« Ok Google, retrouve mes clés » : ou quand Tile s’associe à la firme de Mountain View

Les balises Bluetooth de géolocalisation Tile sont devenues des incontournables dans le monde connecté. Pour trouver son sac, son portefeuille, ses clés ou même son ordinateur portable, elles sont très pratiques ! Et le grand public devrait d’autant plus se familiariser avec cette technologique à l’avenir, puisque la start-up californienne vient d’annoncer un partenariat avec Google.

Tile et Google : quand les petits viennent jouer dans la cour des grands

Durant l’été 2019, Tile levait 45 millions de dollars pour populariser la géolocalisation connectée. Et l’actualité de la start-up américaine fondée en 2012, aujourd’hui leader dans son domaine, continue de confirmer sa bonne santé et de belles perspectives d’avenir.


Simples et discrètes, les balises Tile permettent de retrouver des objets depuis son smartphone et une application mobile.

L’annonce récente d’un partenariat avec Google va permettre d’étendre la fonctionnalité des balises Tile, qui pourront dorénavant marcher avec le Google Assistant, l’intelligence artificielle – ou IA – de la firme de Mountain View. Car la technologie de Tile, bien que compatible avec Android, le système d’exploitation mobile de Google, ne le permettait pas encore. L’association des deux entreprises va donc augmenter et faciliter l’utilisation des balises Bluetooth et, dans le même temps, offrir au géant du Web la possibilité de proposer une nouvelle fonctionnalité sur son assistant vocal.

Ainsi, d’ici fin 2019, les utilisateurs d’enceintes intelligentes comme Google Home ou même Google Nest Hub pourront demander à leur assistant vocal de géolocaliser un objet via sa balise Tile. Aucune autre intervention ne sera nécessaire – pas besoin d‘un smartphone et de passer par l’application Tile. Le Google Assistant se connectera directement à la balise pour la faire sonner.

Tile : s’associer (aux géants) pour mieux régnerAu mois de septembre 2019, durant l’IFA de Berlin, Sennheiser a annoncé la troisième génération de son casque audio Momentum Wireless. Et celui-ci intégrera le traqueur de Tile ! Ainsi, au cœur de la stratégie économique de Tile : les partenariats. La start-up le sait, dans la domotique, la compatibilité est clé. De fait, elle les développe depuis plusieurs mois, afin d’être omniprésente – et incontournable – sur le marché des objets connectés.

Tile et Google : un partenariat pour faire face à Apple ?

Cependant, l’avenir de Tile et son succès seront-ils menacés par Apple ? On le sait, la marque à la pomme envisage de créer sa propre solution de géolocalisation… aux dépens des balises Tile. Car jusqu’à présent, celles-ci étaient disponibles dans les Apple Stores, ce qui explique en partie leur grande visibilité.


Apple pourrait-il venir directement concurrencer Tile dans les mois à venir ? Des réponses très prochainement.

En effet, Apple travaillerait sur une balise Bluetooth qui pourrait bien venir compliquer la tâche à Tile, malgré des partenariats d’envergure comme celui avec Google. D’ailleurs, cette association n’est certainement pas hasardeuse. Pour Tile et Google, c’est là une manière de faire front contre un concurrent potentiellement dangereux.

Les rumeurs concernant le nouveau produit de la firme de Cupertino ont continué de grossir au fil des mois et, à l’approche du keynote de la marque à la pomme, qui se déroulera le mardi 10 septembre 2019 et sera diffusée à 19 heures en France, les spécialistes de la tech sont fébriles. En effet, les prochains iPhone ne devraient pas être les seules stars de ce rendez-vous annuel incontournable.

Grâce à sa technologie de géolocalisation par Bluetooth, l’iOS 13 d’Apple devrait permettre aux utilisateurs d’iPhone de localiser leur smartphone, et ce même hors connexion. Ainsi, les on-dit autour d’un porte-clé Apple n’ont cessé d’être renforcés ces derniers temps. Un objet connecté qui exploiterait toutes les possibilités du large écosystème domotique Apple pour écraser la concurrence... dont Tile.

Selon MacRumors, qui a analysé le code de l’application Localiser qui sera disponible sur l’iOS 13 et Mac OS Catalina, le traqueur d’Apple pourrait même utiliser la réalité augmentée.

Mise à jour le