GOT : les IA avaient-elles fait les bonnes prédictions sur la fin de la série ?

Réseaux de neurones, algorithmes et intelligence artificielle : les technologies déployées pour tenter de deviner la fin de Game of Thrones n’ont pas manqué. Mais maintenant que la série ultra populaire de HBO est terminée, qui avait raison ? Selectra fait le point dans un article 100 % spoilers.

Game of Thrones : un phénomène culturel incomparable

Pour des millions de personnes dans le monde, cette semaine est celle d’un deuil pop culturel d’envergure, puisqu’enfin, l’hiver est arrivé et la série Game of Thrones est bel et bien terminée. De l’histoire de la télévision, aucun phénomène n’arrive à la cheville de la création HBO – diffusée en France sur OCS –, qui durant huit saisons aura fait vibrer des fans passionnés, adeptes des théories les plus folles.

Les discussions autour de la série étaient devenues une part essentielle de son charme, et les techniques employées pour tenter d’en deviner les retournements de situation et bien évidemment la conclusion étaient aussi diverses que surprenantes.

Ainsi, au mois d’avril 2019, c’était au tour d’une intelligence artificielle – ou IA – de se lancer dans le jeu des pronostics. Maintenant que Game of Thrones est arrivée à sa fin, il est temps de voir si ces prédictions étaient justes ou non.

Ce n’est pas la première fois qu’une IA est utilisée pour faire des pronostics dans le cadre de la culture populaire, puisqu’en juin 2018, une intelligence artificielle avait procédé à 100 000 simulations de la Coupe du Monde de football afin de déterminer le grand vainqueur.

Game of Thrones et intelligence artificielle : avait-on tout faux ?

À partir de la saison 6 de Game of Thrones, ses créateurs, David Benioff et D. B. Weiss, ont dû se passer des livres écrits par George R. R. Martin pour poursuivre l’intrigue de la série. Ils disposaient seulement de quelques indications de la part de l’auteur, mais le plus gros du travail était entre leurs mains. Du côté des fans, cela a aussi marqué un tournant, puisque les personnes ayant lu les romans n’avaient désormais pas plus d’informations que les non-initiés.

Durant toute la production de la série, les équipes de HBO ont veillé à garder le secret autour des aventures de Daenerys, Jon Snow et autres protagonistes adorés du public. Alors, arrivé à l’ultime saison, il n’est pas étonnant de constater qu’une IA a été mobilisée pour aider tout le monde dans ses prédictions. Encore une fois, l’innovation technologique et la culture sont étroitement liées.


Concernant les survivants de la série Game of Thrones, les prédictions de l’IA n’étaient pas forcément au point.

Si dans Game of Thrones « tous les hommes doivent mourir », l’intelligence artificielle des étudiants de l’université technique de Munich, en Allemagne, ne semblait pas totalement d’accord. Grâce à la collecte de données et à leur analyse sur l’ensemble des saisons provenant de The Wiki of Ice and Fire et Game of Thrones Wiki grâce au machine learning, leur IA a tenté de deviner le destin des personnages principaux.

Ainsi, l’appartenance à la maison Lannister réduisait les risques de décès (loupé), alors que le fait d’être un homme augmentait les chances de mourir de 60 % (encore loupé). Les tendances de la saison 8 vont tout à fait à l'inverse puisque Cersei et Jaime Lannister sont morts, et que les femmes ont majoritairement péri.

Selon l’IA, Daenerys Targaryen et Tyrion Lannister avaient respectivement 99 % et 97 % de chances de survivre. Résultat, un sur deux, et une belle boulette. De leur côté, Gregor Clegane – dit La Montagne –, Bronn et Sansa Stark devaient respectivement à 80,35 %, 93,5 % et 73,35 % mourir. Là encore, on est loin du résultat final, puisque seul Clegane est mort après un combat épique contre son frère, alors que Bronn se remplit les poches à Port-Réal et que Sansa règne sur le Nord. Comme quoi, on ne devrait pas encore totalement faire confiance à la technologie pour présager l’avenir.

Une autre étude se basant sur les 4 970 interactions entre 81 personnages de la saison 7 établissait que, pour s’emparer du Trône de Fer, les alliances seraient favorables. Après la conclusion de la série, on peut dire que c’est une demi-vérité.

Mise à jour le