Après Netflix et Epic Games, les applications vont-elles fuir l'App Store et le Play Store ?

Netflix se rebelle ! Après Epic Games et Spotify, c’est au tour du SVOD américain de bouder l’App Store et Google Play Store afin d’éviter la commission imposée par ces plateformes. Cette décision marque-t-elle le début d’une guerre des géants ?

Netflix quitte l’Apple Store et Google Play Store

Télé avec Netflix

Entre Netflix et les géants américains Apple et Google, le divorce a été signé ! D’après le site TechCrunch, le service de vidéo à la demande (SVOD) est actuellement en train de tester dans 33 pays une nouvelle façon de gérer les abonnements permettant de contourner les paiements via l’App Store. Le fonctionnement ? Une fois l’application téléchargée via l’App Store, l’utilisateur est automatiquement redirigé vers le site mobile de Netflix afin de souscrire son abonnement.

Les tests sur ce nouveau parcours d’abonnement sont actuellement effectués dans les pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Colombie, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Equateur, Espagne, Finlande, France, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Norvège, Pérou, Philippines, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède, Taïwan et Thaïlande.

En mai 2018, Netflix avait déjà pris une décision similaire avec Google Play. Les abonnés utilisant un appareil Android doivent depuis se rendre sur la version mobile du site web du SVOD américain pour payer leur abonnement.

Quelles sont les conséquences de ce changement ?

Si ce changement n’a pas un grand impact pour les abonnés Netflix, il a pourtant un véritable intérêt pour le SVOD : éviter de payer la commission imposée par Apple lors d’un paiement via l’App Store.

La commission imposée par Apple s’élève à 30% lors d’un premier abonnement à Netflix et 15% lors d’un renouvellement. En évitant de passer par Google Play et l’App Store, le SVOD américain facture directement ses abonnés sans avoir à payer de commissions et réalise ainsi un véritable gain économique.

Les géants Google et Apple doivent-ils s’inquiéter ?

Netflix n’est pas la première entreprise à tenter de se passer des plateformes Google Play et App Store pour la facturation de ses services. Le géant emboîte le pas à Spotify qui, depuis 2016, incite ses utilisateurs à s’abonner directement sur son site web. Plus récemment, c’est Epic Games qui a décidé de retirer le jeu Fortnite de Google Play Store pour des raisons financières.

Malgré la fuite de Fortnite, Spotify et Netflix, Google et Apple n’ont pas d’inquiétudes à avoir puisqu'un grand nombre d’applications dépendent encore de leur plateforme. Malgré les commissions imposées, l’App Store et Google Play présentent des avantages de taille autant pour les utilisateurs que pour les entreprises qui disposent d’une applications. A l’heure actuelle, les deux géants restent indispensables pour un grand nombre de ces dernières.

Attention au téléchargement d'applications hors Google Play Le téléchargement d'une application sur Android sans passer par Google Play Store peut s'avérer dangereux, car cela accentue le risque de piratage. Epic Games en a d'ailleurs fait l'expérience avec sa première version de l'installeur Fortnite sur Android qui présentait une faille de sécurité permettant aux hackers d'installer n'importe quel fichier.

Un conflit est-il à prévoir entre les services de streaming et Apple et Google ?

Si l’avenir des plateformes Google Play et App Store ne semble pas menacé, la décision de Netflix et Spotify laisse pourtant entrevoir un nouveau conflit. Ces dernières années, Google et surtout Apple semblent de plus en plus marcher sur les plates bandes des deux services de streaming. Après Apple Music, l'entreprise fondée par Steve Jobs est sur le point de lancer Apple Vidéo, un service de vidéo à la demande. C’est donc en toute logique que Spotify et Netflix aient mis en place des moyens pour ne plus payer des commissions à leurs potentiels concurrents.

Cela dit, bien que Netflix n’en soit qu’à la phase de test, il est possible qu’Apple riposte en tentant d’empêcher le SVOD de changer sa méthode de souscription. Le géant à la pomme est d’ailleurs déjà en guerre avec Spotify pour cette raison depuis quelques années. Quoi qu’il en soit, Netflix multiplie déjà les partenariats moins coûteux avec des fabricants de téléviseurs et des fournisseurs d'accès à internet (FAI), afin de ne plus dépendre de Google et d'Apple sans pour autant perdre en visibilité. Ce conflit pourrait donc bien profiter aux FAI dont Free qui devrait enfin proposer Netflix dans sa nouvelle Freebox V7...

Envie d'une box internet avec Netflix ?Pour souscrire une box internet et l'option Netflix, appelez le 09 75 18 33 47 ou demandez à être rappelé gratuitement. Nos conseillers vous guideront vers l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins.
Créé le