Quels sont les risques du crowdfunding immobilier ?

Mis Ă  jour le
min de lecture

Les principaux risques du crowdfunding immobilier sont la perte en capital et le retard des projets. Les risques peuvent ĂȘtre liĂ©s au projet en lui-mĂȘme, aux Ă©vĂ©nements extĂ©rieurs et aux promoteurs. Zoom sur l’encadrement lĂ©gislatif du financement participatif immobilier en France et conseils pour limiter les risques du crowdfunding immobilier !

  • 💰 Les risques du crowdfunding immobilier
  • 1. Risques liĂ©s au projet immobilier : ils correspondent aux problĂšmes qui peuvent survenir durant toute la durĂ©e du projet : pĂ©nurie des matĂ©riaux, faillite de prestataires
 Et qui peuvent provoquer un retard du projet.
  • 2. Risques extĂ©rieurs : les Ă©vĂ©nements climatiques, les variations des prix ou les changements lĂ©gislatifs sont des facteurs de risques extĂ©rieurs dont il faut avoir conscience.
  • 3. Risques liĂ©s au promoteur : la santĂ© financiĂšre est importante pour Ă©viter la faillite du promoteur pendant le projet.

❌ Les risques du crowdfunding immobilier pour les investisseurs

Les principaux risques du crowdfunding immobilier pour l’investisseur sont :

  • Les risques liĂ©s au projet immobilier ;
  • Les risques extĂ©rieurs ;
  • Les risques liĂ©s au porteur de projet : promoteurs ou marchands de biens.

Les risques liĂ©s au projet immobilier correspondent aux problĂšmes qui peuvent survenir pendant le projet : pĂ©nurie de matĂ©riaux, retards de livraison, faillite d’un prestataire


Et Ă  une analyse insuffisante du marchĂ© aussi bien au niveau technique (Ă©tudes du terrain), qu’administratif (exemple : obtention du permis de construire) ou financier (exemple : dĂ©passement du budget).

La consĂ©quence observĂ©e est un retard dans le projet de construction, et donc une ⏳ indisponibilitĂ© plus longue de vos liquiditĂ©s !

Les risques extrinsÚques du crowdfunding immobilier sont liés aux éléments extérieurs au projet :

  • Ă©vĂ©nements climatiques ;
  • variation des prix ;
  • changements lĂ©gislatifs


Difficiles Ă  contrĂŽler, ils impactent le projet immobilier qui peut prendre du retard, voire mĂȘme ĂȘtre annulĂ©. Le risque pour l’investisseur en crowdfunding immobilier est une perte en capital. Dans ces cas-lĂ , vous n’avez aucune garantie d’obtenir le remboursement de votre investissement initial.

Le promoteur peut reprĂ©senter un risque dans le crowdfunding immobilier. S’il n’a pas la capacitĂ© d’aller au bout du projet, vous vous exposez Ă  un risque de perte en capital. Le remboursement de l’argent investi n’est pas garanti.

Box Selectra : Avant d’investir, analysez le taux de dĂ©faut en crowdfunding immobilier : c’est un indicateur intĂ©ressant pour vous aider Ă  estimer le risque de l’opĂ©ration.

đŸ‘©â€âš–ïž Le crowdfunding immobilier : une opĂ©ration rĂ©glementĂ©e

La pratique du crowdfunding immobilier est encadrée par la loi pour protéger les parties : investisseurs et promoteurs !

Ce type d’investissement repose principalement sur les plateformes de crowdfunding immobilier comme Anaxago, Homunity, Baltis, ou Raizers.

🎯 Pour offrir ce service en France, les plateformes doivent respecter les obligations suivantes :

  • Être agrĂ©mentĂ©es PSI : Prestataire de services d’investissement, par l’AutoritĂ© des MarchĂ©s Financiers (AMF) ;
  • Être immatriculĂ©e au registre unique des intermĂ©diaires en assurance, banque et finance gĂ©rĂ© par l’Orias, en tant que CIP : Conseiller en investissements financiers.

Le rĂšglement europĂ©en du 7 octobre 2020 (UE 2020/1504) a crĂ©Ă© le statut de prestataire europĂ©en de services de financement participatif pour remplacer les statuts PSI et CIP. Les plateformes de financement participatif immobilier avaient jusqu’au 10 novembre 2023 pour demander le changement de statut. Cette obligation est transposĂ©e dans le droit français par l’ordonnance n°221-738 du 9 juin 2021.

📉 Comment rĂ©duire les risques liĂ©s au crowdfunding immo ?

Découvrez nos conseils pour vous aider à réduire les risques liés au crowdfunding immobilier :

1. đŸ’» Formez-vous au crowdfunding immobilier

Avant d’investir votre argent sur une plateforme de financement participatif immobilier, renseignez-vous sur le crowdfunding immobilier. Consultez les forums de financement participatif immobilier pour Ă©changer avec des investisseurs expĂ©rimentĂ©s. Les retours d’expĂ©riences sont intĂ©ressants pour comprendre le fonctionnement, les avantages et les inconvĂ©nients du crowdfunding immobilier.

2. đŸ€‘ Constituez une Ă©pargne de prĂ©caution

Mettez de l’argent de cĂŽtĂ© sur des comptes d’épargnes oĂč les fonds sont disponibles immĂ©diatement. Vous pourrez ensuite investir le surplus dans le financement participatif immobilier.

3. 🏆 SĂ©lectionnez une plateforme de crowfunding immobilier reconnue

Prenez le temps de lire les avis clients, c’est le meilleur moyen pour vous faire un avis sur Homunity ou de dĂ©couvrir les services de crowdfunding immobilier de Boursorama.

4. 📌 DĂ©finissez votre profil investisseur

Avant d’investir, vous devez dĂ©finir :

  • vos objectifs de rendement : 3 %, 10 % ?
  • l’horizon de placement : court, moyen ou long terme ?
  • et le niveau de risque que vous ĂȘtes pris Ă  encourir.

5. 📊 Diversifiez votre portefeuille

Un bon investisseur ne place pas tous ses Ɠufs dans le mĂȘme panier : rĂ©partissez votre Ă©pargne sur diffĂ©rents projets : secteurs d’activitĂ©s diffĂ©rents, zones gĂ©ographiques, etc. Ou diffĂ©rents supports : SCPI, actions, obligations, assurance vie, etc.

6. ⌚ Prenez le temps d’analyser les projets

Les plateformes de crowdfunding réalisent une analyse complÚte des promoteurs avant de proposer les projets.

Prenez le temps de lire les documents pour découvrir la société sur laquelle vous souhaitez miser : dirigeants, historique, axes de développement, taux de rendement, litiges juridiques en cours, solvabilité, rentabilité, niveau de fonds propres, etc.

👉 VĂ©rifiez Ă©galement l’historique du marchand de biens et surtout son taux de dĂ©faut en crowfunding. C’est-Ă -dire, s’il a dĂ©jĂ  proposĂ© d’autres opĂ©rations et si elles ont Ă©tĂ© menĂ©es Ă  termes ou non.

📣 FAQ : tout savoir sur le crowdfunding immobilier et ses risques

❌ Quels sont les risques du crowdfunding immobilier ?

Les principaux risques du crowdfunding immobilier sont :

  • Le risque de perte en capital liĂ©e Ă  l’annulation du projet.
  • Le risque de voir ses fonds immobilisĂ©s plus longtemps que prĂ©vu Ă  cause d’un retard de construction.

⛑ Quels sont les risques du crowdfunding ?

Les risques du crowdfunding sont :

  • la perte de capital ;
  • le dĂ©faut de paiement.

đŸ€” Quels sont les avantages et les inconvĂ©nients du financement participatif ou crowdfunding ?

Les avantages et inconvénients du financement participatif
👍 Avantages👎 InconvĂ©nients
  • Investissement simple et rapide ;
  • Accessible avec les plateformes de financement participatif ;
  • RentabilitĂ© brute Ă©levĂ©e ;
  • Risques faibles Ă  modĂ©rĂ©s ;
  • Investissement sur le court ou moyen terme.
  • Le placement est bloquĂ© jusqu’à l’échĂ©ance ;
  • Les retards peuvent augmenter le dĂ©lai pour obtenir le rendement ;
  • Imposition : PrĂ©lĂšvement Forfaitaire Unique (PFU).

💡 Pourquoi investir dans le crowdfunding immobilier ?

Le crowdfunding immobilier est une pratique intĂ©ressante pour investir dans une partie d’un projet immobilier d’envergure, dans lequel vous ne pouvez pas investir seul. Les taux de rendement de ce type d’investissement sont Ă©galements trĂšs intĂ©ressant avec un 📈 taux moyen entre 8 % et 12 %, sur le court ou moyen terme : 📆 entre 12 et 36 mois.