La Pixel Watch de Google pourra-t-elle détrôner l’Apple Watch ?

La Pixel Watch de Google pourra-t-elle détrôner l’Apple Watch ?
© Google

Les nombreuses annonces faites durant la conférence des développeurs I/O de 2022 ont une nouvelle fois confirmé les ambitions connectées de Google… et ses envies de domination. Logiciels, produits, services : la firme de Mountain View a dévoilé ses sorties à venir, dont sa première montre connectée, la Pixel Watch.


La Pixel Watch, une montre connectée «super premium»

Lors de la conférence annuelle des développeurs Google I/O qui s’est déroulée en mai 2022, Google a, entre autres, annoncé ses prochains produits : les écouteurs sans fil Pixel Buds Pro, la Pixel Tablet, trois smartphones – les Pixel 6a, Pixel 7 et Pixel 7 Pro – et, pour la première fois, une montre connectée : la Pixel Watch.

Depuis le début des rumeurs en 2016 sur la sortie d’une montre connectée par Google, l’effervescence était palpable : quelles fonctionnalités embarquera-t-elle ? Cette montre pourrait-elle s’imposer face à Apple et son indétrônable Apple Watch ? À l’approche de la conférence de cette année, ces rumeurs n’ont cessé de grandir.

Montre connectée Google
© Google

Avec cette annonce officielle, le but pour Google semble clair. Le géant du Web a mis James Park à la tête de sa division consacrée aux wearables, le co-fondateur et directeur général de Fitbit . Dans une interview accordée à CNET il y a quelques semaines, l’entrepreneur détaillait le positionnement de Google concernant sa montre dernière génération. Embarquant le WearOS 3, « la Pixel Watch fera partie d’une gamme d’appareils Google et Fitbit s’inscrivant dans différentes gammes de prix. De cette manière, nous pourrons proposer des appareils super premium sous la marque Pixel. Et à côté de ça, nous continuerons à avoir des appareils Fitbit à d’autres prix également. »

Cela confirme le désir de Google de concurrencer l’Apple Watch avec son nouveau produit, en proposant une montre très haut de gamme, qui sera probablement disponible à un tarif élevé (entre 300 € et 500 €, a priori).

En enrichissant son offre, l’objectif serait ainsi pour Google de donner le choix aux consommateurs selon leurs envies et besoins. La montre connectée premium comprendra les fonctionnalités des produits Fitbit, mais viendra avec de nombreux avantages – la 4G, une nouvelle interface plus fluide, des capteurs high-tech… Comme le précise James Park, la « Pixel Watch est destinée aux utilisateurs qui veulent la technologie LTE [norme de téléphonie mobile, NDLR] et toutes les fonctionnalités avancées de santé et de fitness, mais il y aura toujours des personnes pour qui certaines de ces fonctionnalités ne sont pas forcément importantes. » Et pour celles-ci, l’alternative sera donc les produits Fitbit.

La montre connectée Pixel Watch sortira à l’automne 2022.

Fitbit a été racheté en 2019 par Google pour 2,1 milliards de dollars, soit près de 2 milliards d’euros. L’acquisition a été finalisée en 2021.

Les ambitions connectées de Google

L’aventure domotique de Google continue. Nest, Revolv, Fitbit, Fossil… Les acquisitions et rapprochements tactiques de l’entreprise ces dernières années ne laissaient planer aucun doute : le géant de la tech veut de dominer le marché connecté et intelligent. Et sa stratégie s’est confirmé lors de la conférence Google I/O de 2022.

Dans une interview donnée à 20 Minutes en 2019, le vice-président de Google en charge du hardware et des services expliquait déjà leur positionnement. Pour l’entreprise, le hardware est « indispensable pour influencer [leur] écosystème, sur Android, mais aussi sur la maison connectée, précisait-il. Pour proposer la meilleure expérience possible, pour tirer parti de l’intelligence artificielle et du machine learning, il faut contrôler le hardware et le software. » Et de fait, grâce à des mises à jour logicielles, tous les produits Google, dont la Pixel Watch, pourront se synchroniser entre eux et avec d’autres équipements. Google a notamment confirmé le lancement « plus tard cette année » de la nouvelle fonctionnalité de son système d’exploitation Chrome OS, destiné au streaming des applications de communication.

Une montre qui communique avec votre smartphone qui communique avec votre tablette qui communique avec votre ordinateur… Ça vous rappelle quelque chose ?

Montre connectée Google
© Google

Ainsi, l’objectif de Google est clair : créer un écosystème interconnecté et intelligent entre tous ses appareils, à l’image de celui d’Apple. En effet, pour la première fois, avec ces nouvelles annonces, il semblerait que Google dévoile de manière transparente son envie de détrôner Apple en s’attaquant directement aux produits et fonctionnalités phares de son concurrent.

Des questions demeurent cependant : Google pourra-t-il se distinguer au cœur d’un marché en perpétuel mouvement ? Au-delà du volume, sera-t-il à même de pousser des consommateurs fidèles à la marque à la pomme vers ses produits et son écosystème ?

Toutes ces annonces confirment une chose : Google veut devenir le nouvel Apple, ou en tout cas ambitionne au même succès que la marque à la pomme en matière de hardware. Si le futur ne peut être prédit, il est sûr que l’écosystème de Google, lui, ne cesse de s’étendre… jusqu’à tout dominer ?

Google a également dévoilé des nouveautés clairement inspirées des services et produits déjà proposés par Apple : le copier-coller entre les smartphones et tablettes, l’utilisation multitâche des applications, le Google Wallet ou encore les écouteurs sans fil.

Mis à jour le