L'Irlande : favorable à l’entrée de la domotique dans les maisons

La domotique se démocratise, cela n’est une surprise pour personne. Et avec cette popularisation des objets connectés vient aussi la multiplication des études et sondages sur nos pratiques. En Irlande, le futur sera visiblement intelligent ou ne sera pas, selon une enquête récente mettant en avant la propension des Irlandais et Irlandaises à se mettre au tout connecté.


  • Les points essentiels de l’enquête sur la domotique et l’Irlande
  • 80 % des détenteurs et détentrices d’une maison connectée la recommanderaient à des personnes intéressées.
  • 45 % des Irlandais et Irlandaises sont inquiets du vol de données via l’utilisation d’objets connectés, et 36 % de leur utilisation dans le cadre d’espionnage.
  • 34 % des personnes sondées ont révélé que dans le futur, elles étaient enclines à se procurer des objets intelligents pour une maison totalement connectée.

Une enquête nationale pour connaître les pratiques technologiques de l’Irlande

L’agence de recherche indépendante iReach Insights a mené une enquête nationale en Irlande afin d’avoir une vision de l’avenir et ce qu’il en sera de l’utilisation de la domotique dans le futur. Pour avoir une base de résultats solides reflétant la tendance des pratiques technologiques du pays, les enquêteurs et enquêtrices ont interrogé 1 000 adultes.

Les questions étaient centrées sur leurs avis et opinions concernant la technologie connectée et, par extension, les maisons connectées qui se multiplient et qu’il est facile de comparer aujourd’hui. Cette enquête a été relayée par le journal The Irish Examiner qui a fait le tri préliminaire des informations principales invoquées ici.

Domotique en Irlande : quelques chiffres clés de l’enquête

Irlande, Irlande domotique, maison connectée
En Irlande, les pratiques en domotique semblent aller vers une popularisation importante. La maison connectée a visiblement de beaux jours devant elle.

Plusieurs choses intéressantes ressortent de l’enquête, comme la conquête de la domotique auprès de ses adeptes. Les personnes de l’enquête ayant déjà une utilisation quotidienne des objets connectés – susceptibles de faire baisser leur facture énergétique ou les objets connectés qui les protègent – sont enclines à les recommander à des personnes potentiellement intéressées (80 %). Certains objets connectés peuvent ainsi se révéler indispensables. Bien qu’à ce jour seulement 10 % des Irlandais et Irlandaises possèdent une maison connectée, ces derniers insistent sur son incroyable utilité (83 %). En somme : la maison connectée facilite leur vie, et ce avec un bonus écologique à la clé. En effet, beaucoup d'objets connectés nous poussent à devenir écoresponsables.

Bien que nombre d’utilisateurs et utilisatrices pensent que la technologie connectée reste onéreuse (48 %) et que les sondés entretiennent une méfiance persistante concernant la sécurité (45 %), la maison connectée a obtenu des retours très positifs. Lors de l'enquête, 34 % des personnes ont exprimé leur envie future d’équiper leur maison pour la rendre connectée.

Domotique en Irlande : entre craintes des failles sécuritaires et sentiment de contrôleParadoxalement, bien que l’étude mette en avant la méfiance des Irlandais et Irlandaises quant à la domotique, 72 % des sondés disent être plus détendus grâce au contrôle à distance qu’offrent les objets connectés et 62 % disent se sentir plus en sécurité grâce aux objets intelligents.

Mis à jour le