Un antivol connecté pour smartphone ? La bonne idée de deux ingénieurs lyonnais !

La domotique a entre autres pour vocation de nous simplifier l’existence. Des petits drames du quotidien pourraient ainsi être évités grâce à l’innovation, et c’est exactement ce que tentent d’accomplir deux ingénieurs français en proposant un antivol connecté pour smartphone, et ce à petit prix.

La domotique au quotidien : repenser l’utilité des objets connectés

Quelles nouvelles utilités peut-on trouver aux objets connectés ? Si ceux-ci permettent évidemment d’améliorer notre bien-être et facilitent notre quotidien grâce à l’automation de certaines tâches, ils peuvent aussi nous aider différemment.

Dans la métropole de Lyon, deux ingénieurs ont décidé d’aider efficacement leurs potentiels clients en créant un antivol connecté pour smartphone. Brahim Hannaizi et Mehdi Hannaizi – père et fils – ont pensé leur projet en fonction de sa praticité. Un téléphone, de nos jours, n’est plus qu’un simple moyen de communication. Il s’agit d’un ordinateur de poche, d’un agenda, d’un carnet de notes… Un smartphone est un compagnon quotidien. Il a bien souvent une valeur à la fois personnelle et professionnelle. Ainsi, un vol de smartphone, ce n’est pas simplement perdre un moyen pour appeler une personne, mais un élément essentiel de la vie quotidienne, utilisé constamment jour après jour.

L’antivol connecté Rakwin créé par les Lyonnais prend en compte cette dimension. Selon l’entreprise, en France, un téléphone est volé toutes les 45 secondes. Cette donnée justifie donc à elle seule l’élaboration d’une solution domotique, impliquant de fait une potentielle demande de la part des consommateurs.

Rakwin : l’histoire d’un projet innovant et familial Brahim et Mehdi Hannaizi sont diplômés de l’Institut National des Sciences appliquées de Lyon – ou INSA. Leur travail au sein de leur entreprise informatique HB EMTEC, créée en 2005, est connu localement. Celle-ci est implantée à Vénissieux, dans la métropole lyonnaise. À terme, le but est de proposer l’antivol connecté à des cibles spécifiques, comme les courtiers d’assurances. Ces derniers pourraient ainsi vendre cet équipement avec des offres assurantielles dédiées à la vie quotidienne. Enfin, des discussions auraient été ouvertes avec la Société Générale. Banques et assureurs pourraient donc s’imposer comme une clientèle clé pour la start-up.

L’antivol connecté Rakwin : des débuts et un projet prometteurs

L’antivol connecté Rakwin prend la forme d’un porte-clés. Il s’agit d’un équipement avant tout dissuasif, pour quiconque serait tenté de subtiliser un smartphone à son possesseur. Connecté en Bluetooth – avec un protocole basse consommation d’énergie, précisent les ingénieurs –, il est facilement transportable : son utilisateur peut le prendre avec lui, le mettre dans un sac, une poche ou autres.


Facile à transporter et discret, l’antivol connecté Rakwin est aussi disponible à bas prix.

Grâce à sa connectivité, l’antivol Rawkin peut détecter à quelle distance se situe le smartphone. Si celui-ci est à plus de 10 ou 15 mètres de l’antivol, alors ce dernier va verrouiller toutes les fonctionnalités de l’appareil. La première étape est donc : bloquer l’accessibilité. Mais ce n’est pas tout. Non seulement l’antivol Rawkin rend inutilisable l’appareil pour le voleur, mais il déclenche aussi une alarme sur le smartphone lui-même. Selon Mehdi Hannaizi, il s’agit d’un cri très strident, « humain », une sorte de hurlement en somme, qu’il est impossible de stopper.

Ainsi, la deuxième étape est : cibler le voleur et le repérer. Idéalement, cette situation le pousse à abandonner le smartphone afin de ne pas être pris.

Le pouvoir de stopper l’alarme et de réactiver les fonctionnalités est entre les mains seules du propriétaire du smartphone. Il lui faut ainsi entrer son code PIN pour regagner l’accès à son appareil.

La commercialisation de l’antivol connecté Rawkin a commencé en mars 2019, avec la production de 1 000 produits. Il est possible de se le procurer directement sur le site Internet dédié pour 14,99 € – au lieu de 19,99 €.

L’application gratuite de l’antivol connecté Rawkin est disponible sur Android. La version iOS est en cours. Les deux ingénieurs travaillent aussi sur de nouvelles fonctionnalités telles que la géolocalisation du smartphone via SMS.

Mise à jour le