Internet des objets : les dépenses mondiales vont-elles exploser en 2019 ?

Plus personne ne peut ignorer l’entrée fracassante de la domotique dans le quotidien des particuliers. Ces dernières années, les chiffres sont venus appuyer cette popularisation de l’Internet des objets. Que peut-on attendre de ce marché en perpétuelle croissance, et que peut-on espérer pour 2019 ? Selectra fait le point.


Marché domotique : une croissance rapide et des questionnements

La domotique, c’est la possibilité de rendre sa maison intelligente en quelques gestes.

La domotique se démocratise, et le marché de l’Internet des objets s’étend à une vitesse impressionnante. Partout dans le monde, la maison connectée transforme l’habitat. Cela s’incarne par l’installation de produits du quotidien, comme des thermostats intelligents, mais aussi de solutions innovantes, comme les assistants vocaux – à l’instar de Google Home, du HomePod ou de l’Amazon Echo, pour ne citer qu’eux.

Désormais plus abordable, même si encore considérée comme généralement onéreuse par les consommateurs, la domotique fait partie de nos quotidiens. Cela se traduit aussi par une multiplication croissante des offres et des alternatives moins chères et donc plus accessibles pour le grand public.

Afin de prendre le pouls du marché et d’y voir un peu plus clair, il est toujours intéressant de se pencher sur les études de cabinets spécialisés. Si de tels chiffres prévisionnels sont toujours à prendre avec des pincettes, ils donnent tout de même un véritable aperçu de la situation, et sa possible évolution. Le cabinet IDC propose ainsi régulièrement des estimations en rapport avec la domotique et son économie, et celles envisagées pour 2019 sont parlantes.

Internet des objets : le marché européen en plein boomD’après la dernière étude d’IDC, le marché européen de l’IoT va être impacté par une hausse massive de 19,8 % par rapport aux chiffres de 2018. En chiffres, cela revient à 171 milliards de dollars – soit environ 151 milliards d’euros – de dépenses dédiées à l’Internet des objets en 2019 pour les Européens, tous secteurs confondus.

Internet des objets : la croissance impressionnante du marché mondial

En 2019, les assistants vocaux intelligents sont entrés dans les foyers des particuliers.

En janvier 2019, le cabinet IDC publiait ses estimations concernant le marché de l’Internet des objets au niveau mondial, et ce pour l’année en cours. Sans surprises, les dépenses consacrées à l’IoT seraient susceptibles d’augmenter, dans tous les secteurs – de la connectivité aux logiciels en passant par le matériel et les services.

En 2019, les dépenses dédiées à l’Internet des objets devraient ainsi atteindre les 745 milliards de dollars, soit environ 657 milliards d’euros. En matière de progression par rapport à 2018, cela représente une augmentation significative de 15,4 %, année sur laquelle les dépenses étaient de 646 milliards de dollars, soit environ 569 milliards d’euros.

Dans le cœur de son étude, IDC prend aussi le temps de s’intéresser à qui les dépenses dédiées à l’Internet des objets seront majoritairement assignées en 2019, et ce au niveau mondial. Il s’agit évidemment des industriels, qui domineraient le marché avec 197 milliards de dollars de dépenses, soit environ 173 milliards d’euros. À la suite de l’industrie, les secteurs les plus susceptibles de débourser de l’argent à cet égard pourraient être :

  • Les fabricants : 119 milliards de dollars – soit environ 105 milliards d’euros,
  • Les producteurs : 78 milliards de dollars – soit environ 69 milliards d’euros,
  • Les transporteurs : 71 milliards de dollars – soit environ 63 milliards d’euros,
  • Les services publics : 61 milliards de dollars – soit environ 54 milliards d’euros.

Un classement sensiblement différent à celui du marché européen pour la même année, avec 20 milliards de dollars pour les industriels – soit environs 18 milliards d’euros, 19 milliards de dollars pour les services publics – soit environs 17 milliards d’euros, 16 milliards de dollars pour les vendeurs – soit environs 14 milliards d’euros, et enfin, 15 milliards de dollars pour les transporteurs – soit environs 13 milliards d’euros.

Quelles promesses amènent les estimations de l’expansion du marché de l’IoT pour les prochaines années ?

Les estimations d’IDC vont aussi dans le sens de la démocratisation de la domotique, puisque la deuxième part de marché la plus importante devrait être celle destinée au grand public, avec 108 milliards de dollars, soit environ 95 milliards d’euros. Sur les cinq prochaines années, son taux de croissance devrait atteindre les 17,8 %.

Enfin, les leaders du marché seraient les États-Unis et la Chine, avec respectivement 194 et 182 milliards de dollars – soit environ 171 et 160 milliards d’euros – de dépenses consacrées à l’Internet des objets en 2019. Loin derrière, on retrouverait le Japon, l’Allemagne, la Corée du Sud, la France et le Royaume-Uni. Enfin, en 2019, l’Europe de l’Ouest devrait détenir la part de marché la plus importante, l’Allemagne en tête.

Internet des objets : une croissance annuelle à deux chiffres pour les prochaines annéesAu-delà des estimations immédiates, IDC en a aussi profité pour donner ses prévisions sur cinq ans, entre 2017 et 2022. Pour le cabinet d’experts, le taux de croissance serait très important annuellement, avec des dépenses pouvant dépasser les mille milliards de dollars pour l’année 2022. Dans son étude de 2018, IDC prévoyait ce dépassement en 2020 et a donc revu son estimation à la baisse.

Mis à jour le