8 films qui dénoncent les catastrophes écologiques

Publié le
min de lecture

Le cinéma, qu'il soit votre passion ou non, est un moyen puissant de sensibiliser le public aux enjeux environnementaux. À travers des histoires inspirantes, parfois choquantes, mais toujours révélatrices, cette sélection de films dénonce les catastrophes écologiques et vous incite à réfléchir à vos actions et à leurs conséquences sur la planète. Dans cette actualité, nous vous proposons donc huit longs-métrages qui mettent en lumière les impacts dévastateurs de l'activité humaine sur l'environnement.

Box Orange et abonnement Canal+ en date du 12 avril 2024
AbonnementPrix de l'offreDurée d'engagement
Orange


Client fibre, ADSL ou VDSL
Offre Livebox

22,99€ par mois pendant 1 an puis 27,99€ par mois avec 30 jours d'essai gratuits

24 mois 
 

27,99€ par mois

Sans engagement
 

Canal+


Canal Plus

Canal+, Canal+ Grand Écran, Canal+ Sport360,

Canal+ Séries, Canal+ Docs, Canal+ Kids

19,99€ par mois pendant 1 an
puis 32,99€ par mois
Engagement de 2 ans
Info - Souscription en ligne

Le référencement de ces offres est gratuit. Offre valable jusqu'au 24 avril 2024.

Le cinéma pour sensibiliser à l'environnement

telecommande

Ce n'est plus un secret pour personne : la planète va mal. Même s'il s'agit d'une vision pessimiste injustifiée pour les climatosceptiques, nier tout changement environnemental s'apparente désormais à de l'obstination.

Avec les films sélectionnés ici, nous avons souhaité vous présenter une variété de perspectives sur les différents problèmes écologiques actuellement en vigueur...

Et, malheureusement, il y en a des dizaines. De la pollution industrielle à la contamination de l'eau potable, en passant par les conséquences sanitaires et sociales de ces catastrophes, difficile de rester optimiste.

Chaque œuvre offre un regard unique sur la manière dont nos actions collectives peuvent avoir un impact dévastateur sur notre planète.

À vos télécommandes, c'est parti !

Erin Brockovich, seule contre tous :

Erin Brockovich, interprétée par Julia Roberts, met en lumière le combat d'une femme déterminée contre une méga entreprise, accusée de contaminer l'eau potable d'une petite ville.

Ce drame juridique basé sur des faits réels soulève des questions sur la responsabilité des entreprises et les conséquences de la négligence environnementale.

Les groupes industriels sont hélas nombreux à s'affranchir des lois et à polluer la planète de manière illégale, pensant avoir tous les droits et pouvoir s'en sortir grâce à leur chiffre d'affaires.

À travers le personnage d'Erin Brockovich, le film illustre le pouvoir de la détermination individuelle face à l'avidité des grosses corporations, et rappelle l'importance de défendre les communautés vulnérables contre les abus environnementaux.

Dark Waters, la justice est un sport de combat :

dark waters

Dans Dark Waters, Mark Ruffalo brille par son incarnation d'un avocat intrépide qui découvre un scandale de contamination chimique à grande échelle.

Ce dernier est perpétré par une entreprise puissante, convaincue d'être au-dessus des lois.

Le film porte à l'écran les efforts déterminés d'un homme pour révéler la vérité derrière la pollution toxique et obtenir justice pour les victimes atteintes de maladies graves et laissées pour compte.

Ce thriller juridique captivant met en lumière les obstacles auxquels sont confrontés ceux qui cherchent à défier les intérêts corporatifs, tout en soulignant l'urgence et la nécessité d'une réglementation plus stricte pour protéger l'environnement et la santé publique.

Les algues vertes, triste phénomène contemporain :

Mise sur la piste par des décès troublants, Inès Léraud, une journaliste courageuse, prend la décision audacieuse de s'installer en Bretagne pour percer le mystère des algues vertes.

Sur le terrain, elle se retrouve confrontée à un mur de silence, un système bien huilé qui dissimule les véritables enjeux de cette catastrophe écologique et sociale.

À travers ses investigations et les témoignages poignants qu'elle recueille, elle se lance dans une quête de vérité, déterminée à briser ce silence toxique et à faire éclater la vérité sur les ravages causés par les algues vertes.

Son combat, solitaire mais résolu, est un appel à la justice et à la responsabilité, une lutte pour un avenir où la transparence et la préservation de l'environnement priment sur les intérêts économiques à court terme des puissants.

Le mystère Silkwood :

silkwood

Basé sur des événements réels, ce drame explore le mystère entourant la mort suspecte de Karen Silkwood, une employée d'une usine nucléaire exposée à des niveaux dangereux de radiation.

Ce long-métrage révèle les dangers de l'industrie nucléaire et les efforts déployés par celle-ci pour dissimuler les risques pour la santé des travailleurs.

Le mystère Silkwood soulève des questions sur la transparence des industries dangereuses et les conséquences potentiellement mortelles de la recherche du profit à tout prix.

Un classique à visionner sur Canal Plus, porté par Meryl Streep, Cher et Kurt Russell.

Polluants éternels dans l’eau potable :

Voici un documentaire révélateur, qui examine la présence omniprésente de substances chimiques toxiques dans l'eau potable, aussi appelées PFAS (per- et polyfluoroalkylées).

Ce reportage divulgue les lacunes des réglementations contemporaines et les risques que cela implique pour la santé publique.

En explorant les effets dévastateurs de la pollution de l'eau sur les communautés du monde entier, ce documentaire appelle à une action immédiate pour protéger les ressources en eau, et les habitants.

Polluants éternels dans l'eau potable met en évidence le caractère impératif de législations plus strictes et d'initiatives de protection de l'eau pour garantir un accès sûr à tous à cette ressource vitale.

Flint, la ville empoisonnée :

Dans ce documentaire bouleversant, préparez-vous à étudier la crise de l'eau qui a frappé la ville de Flint, dans le Michigan, où des milliers de résidents ont été exposés à une eau contaminée par du plomb en raison de la négligence des autorités locales.

La réalisation de ce reportage donne la parole aux habitants de la bourgade et met au grand jour les conséquences dévastatrices de la pollution de l'eau sur leur santé et leur vie quotidienne.

Flint, la ville empoisonnée, révèle les failles du système qui ont permis à une telle catastrophe de se produire et revient sur l'importance cruciale d'une gestion responsable des ressources en eau.

Le syndrome chinois :

Ce drame politique réalisé en 1979 raconte les répercussions d'une catastrophe nucléaire fictive en Chine.

Michael Douglas et Jane Fonda y sont excellents. Le synopsis également, puisqu'il alerte sur les dangers mortels de l'énergie nucléaire et les tentatives désespérées pour dissimuler la vérité au grand public.

Le syndrome chinois soulève des questions sur les menaces associées à cette source d'énergie contestable, et les implications de sa prolifération à l'échelle mondiale.

Un long-métrage qui rappelle les leçons tirées des désastres nucléaires passés et souligne l'importance de la transparence et de la responsabilité dans l'industrie nucléaire.

Grand Central, amour et radioactivité :

grand central

Ce drame français, avec Tahar Rahim et Léa Seydoux, explore les dangers de l'industrie nucléaire (encore) à travers l'histoire d'amour d'un travailleur de centrale et d'une femme des environs.

Le film décrit avec brio les risques pour la santé et l'environnement associés à l'énergie nucléaire, ainsi que les dilemmes moraux auxquels sont confrontés ceux qui travaillent dans cette industrie.

Faut-il se taire, quitte à sacrifier des innocents ; ou oser dénoncer en s'exposant à un licenciement injuste ?

Grand Central offre un regard introspectif sur les enjeux humains et éthiques liés à l'énergie de l'atome, et souligne les complexités de notre dépendance continue à cette ressource controversée.

Partager cet article !

  

Bons Plans Mobile

Prixtel
Syma
Coriolis