de vie type maisons individuelles, pour des surfaces habitables de plus de 100m². Estampillés classe 5 selon la norme EN 303-5 pour leur haut rendement (plus de 90%), ce type de chaudière à bois apporte un réel confort de vie par une diffusion homogène de la chaleur dans toutes les pièces de la maison.

La puissance de chauffe en kW de la chaudière à granulés sera déterminée en fonction de différents critères (volume à chauffer, isolation thermique, zone géographique etc). En moyenne, on estime les besoins en chauffage :

  • pour un logement de 100m² entre 12 kW pour une mauvaise isolation à 5kW pour un logement neuf BBC ;
  • pour un logement de 100m² entre 25kW pour une mauvaise isolation à 10kW pour un logement neuf BBC ;

Qui plus est le rendement énergétique permet des économies d’énergie honorables qui vont de pair avec des réductions d’émissions de gaz à effet de serre !

Faire les travaux de rénovation énergétique dans son logement Une économie d’énergie ne peut être réalisée que conjointement avec une bonne isolation thermique. Il faudra donc être particulièrement vigilant sur ce point, quitte à réaliser des travaux de rénovation de la performance énergétique (isolation des murs, fenêtres et combles) en amont du remplacement de sa vieille chaudière. Des subventions au titre de la transition énergétique existent et peuvent être couplés avec les aides pour le remplacement de la chaudière.

Avoir de l’eau chaude, installer un ballon tampon

La chaudière à granulés peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) au même titre que les chaudières à gaz, fioul ou électrique. Ce point positif doit être réfléchi toutefois, cette fonction étant souvent proposé en option par les fournisseurs. Le ballon d’eau chaude ou ballon tampon est soit intégré dans la chaudière à granulés pour les modèles les plus évolués, soit adjoint à côté.

Faut-il faire appel à un installateur chaudière à granulés ?

Un technicien réglant une chaudière

L’installation d’une chaudière à granulés ne nécessite pas de grands travaux et ne pose pas de problèmes particuliers par rapport à une chaudière classique. Néanmoins, il n’est pas judicieux de faire l’installation soi-même, aussi adroit de ses mains que l’on puisse être. La chaudière à granulés requiert un certain niveau d’expertise pour effectuer ses réglages. Niveau d’expertise que peut aisément proposer un artisan chauffagiste. Et en plus de bénéficier de conseils techniques du professionnel chauffagiste, le particulier aura la possibilité de prétendre à certaines subventions financières mises en place par le gouvernement pour amorcer la transition énergétique.

Prévoir un silo de stockage ?

La pose d’une chaudière à granulés de bois doit se faire dans des conditions particulières :

  • dans une pièce parfaitement ventilée type VMC - et chauffée (un ballon d’eau chaude particulièrement sensible aux températures basses) ;
  • pour certains modèles de chaudières à granulés telles que les chaudières à granulés avec réservoir de stockage, une pièce suffisamment grande pour accueillir cet équipement encombrant. Sur ce type de modèle, le réservoir de stockage peut contenir jusqu’à une année de combustible. Les particuliers choisissent la plupart du temps une pièce isolée au sous-sol ou une buanderie sert de lieu pour la chaufferie ;
  • pour les chaudières à granulés avec un silo, le silo peut être installé dans un lieu à part de la chaudière à granulés, notamment dans le cas où la recharge se fait via un système d’aspiration ;

Raccordement conduit d’évacuation

Comme toutes les chaudières à combustion – gaz, fioul, charbon – la chaudière à granulés de bois doit être raccordée à un conduit d’évacuation. Ce conduit – de cheminée ou conduit tubé - assure l’évacuation des fumées de combustion vers l’extérieur. Il doit répondre à certaines normes de sécurité et d’étanchéité pour fonctionner sur le long terme. De plus, il ne doit pas comporter de coudes afin d’assurer un tirage excellent à la chaudière.

Sous certaines conditions, l’évacuation des fumées peut se faire sur un autre type de conduit d’évacuation, notamment le cas de chaudiere granules a ventouse. Certains modèles de chaudière à granulés ayant une technicité avancée (notamment celles du fabricant Okofen) acceptent la sortie ventouse sur un mur latéral et non par le plafond.

Cochon tirelire

  • Aides financières et prime conversion chaudières sous condition ;
  • Il faut savoir que pour le changement de chaudière, plusieurs aides et dispositifs financiers sont disponibles pour les particuliers. Ces aides ont été mises en place dans le cadre de la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi, si le particulier remplit les critères d’élibilité requis il pourra prétendre à :
  • la prime conversion chaudière ou prime coup de pouce énergie ;
  • l'éco-prêt à taux zéro ;
  • le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) ;
  • la TVA 5.5% ;
  • les aides de l’ANAH ;
  • les aides locales et régionales ;

la plupart de ces aides sont conditionnées au recours à un professionnel chauffagiste reconnu garant de l’environnement (label RGE).

Remplacer sa vieille chaudière fioul par une chaudière granulés

Se tourner vers la solution de la chaudière granulés bois peut être une très bonne alternative à une vieille chaudière, qui représente plus de soucis qu'autre chose. Comme par exemple, la chaudière au fioul, une chaudière à combustion particulièrement énergivore et polluante : utilisant une énergie fossile dérivée du pétrole, elle émet également de fortes émissions de CO2 particulièrement néfastes pour l’environnement et la santé publique. Au contraire du bois qui génère certes des émissions de CO2 mais à des niveaux beaucoup moins élevés que le fioul.

Autre point positif en faveur da la chaudière aux granulés : le fioul est une énergie à un coût plus élevé que le bois, de plus il est soumis aux fluctuations du marché du pétrole.

Il n’est guère étonnant qu’elle se retrouve dans la ligne de mire du gouvernement, celui-ci projetant le remplacement total des chaudières au fioul chez les particuliers par des modèles de chaudières plus économiques et écologiques. Elle n'est d'ailleurs plus éligible aux principales aides financières pour des travaux de rénovation énergétique. A noter que la chaudière à granulés est une solution parmi d'autres ; on pourra ainsi citer la pompe à chaleur, la chaudière gaz à condensation ou la chaudière électrique en fonction des besoins énergétiques.

La chaudière à granulés avis : avantages et inconvénients

Points positifs et points négatifs de la chaudière à granulés/pellets 2019
Avantages Inconvénients
  • un rendement énergétique élevé (près de 90%) grâce au pouvoir calorifique important du pellet ;
  • le granulé de bois est un combustible écologique et 100% d'origine naturelle ;
  • Faibles émissions de CO2 par rapport à d'autres combustibles issus des énergies fossiles ;
  • Le bois et son dérivé le granulé de bois/pellet est une énergie à prix attractif.
  • la chaudière à granulés est de taille imposante et peut vite devenir encombrante ;
  • un espace de stockage/silo est obligatoire ;
  • le prix d'achat reste très élevé pour beaucoup de français ;
  • l'entretien de la chaudière est obligatoire, il est donc nécessaire de prévoir un budget pour le contrat de maintenance et le ramonage du conduit de cheminée.
Mise à jour le