L'observatoire ARCEP : les abonnements très haut débit encore en augmentation au 3ème trimestre 2020

Observatoire ARCEP T3 2020

Comme à son habitude, l'ARCEP publie tous les trimestres un état des lieux des abonnements haut et très haut débit en France mais aussi de l'état d'avancement du déploiement de la fibre. Malgré une année 2020 singulière et des contraintes supplémentaires, le déploiement de la fibre et le nombre d'abonnements sont toujours en augmentation au troisième trimestre 2020.


Près d'un million d'abonnements supplémentaires à l'internet très haut débit au 3ème trimestre 2020

L'ARCEP (l'Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) a publié comme chaque trimestre le bilan des évolutions des abonnements internet haut et très haut débit ainsi que l'état d'avancement du déploiement de la fibre optique en France.

Malgré une année 2020 fortement impactée par le coronavirus et les confinements qui en découlent, les résultats du troisième trimestre 2020 sont plutôt encourageants comme l'annonce l'ARCEP : "Le troisième trimestre 2020 a été marqué par une progression record de l’adoption de la fibre optique (FttH) et une poursuite des déploiements à un rythme élevé."

La progression des abonnements au très haut débit (dotés d'un débit supérieur ou égal à 30Mb/s) renforce la tendance d'une part de plus en plus importante d'abonnements fibre FTTH pour les abonnés français :

  • Ce sont désormais 13,6 millions de Français qui profitent d'un accès internet très haut débit (soit 45% des accès internet existants en France). C'est une augmentation de près d'un million d’accès supplémentaires au cours du troisième trimestre 2020.
  • Les abonnés fibre FTTH constituent 9,2 millions de personnes au troisième trimestre 2020, une progression exceptionnelle de 3 millions d'abonnés en un an. Les abonnés FTTH représentent dorénavant plus des deux tiers de l'ensemble des abonnés à une offre internet très haut débit.

Les abonnements haut débit continuent de baisser à un rythme plus soutenu avec 2,2 millions d'abonnements en moins d'un an (contre 1,8 million d'abonnements en moins l'année précédente). Les abonnements haut débit continuent à être majoritaires avec 16,7 millions de personnes sur un total de 30,3 millions d'abonnés haut et très haut débit même si cette majorité risque de basculer prochainement.

Le déploiement de la fibre FTTH en France s'accélère encore ce trimestre

Câble fibre optique orange

En dépit de la crise sanitaire de 2020, ce ne sont pas moins de 3,9 millions de lignes supplémentaires qui ont déjà été raccordées cette année. Du 1er juillet au 30 septembre 2020, plus de 1,4 millions de bâtiments supplémentaires sont raccordables à la fibre FTTH (une augmentation de 23% en comparaison du même trimestre l'année précédente).

Cette belle progression enregistrée ce trimestre porte à 22,3 millions le total des locaux éligibles aux offres FTTH (soit 33% de plus en un an). Cette croissance a eu lieu dans sa majorité dans les zones "AMII" (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement) où près de 900 000 locaux sont désormais éligibles à la fibre. L'ARCEP nuance néanmoins ces bons résultats en raison des disparités selon les zones, "l’accélération observée au niveau national ne se traduit pas dans les zones très denses où un rythme insuffisant s’est installé depuis de nombreux trimestres."

Le statut de "zone fibrée" a été attribué à deux départements pour la première fois ce trimestre dans l’Aisne (51 communes) et la Loire (23 communes). Une zone fibrée est, selon la définition de l'ARCEP, un territoire où "le réseau en fibre optique à très haut débit est entièrement déployé et opérationnel et présente donc des conditions favorables à une migration de masse du réseau cuivre vers la fibre." Ce statut met aussi fin à l'obligation d'installer le réseau cuivre dans toutes les nouvelles constructions (maison, immeubles, locaux...). Une nouvelle qui reflète la bonne santé des déploiements des Réseaux d’Initiative Publique, 450 000 locaux ont d'ailleurs été rendus éligibles à la fibre FTTH ce trimestre.

Finalement, l'ARCEP évalue aussi les engagements des opérateurs Orange et SFR pour les raccordements fibre dans les zones AMII. Les deux opérateurs se rapprochent de leurs buts en fonction des engagements fixés avec 72% des locaux raccordés pour Orange et 82% pour SFR.

Mis à jour le
 
Achat groupé Box internet & Forfait mobile :
Profitez d’une offre négociée grâce à la force du nombre et réalisez des économies sur vos forfaits. Préinscription gratuite et sans engagement.

Je me préinscris