Un musée numérique s’installe à Paris : une projection grandiose des œuvres de Klimt

La révolution technologique est partout, y compris dans le domaine de l’art. À Paris, à l’intérieur d’une ancienne fonderie datant du XIXe siècle, un centre d’art numérique est en train de s'installer. Il ouvrira ses portes le 13 avril 2018 au public. La première exposition sera consacrée à Gustav Klimt et Egon Schiele.

Culturespaces : faire vivre l’art autrement

Le rôle d’un centre d’art est de décloisonner, et c’est pourquoi le numérique doit prendre sa place dans les expositions du XXIe siècle. Mis au service de la création, il devient un formidable vecteur de diffusion, capable de créer des passerelles entre les époques, de faire vibrer les pratiques artistiques entre elles, d’amplifier les émotions, de toucher le plus grand nombre. – Bruno Monnier, président de Culturespaces, communiqué officiel de l'exposition de L'Atelier des Lumières

Culturespaces dévoue son temps à « l’organisation d’expositions temporaires et d’expositions numériques immersives ». À travers la France, l’entreprise a pris comme mission de diffuser l’art, tout en transformant signicativement l’expérience pour les visitrices et visiteurs. Et c'est un pari réussi, puisque depuis sa création en 1990, Culturespaces est parvenu à se faire un nom, mais surtout à créer un réel enthousiasme autour de son travail à chaque nouvelle annonce de projet.

La première exposition numérique de Culturespaces à Paris sera dédiée à Klimt et Egon Schiele. Vous pourrez découvrir rue saint-Maur, dans le 11e arrondissement de la capitale, les œuvres de Klimt projetées sur d’immenses pans de mur. L’expérience sera totale, accompagnée de musique alors que les toiles de l’artiste s’animeront autour de vous sur dix mètres de hauteur. Une autre façon de contempler l'art, et d'en prendre plein les yeux.

L’Atelier des Lumières : une exposition numérique immersive en plein cœur de Paris

À partir du vendredi 13 avril 2018, L’Atelier des Lumières vous invitera donc à une expérience hors du commun. Dans une ancienne fonderie datant de 1835, les équipes de Culturespaces ont mis en branle un impressionnant chantier de 9 millions d’euros. Pas évident en effet de trouver le lieu parfait pour ce nouveau genre de musée numérique, et de programmer une installation qui dispose de 3 300 m2 de surface de projection – sol, murs et plafonds confondus. En tout, l'installation contient quelque 120 vidéoprojecteurs et 50 haut-parleurs, tous dédiés à la mise en place ce spectacle magique.

Klimt, atelier des lumières, Paris musée numérique
Le travail de Klimt sera projeté sur des murs de 10 mètres de haut. Une expérience incomparable pour le public, totalement en immersion.

Dans le sud de la France, au cœur de la carrière des Baux-de-Provence, les chanceuses et les chanceux ont déjà pu avoir l’occasion de faire l’expérience de ce nouveau type d’exposition avec « Les carrières des Lumières ». Lesquelles s’ouvrent à la technologie et à sa plus jolie utilisation depuis plus de cinq années maintenant. À Paris, le public ne sera pas jaloux, puisqu'il pourra explorer à l’envi les 1 500 m2 de surface de l’espace consacré aux projections tout au long de la journée et même, certains jours, aux plus sombres heures de la nuit. Vous pourrez ainsi découvrir en tout trois expositions dans deux espaces : 1 500 m2 pour l'un et 160 m2 pour l'autre. Qui sait, peut-être que dans quelques années, il vous sera possible d'admirer le travail de Klimt grâce à un casque de réalité virtuelle Homido ? Ou qu'il sera possible d'interagir directement avec les projections grâce à des capteurs de mouvements ? L'art du futur n'est peut-être pas si loin.

Optimiste, le président de Culturespaces Bruno Monnier espère attirer environ 400 000 visitrices et visiteurs pour ce nouveau musée numérique la première année. Chacune des expositions proposées se déroulera sur une période de 10 mois, avec une nouvelle thématique à chaque renouvellement.

  • Toutes les informations sur L’Atelier des Lumières
  • Date de l’exposition : du 13 avril au 11 novembre 2018
  • Lieu : 38 rue Saint-Maur, 75011 Paris
  • Thème : Gustav Klimt et Egon Schiele
  • Prix : 14,5 € (plein tarif)
  • Infos pratiques : ouvert toute l’année, 7 jours sur 7, de 10 heures à 18 heures. Les nocturnes se déroulent les vendredis et samedis jusqu’à 22 h. La projection est en continu, il n'y a pas d'horaires de diffusion.
Mise à jour le