Retrait des chaînes BFM sur la Freebox : quel impact pour les deux parties ?

free bfm tv impact

Le divorce entre Free et BFM TV semble bien consommé. Suite à un désaccord avec Free depuis mars sur la demande de rémunération de Altice pour la diffusion des chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte, les abonnés Freebox devront désormais se passer de ces chaînes. Retour sur un des feuilletons telecom de l'été aux multiples rebondissements.

Free cesse la diffusion des chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte

Faute d'accord trouvé entre Altice et Free, la diffusion des chaînes du groupe Altice (BFM TV, RMC Story et RMC Découverte) a cessé sur les Freebox de l'opérateur. En effet, suite aux désaccords entre ces deux protagonistes et conséquence directe du bras de fer commercial auquel ils se livrent depuis mars dernier, Free a suspendu la diffusion des chaînes dans la nuit du 26 au 27 août dernier.

Pour rappel, ce conflit entre Free et Altice France ne date pas d'hier mais remonte à mars dernier, mois durant lequel Altice France décida de revoir le coût des droits de diffusion de ses chaînes en renégociant le contrat avec l'opérateur. Suite à l'impossibilité pour Altice et Free de trouver un accord, le CSA avait été saisi par Altice. Il avait alors donné raison à Free le 1er août dernier en stipulant que Free était libre d'accepter ou de refuser ce contrat revu à la hausse et de suspendre la diffusion des chaînes si celui-ci ne lui convenait pas.

En parallèle, le TGI (Tribunal de Grande Instance) avait aussi été saisi par Altice et a aussi donné son verdict le 1er août en rejetant les demandes de compensation de préjudice d'Altice évaluées à 500 000€ mais en condamnant Free a 100 000€ d'astreinte par jour si celui-ci continuait la diffusion des chaînes du groupe en date du 27 août.

Comme les deux parties n'ont pas trouvé d'accord, Free a donc bien suspendu la diffusion des chaînes.

Tribune des Échos : Xavier Niel s'explique

Pour éclaircir la décision de Free, le vice-président du conseil d'administration d'Iliad (maison mère de Free), Xavier Niel, s'est longuement expliqué dans une tribune publiée par Les Echos le 26 août dernier sur sa décision d'arrêter la diffusion de BFM TV sur les Freebox. Il est revenu sur la longue coopération avec Alain Weill (PDG Altice France) et sur le soutien que Free a apporté à BFM TV depuis les débuts de la chaîne.

Il revient aussi dans cette tribune sur le conflit qui l'avait opposé ainsi avec TF1 et M6 (conflit qui a aussi impliqué Orange et Canal+), dans une bataille similaire, en expliquant que Free avait accepté de payer dû aux services ajoutés de ces chaînes comme le Replay ou TV de rattrapage. Seulement voilà, BFM TV étant une chaîne d'information en continu, elle ne dispose pas de ces services et les audiences de RMC Story et RMC Découverte ne sont en rien comparables à celles de TF1 et M6. Et c'est là que le bât blesse pour Xavier Niel, qui est en position de force et qui le sait très bien :

Nos abonnés qui le souhaitent pourront toujours continuer à la regarder sur la TNT. La TNT est en effet disponible sur toutes nos box. BFM TV est d'ailleurs aussi accessible au travers d'applications. Et sur Internet. Au travers de livestream légaux. Gratuitement.

Free vs Altice : quelles conséquences pour les deux protagonistes ?

Comme le rappelle encore une fois Xavier Niel dans sa tribune, les deux protagonistes sont toutefois tous deux quelque peu perdants dans cette escarmouche qu'ils se livrent, reste à savoir toutefois qui a le plus de plumes à y perdre. Niel en profite d'ailleurs pour tacler BFM TV et dénoncer la chaîne pour sa "communication mensongère". Selon lui, la chaîne diffuse majoritairement les communiqués de presse d'Altice, ce qui fait ainsi perdre des abonnés à Free et remet en cause "l'indépendance de la rédaction de BFM TV".

BFM TV souffrira évidemment de la perte d'audience des abonnés Free qui ne représentent pas moins de 6,5 millions de personnes. Il semble donc que ce soit Altice qui ait le plus à perdre dans cette joute. Free à quant à lui offert de proposer BFM TV en option payante pour les abonnés Freebox selon un contrat défini par Altice. Cette option ne sera certainement pas retenue par Atice, on voit mal en effet les abonnés payer pour une chaîne d'information qui plus est accessible gratuitement par la TNT.

Orange ne s'est pas encore prononcéOrange, qui avait déjà fait partie du clan des dissidents lors des désaccords avec TF1 et M6, laisse entendre que cette fois-ci encore sa position est la même que celle de Free. Le PDG du groupe, Stéphane Richard, a déclaré, "nous ne souhaitons pas en arriver au même point, mais il est envisageable de couper également le signal s'il n'y a pas d'accord." La fin de l'accord avec Altice initialement arrivant à échéance en septembre a cependant été repoussée pour le moment. Affaire à suivre...

Alain Weill estime qu'une solution peut encore être trouvée et a déclaré suite à la proposition du vice-président d'Iliad : "Je connais bien Xavier Niel, mais c’est plutôt une provocation." Il semble ainsi encore croire possible l'éventualité de signer un contrat similaire à celui qui a été obtenu avec Free par TF1 et M6. Reste à savoir si BFM TV et les chaînes RMC jouent vraiment dans la même cour que leurs grandes sœurs doyennes du PAF.

Créé le