Réseau mobile : quel a été le meilleur opérateur 2018 ?

La startup française QoSi, spécialiste des mesures de la qualité d'expérience utilisateur et de la qualité de service des opérateurs collabore depuis un an avec le régulateur des télécoms (Arcep). La société privée a étudié en 2018 plus de quatre millions de mesures et a sacré Orange du prix du meilleur opérateur mobile, suivi de près par Bouygues Telecom, SFR et Free distancé. Explications.

Meilleur opérateur mobile : Orange remporte le prix du débit le plus élevé au niveau national

Selon les études menées par QoSi et publiées en janvier 2019, Orange remporte haut la main le débit de connexion internet moyen descendant le plus élevé avec 36,8 Mbps, Bouygues Telecom prend la deuxième place avec un débit élevé à 27,5 Mbps, SFR suit de près avec 24,2 Mbps et enfin Free récupère la dernière place avec un débit de 16,6 Mbps.

D'après QoSi, ces moyennes ont été calculées grâce à deux outils principaux :

  • Le crowdsourcing ou participation des consommateurs via les applications 4gmark, débitest 60, Qosbee, Gigalis...
  • Mesures sur le terrain : il s'agit de mesures réalisées par des techniciens QoSi dans toute la France. Ensuite, les indicateurs sont pondérés par les grandes agglomérations, les moyennes agglos et les zones rurales.

Sur quelles donnés Qosi s'appuie t-elle pour effectuer ses études ?La startup s'est appuyée sur quatre millions de mesures effectuées sur toute l'année 2018, couvrant 22 120 communes et plus de 67 000 contributeurs (titulaires d'un smartphone) reliés au système de Qosi afin de leur permettre de créer leur algorithme. Les tests ont été répartis à part égale entre les opérateurs. A noter qu'Orange a représenté 28% des tests, soit environ 4% de plus que ses concurrents. Enfin, les tests ont été réalisés à 56% sur des smartphones Android et à 44% sur les propriétaires d'iOS.

SFR et Bouygues Telecom plus forts dans les zones rurales

Au sein des grandes agglomérations (plus de 400 000 habitants) et des moyennes (entre 10 000 et 400 000 habitants), Orange mène aisément la danse face aux autres acteurs des télécoms présents dans l'étude. En effet, l'opérateur historique détient le meilleur débit au sein des grandes et des moyennes villes avec des débits moyens respectifs de 54,7 Mbps et 39,6 Mbps. Dans les zones rurales (moins de 10 000 habitants) en revanche, c'est Bouygues Telecom qui s'en sort avec la vitesse de connexion internet mobile la plus élevée à 20,7 Mbps contre 17,5 Mpbs chez Orange. Dans les grandes villes Bouygues Telecom arrive deuxième avec 36,4 Mbps.

Les zones rurales représentent la majorité des communesQoSi a tenu à noter dans son rapport que les zones rurales (communes de moins de 10 000 habitants) représentaient au total 32 000 communes sur 36 000, soit 20 millions d'habitants.

De son côté, SFR arrive troisième dans les grandes agglomérations avec un débit moyen de 31,0 Mbps. En zones rurales, l'opérateur s'en sort plutôt bien puisqu'il arrive deuxième après Bouygues Telecom et donc devant Orange avec 19,2 Mbps. Et Free demeure globalement très distancé par ses concurrents, avec un débit moyen dans les grandes et moyennes villes avec des débits de 19,3 Mbps et 18,5 Mbps. Qosi tient tout de même à souligner la progression de leur débit en zones rurales de 12,9 Mbps qui était bien moins élevé l'année précédente.

Le graphique interactif ci-dessous présente les données des débits moyens de chaque opérateur en fonction des lieux où ont été effectués les tests :

 

La qualité du service web : une mesure encore plus précise que le débit

Dans son rapport, QoSi a également répertorié des données permettant de mesurer la qualité du service web. Plus précisément, grâce à leurs applications mises en place sur les smartphones testés, QoSi a pu noter la qualité des services voix (appels) chez chacun des opérateurs, la vitesse d'affichage d'une page web mais aussi la qualité du streaming (Netflix, Youtube, DailyMotion etc).

On observe ainsi les résultats suivants :

  1. Orange toujours en tête sur les trois mesures de qualité de service. En effet, 88% des pages web s'affichent en moins de 10 secondes, les vidéos en streaming visibles en moins de dix secondes d'attente s'élèvent à 87% et le taux d'aboutissement des appels ainsi que le maintien des communications pendant toute la durée d'un appel est de 95%.
  2. Bouygues Telecom et SFR affichent quant à eux des taux équivalents à 86% pour le chargement des pages web, 83% pour le visionnage des vidéos en streaming et 92% pour le taux de réussite des appels passés.
  3. Free ne parvient pas en revanche à gagner du terrain ici avec des résultats respectifs de 64%, 69% et 90%.

Et la connexion mobile dans le train ?Dans le TGV, sur les principaux axes de Paris (Paris-Strasbourg, Paris-Bordeaux, Paris-Marseille...), Orange et Bouygues Telecom affichent un taux de 68% pour les pages web affichées en moins de 10 secondes, SFR atteint 66% et Free seulement 29%.

Si Orange affiche des résultats plutôt excellents pour 2018, suivi de Bouygues Telecom et SFR qui tiennent le cap, Free n'est pas en reste. Pour QoSi et l'Arcep, l'opérateur de Xavier Niel se défend avec une amélioration de ses résultats par rapport à l'année précédente.
 

 

Vous souhaitez souscrire le meilleur forfait mobile avec la meilleure connexion ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction des vos besoins

Mise à jour le