France 4 : la chaîne publique ne s'arrêtera pas ce week-end

Fermeture de France 4

France 4 sera encore disponible une année de plus alors que le rideau se ferme pour France Ô, la chaîne dédiée à l'Outre-Mer. L'épidémie de coronavirus a été favorable à la 4ème chaîne publique éducative qui a parfaitement rempli son rôle durant le confinement. France Ô, en revanche, cessera d'émettre fin août comme prévu.


France 4 obtient un sursis d'un an, France Ô s'éteindra bientôt

Logo France 4

Il s'en est fallu de peu pour France 4 qui devait cesser d'émettre le dimanche 9 août prochain. Le Ministère de la Culture a finalement tranché pour maintenir la chaîne éducative publique une année de plus. France Ô, en revanche, ne profite pas de sursis et cessera d'exister le 23 août prochain.

La date de fermeture de France 4 et France Ô devait coïncider avec la cérémonie de clôture de Jeux Olympiques de Tokyo. Les deux chaînes publiques devaient ainsi diffuser les JO nippons comme l'ensemble des chaînes du groupe France Télévisions.

Après de multiples atermoiements, Roselyne Bachelot, la nouvelle Ministre de la Culture, a finalement décidé de prolonger la durée de vie de France 4 d'un an. La Ministre avait déjà salué le travail de France 4 lors de son entrée en fonction en déclarant au micro de France Inter :

Le service a été remarquable, avec ses programmes jeunesse pendant la crise, parce que tout le monde n’a pas des outils numériques.

Pour France Ô, la Ministre estime la question résolue et pointe l'effet de "confinement de l'Outre-Mer dans le service public audiovisuel" alors que celui-ci devrait de toute façon être intégré dans l'ensemble de l'audiovisuel.

France 4 : un pilier de l'éducation à distance durant le confinement

C'est bien la pandémie mondiale de coronavirus qui permettra à France 4 de continuer à émettre durant une année supplémentaire. Pendant presque deux mois de confinement en France, des millions de parents ont dû surveiller l'apprentissage de leurs enfants depuis la maison. Dans le cadre du dispositif "Nation Apprenante", la chaîne France 4 a revu sa grille de programme pour proposer le magazine "Maison Lumni".

Comme le rapporte le quotidien Libération, cette émission où des professeurs proposent des cours du lundi au vendredi pour les écoliers de tous les niveaux (du CP à la Terminale) a tout de suite rencontré son public : "Le succès a été immédiat : lors de la semaine, du 23 au 29 mars, l’institut Médiamétrie avait enregistré une progression de la part d’audience de 21% pour les 4-10 ans, de 29% pour les 11-14 ans et de 40% pour les 15-18 ans".

Ce chant du cygne de France 4 aura finalement prolongé l'existence de la chaîne même s'il semble peu probable que ce sursis ne dure plus d'un an. Dans le communiqué de presse du ministère de la culture, le Gouvernement semble aussi considéré que le maintien de cette chaîne éducative publique pourrait encore combler un besoin essentiel en cas de reconfinement :

En tant que chaîne publique de l’éducation et de la jeunesse, France 4 s’est révélée un instrument essentiel de soutien à la continuité pédagogique en cette période particulière. Dans un contexte sanitaire qui demeure incertain, le report momentané de la fermeture d’une chaîne avec des programmes destinés à la jeunesse et pouvant servir de relais pédagogique complémentaire, apparaît souhaitable.

Ce sauvetage contextuel ne sauvera néanmoins pas indéfiniment France 4. Le Gouvernement souhaite pousser les plateformes numériques Okoo et Lumni, regroupant des contenus jeunesse et éducatifs : "l'offre de France Télévisions destinée aux jeunes publics doit s’adapter, en particulier quant à ses modalités de diffusion et aux nouveaux usages".

Mis à jour le