Fuites sur Android Q : à quoi s'attendre pour la nouvelle version ?

Chaque année, Google sort une nouvelle version de ses systèmes d'exploitation fétiches pour smartphone, aux doux noms sucrés. Selon les premières fuites dont XDA developer est à l'origine, le version bêta garderait une interface assez similaire aux modèles précédents mais intégrerait de nouvelles fonctionnalités bien ancrées dans l'actualité numérique.

Android Q : un renforcement de la transparence des données personnelles de l'utilisateur

Avec Facebook, Google fait partie des géants du numérique les plus sanctionnés pour non respect de la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Capture d'écran d'Android Q Vs Android Pie
Sur le Google Pixel 3 XL, à gauche le menu de l'usage des applications sur Android Q, à gauche Android Pie. Crédit : XDA


En 2017 et 2018, selon les informations rappelées par la revue d'économie mensuelle Capital, la Commission européenne a attribué au géant du web des amendes de 4,3 milliards d'euros et 2,7 milliards d'euros l'année précédente. Il semblerait que ces sanctions ainsi que le RGPD aient enfin un effet positif sur la politique menée par Google vis-à-vis de ses utilisateurs puisque d'après les premières fuites sur la version bêta d'Android Q, une plus grande transparence serait de mise.

Trois nouveautés au sein d'Android Q sont ainsi distinguées par XDA developer (forum de 5 millions d'utilisateurs lié aux logiciels de smartphones) :

  • Dans le menu de l'autorisation des applications, à la place des boutons virtuels à cocher (en bleu) ou à décocher (en gris), apparaissent les termes "autoriser" ou "refuser" l'utilisation de la géolocalisation, de la caméra ou encore du microphone pour telle ou telle application.
  • Autre particularité, si vous autorisez la géolocalisation, l'accès à l'appareil photo ou encore le microphone sur une ou plusieurs de vos applications, vous verrez apparaître un petit logo clignotant de l'application, en haut à droite du menu Home ou de la page principale aux côtés des logos "réseau" et "batterie". Lorsque l'on clique dessus, cela permet de savoir quelle application utilise l'option de géolocalisation, l'appareil photo etc, par exemple ; la météo, Messenger (la messagerie de Facebook), Instagram etc.
  • Il y a enfin une fenêtre plus globale au sein du paramétrage de la permission des applications qui sert à savoir quelle application utilise le plus la géolocalisation, quelle est la plus récente à l'avoir utilisée,... Et ainsi vous aider à mieux gérer le partage de vos données.

Android serait pionnier en la matière puisqu'aucune version de iOS d'Apple connue ne propose à ce jour ce type de caractéristiques. Cela existait d'une certaine façon sur les autres versions d'Android mais l'autorisation fonctionnait sur ce système de boutons virtuels à cocher ou à décocher, il fallait ensuite revenir à chaque fois sur les paramètres des applications afin de vérifier si l'accès à l'appareil photo était utilisé ou non. Il n'est également pas possible sur les versions commercialisées les plus récentes d'Android (principalement Oreo et Pie) d'avoir une vision globale de l'utilisation des applications et des données personnelles.

Android Q : un mode sombre et un mode bureau

Capture d'écran du mode sombre sur Android Q
Le mode sombre sur Android Q Vs Android Pie.

D'autres fuites ne sont pas passées inaperçues sur la nouvelle version du système d'exploitation de Google ; le mode sombre ou "Dark mode" qui, selon la version bêta testée par XDA, pourrait s'étendre cette fois à tous les menus présents sur le smartphone et être applicable également sur la plupart des applications.

Ce mode existe déjà dans la dernière version Android Pie et permet d'obscurcir l'écran en fonction du fond d'écran utilisé, le menu général ainsi que certains paramètres de réglages rapides. Mais sur Android Q, le "Dark mode" pourra être étendu sur la plupart des applications.

Pourquoi un mode sombre ?Pendant des années, Google a prôné une interface blanche et lumineuse, pourtant des recherches ont montré que mettre un fond noir ou gris sur les menus des smartphones permettait à la fois d'économiser de la batterie mais également de moins abîmer nos yeux. Sur les iPhone, ce mode est appelé Nightshift.

Un mode bureau devrait également faire son apparition sur Android Q, permettant à l'utilisateur de connecter son smartphone à un écran d'ordinateur via un câble ou en Bluetooth et de bénéficier d'une interface similaire à Windows. Samsung propose déjà cette possibilité avec Smartview. Il faudra attendre la présentation officielle d'Android Q pour vérifier la véracité de ces informations, qui ne devrait pas avoir lieu avant l'été prochain et sera en principe accessible au grand public en août comme les versions précédentes.

Mise à jour le