La pêche connectée est-elle la grande tendance domotique de 2018 ?

En toute saison, les amateurs de pêche aiment se rendre dans leur endroit préféré pour s’adonner à leur activité. Mais avez-vous déjà songé à utiliser une canne à pêche connectée pour attraper des poissons ? Les solutions créées par la start-up américaine ANGLR proposent de changer votre rapport à cette activité, et celle-ci vient de lever une somme d'argent importante pour ses créations.


La pêche : un marché non négligeable pour la domotique

Aux États-Unis, le marché de la domotique se porte bien, et plus particulièrement dans le milieu de la pêche. Ces dernières années, un grand nombre de propositions sont venues enrichir le choix des consommatrices et consommateurs en matière d’équipement connecté. Et l’on aurait tort de croire qu’en France, la pêche est une occupation de niche. Un véritable public est présent. D’après les chiffres de la Fédération nationale de la Pêche en France, en 2017, le nombre de personnes pratiquant la pêche était en augmentation : 1 528 452 pêcheurs et pêcheuses – en effet, les femmes représentent 6,8 % d’entre eux, et ce nombre grimpe chaque année.

Parmi les dernières innovations domotiques insolites de l’été, on retrouve en tête de liste la pêche connectée selon ANGLR. Récemment, la start-up américaine a en effet réussi à lever 3,3 millions de dollars pour ses projets auprès de KB Partners, une entreprise d’investissement dédiée aux nouvelles créations liant sport et technologie.

ANGLR, la pêche connectée par des passionnésNic Wilson et Landon Bloomer ont originellement créé leur start-up ANGLR par passion, afin d'aider les pêcheurs et pêcheuses à enregistrer leurs prises, les répertorier et prévoir leurs expéditions futures. Cela fait maintenant cinq ans que leur système est utilisé et enrichi par les données des utilisateurs.

ANGLR : une levée d'argent significative pour enrichir leur gamme de produits de pêche connectée

Avec ANGLR, l'expérience de la pêche évolue. Grâce à leur plateforme en ligne et leurs objets connectés, les personnes peuvent facilement se conseiller des lieux et indiquer le type de poissons disponible.

ANLGR, une entreprise installée à Pittsburgh en Pennsylvanie, est spécialiste de la pêche connectée. Ses deux principales propositions :

  • Une application qui permet à tous les pêcheurs, amateurs comme professionnels de garder la main sur leur activité,
  • Des trackers intelligents permettant aux pêcheurs d’établir un suivi de ce qu’ils font.

L’un des fondateurs de l’entreprise compare leur création à l’application Strava, laquelle permet aux sportifs de suivre leurs entraînements et ainsi d’améliorer leurs performances. Avec les technologies ANGLR, il est par exemple possible de connaître la météo, la qualité de l’eau, de prévoir et d’enregistrer vos trajets futurs, de répertorier vos prises.

À terme, ANGLR souhaite enrichir son application de nouvelles fonctionnalités, mais aussi proposer une plateforme type réseau social à ses utilisatrices et utilisateurs. Puisqu’en effet, la grande force des propositions domotiques développées par ANGLR est leur potentiel communautaire. Il s’agit en somme d’une véritable plateforme d’IoT sur laquelle les pêcheurs et pêcheuses peuvent partager leurs remarques, prises et toutes les informations pertinentes relatives à leur activité.

En parallèle du développement de leur application et de leurs trackers, ANGLR a travaillé durant deux ans à l’élaboration d’un wearable dédié à la pêche - un objet connecté qui se porte -, que vous pouvez installer sur votre canne ou sur votre ceinture par exemple. Connecté en Bluetooth à l’application de votre smartphone, ce bouton intelligent, appelé Bullseye Fishing Tracker, transforme votre activité favorite en activité connectée. Automatiquement, si vous appuyez dessus, celui-ci enregistre le lieu où vous vous trouvez quand vous réalisez une prise et les conditions dans lesquelles celle-ci a été faite.

L’argent levé par ANGLR auprès de KB Partners va donc servir à « augmenter leur sélection de produits portables », a expliqué Nic Wilson, l'un des cocréateurs de l'entreprise. Et ainsi, cette dernière pourra faciliter le répertoriage de l’activité des pêcheurs, qui n’auront plus à sortir leur téléphone pour enregistrer leur prise ou leur location et pourront s’épanouir au sein d’une communauté connectée.

Le wearable de pêche connecté ANGLR, un modèle spécialement pour votre canneUn modèle spécifique est accessible pour votre canne à pêche, il s’agit du Tracker d’ANGLR, sorti en 2016. Ce dernier est une version augmentée de leurs différents trackers. Il permet notamment la détection automatique de votre crochet, répertorie le nombre de fois où vous jetez votre hameçon et lorsque le jet abouti à une prise réussie.
Mis à jour le