J'alerte l'ARCEP, le nouvel outil pour faire remonter les dysfonctionnements

Particuliers, entreprises ou administrations, on a tous déjà eu des problèmes avec un ou plusieurs opérateurs Télécom. Le service de signalements J'alerte l'ARCEP permet de regrouper l'ensemble des problèmes rencontrés par les utilisateurs.


A quoi sert le service J'alerte l'ARCEP ?

Le service J'alerte l'ARCEP de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes est une plateforme de signalements de problèmes rencontrés par les particuliers mais également par les entreprises et les administrations. Les problèmes liés à leur opérateur mobile, fixe mais aussi postal sont concernés. Ainsi, il est possible de signaler de très nombreux dysfonctionnements.

Le service de téléphonie mobile

Les problèmes liés au service téléphonie mobile sont les suivants :

dysfonctionnement telephonie mobile
  • Réseau mobile en France qui ne fonctionne pas ou mal
  • Réseau mobile en roaming qui ne fonctionne pas ou mal
  • Changement d'opérateur
  • RIO mobile
  • Facture mobile
  • Communications indésirables
  • Neutralité du net
  • Handicap
  • Contrat

Le service de téléphonie fixe/Internet

Pour le service fixe, les signalements peuvent être plus nombreux :

  • Réseau Internet qui ne fonctionne pas ou mal
  • Service de téléphonie fixe qui ne fonctionne pas ou mal
  • Raccordement à la fibre
  • Souscription
  • Changement d'opérateur fixe
  • RIO fixe
  • Facture
  • Communications indésirables
  • Neutralité du net
  • Handicap
  • Contrat

Le service postal

dysfonctionnement postal

Les problèmes qui concernent le service postal recenser par J'alerte l'ARCEP sont :

  • Dépôt
  • Acheminement
  • Distribution
  • Accueil en agence
  • Contrat de réexpédition

Comment fonctionne le service J'alerte l'ARCEP ?

Que vous soyez un particulier, une entreprise ou une collectivité, n'hésitez pas à signaler les dysfonctionnements que vous rencontrez. Pour cela l'utilisateur doit se rendre sur le site de la plateforme J'alerte l'ARCEP. Selon votre profil, les informations demandées ne sont pas les mêmes. Le tableau suivant les regroupe :

Profil Informations demandées
Particulier Adresse mail
Code postal
Entreprise Adresse mail
Code postal
Taille
Raison sociale (facultatif)
Collectivité Adresse mail
Code postal
Type de collectivité
Fonction exercée (facultatif)
Sujet de l'alerte
Adresse mail de l'utilisateur (facultatif)
Code postal de l'utilisateur (facultatif)

Après avoir sélectionné votre profil et renseigné les informations demandées, il est temps de passer au signalement du dysfonctionnement. Il faut alors choisir entre Mobile, Fixe/Internet et Postal, puis renseigner l'opérateur concerné. Ensuite, suivant le problème rencontré, l'utilisateur doit cocher les cases correspondantes, puis valider pour envoyer le formulaire à l'ARCEP.

A quoi vont servir ces données communiquées par les utilisateurs ?

L'ARCEP s'occupe déjà de publier des observatoires avec les chiffres du marché que ce soit pour le service fixe ou le service mobile. Les données recueillies par ce service permettront à l'ARCEP de quantifier et ainsi d'agir en conséquence auprès des acteurs télécoms et postaux concernés. Les utilisateurs aident donc l'ARCEP à réguler les marchés.

Il s'agit donc d'un service très intéressant pour obtenir des informations sur la qualité des réseaux Internet, mobile et postaux des opérateurs en France. Cependant, les données recueillies ne seront pas exhaustives et seront à prendre avec des pincettes. En effet, tous les utilisateurs qui rencontreront un problème avec leur opérateur n'auront peut-être pas le réflexe de faire la démarche. De plus, le service recueille juste les dysfonctionnements, il n'aide en aucun cas les utilisateurs à les résoudre grâce à un conseiller mais il les renvoie vers des articles de l'ARCEP. Utiliser le service J'alerte l'ARCEP peuvent être considéré, pour certains, comme une perte de temps.

Mis à jour le