Foobot : analyser la qualité de l’air pour protéger notre environnement

L’écodomotique et la e-santé sont au cœur des considérations de l’innovation, laquelle est en perpétuel changement. En 2017 sortait officiellement l’objet connecté Foobot, capable d’analyser la qualité de l’air et de vous donner des conseils pour améliorer cette dernière. En 2018, cet appareil pourrait offrir de nombreuses solutions à une crise écologique et médicale sans précédent.

Intéressé par l'éco domotique ? Consultez nos guides dédiés pour découvrir un top 11 des objets connectés éco-responsables ou afin d'en apprendre plus sur l'éco domotique.

  • Foobot, l’essentiel :
  • Foobot traque les particules fines dans l’air,
  • Foobot analyse les composants chimiques présents dans les produits ménagers, les appareils ménagers ou même l’ameublement de votre habitation,
  • Foobot donne des conseils pour assainir l’air ambiant de l’habitation,
  • Foobot propose des solutions pour ajuster l’humidité d’une de vos pièces.

Foobot : un objet pour analyser la qualité de l’air

Foobot, moniteur d'air connecté, esanté, écodomotique
Avec Foobot dans votre maison, vous n'avez plus à vous inquiéter de la qualité de l'air. Ce moniteur d'air intérieur connecté fait tout le travail pour vous. Il ne vous reste qu'à suivre ses conseils en cas de pic de pollution.

L’objet connecté Foobot analyse la qualité de l’air. Disponible depuis 2017 pour le grand public, son action a le potentiel de dépasser la simple amélioration de votre bien-être. Alors que la crise écologique est au centre de toutes les discussions, mais aussi des considérations d'un grand nombre de gouvernements, la domotique peut aider et procurer des solutions futures à des problèmes présents. Le 2 mai 2018, l’OMS sonnait l’alerte : la pollution de l’air tue 7 millions de personnes tous les ans dans le monde. De plus, en moyenne, quelque 87% de notre existence se déroule à l'intérieur de bâtiments (selon l'EPA), d'où l'utilité d'un objet intelligent comme le Foobot.

La start-up AirBoxLab, installée au Luxembourg, est bien au fait de ces changements rapides et de cette crise de santé publique. Jacques Touillon, le PDG, a créé Foobot en voulant aider l’un de ces enfants, atteint d’asthme. À l’époque de l’élaboration de Foobot, il n’existait alors aucun objet connecté similaire. Celui-ci analyse la qualité de l’air de votre habitation et, grâce aux données collectées et à l’application dédiée, agit en conséquence. C’est après deux ans de recherche et de développement que Foobot a enfin pu voir le jour.

Foobot : la domotique avec un enjeu médical et écologique

Avec un objet comme Foobot, les personnes atteintes de maladies respiratoires ont à leur disposition une solution efficace pour prévenir des situations graves. Avec sa technologie domotique, Foobot peut aussi être utilisé au cœur d’un écosystème domotique, ce qui constitue une belle promesse pour l’avenir. Le moniteur d'air intérieur connecté est notamment compatible avec le thermostat connecté Netatmo et le thermostat intelligent Nest. Avec ses capteurs qui scannent 24h/24 et 7j/7, l’appareil domotique est capable de détecter « les particules fines, les composés organiques volatils ou encore les fumées nocives », explique l’entreprise sur son site officiel. Grâce à ces informations, l’application Foobot vous donne des conseils pour améliorer la qualité de l’air chez vous, en vous indiquant par exemple quand ouvrir vos fenêtres pour aérer. Si vous ne savez pas encore que penser de l'écodomotique, peut-être qu'un objet connecté tel que Foobot pourrait vous aider à vous faire un avis.

Foobot, moniteur d'air connecté, esanté, écodomotique
Comme beaucoup d'objets connectés, le contrôle de Foobot est centralisé via son application.

Chaque donnée relevée par Foobot est analysée par un serveur dédié – dont la start-up garantit la sécurité. C’est ainsi que l’application est capable de faire ses recommandations aux utilisatrices et utilisateurs. Le but de Foobot est simple et ambitieux : c’est en changeant les habitudes des personnes au quotidien qu’il est possible de limiter la production de pollution. À grande échelle, cela peut avoir des conséquences incomparables. Il s’agit donc d’une technologie basée sur la confiance et la responsabilisation des consommatrices et consommateurs.

Foobot est encore très seul sur le marché, malgré quelques objets connectés similaires aujourd’hui disponibles, comme la station météo intelligente de Netatmo. Pour 199 €, vous pouvez vous procurer Foobot. Des petits gestes pour de – potentielles – grandes conséquences. Si vous désirez découvrir d'autres produits domotiques soucieux de l'environnement, explorez notre top 11 des objets connectés éco responsables.

Foobot : au service des particuliers... et des institutions ?AirBoxLab ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. L’entreprise désire aussi travailler avec les institutions médicales et des compagnies fournissant de l’énergie pour étendre l’utilité de Foobot à grande échelle.

Mise à jour le