Mon cartable connecté : une solution innovante pour rendre l’école accessible à tous 

Chaque année, en France, près de 2 millions d’enfants sont hospitalisés. Et en cette rentrée 2019, il est important de ne pas les oublier. Depuis quelques années, une initiative citoyenne et technologique leur permet de suivre leurs cours, directement de leur chambre d’hôpital : « Mon cartable connecté ». Explications.

Devis assurance scolaire

Devis Assurance Scolaire

Obtenez votre devis gratuit en quelques clics auprès d'un de nos partenaires

Scolarité : quand la domotique se met au service des enfants hospitalisés


L’innovation peut-elle aider à combattre les discriminations à l’école ?

La domotique peut avoir de multiples utilisations. Parfois, les objets connectés sont de simples gadgets, mais dans certains cas, ils peuvent devenir réellement profitables et indispensables. En cette rentrée scolaire 2019, alors que 12,5 millions d’élèves (re)prennent le chemin de l’école et que les étudiants se préparent pour leurs cours, il est intéressant de se pencher sur les solutions domotiques permettant au plus grand nombre de se scolariser.

Pour certains enfants malades, le poids des traitements médicamenteux a de vraies conséquences, lesquelles les empêchent de se déplacer. Pour autant, cela ne devrait pas les priver des bienfaits de l’école et d’une éducation qualitative.

C’est ce en quoi croit la démarche « Mon cartable connecté », lancée en 2014 à l’initiative de l’association Le Collectif, créée en 2005 par Abdel Aïssou, Raymond Domenech et Marc Lavoine. Suite à une visite à l’hôpital Purpan de Toulouse, le chanteur a eu une idée. Et c’est aux côtés de l’association L’Étoile de Martin qu’il a pu la mettre en œuvre. Le but du dispositif ? Aider les enfants malades à suivre et participer aux classes depuis leur chambre d’hôpital ou celle de leur maison quand il est impossible pour eux de se déplacer. Pour cela, l’association prête une valise à roulettes très spéciale connectée via un routeur 4G, totalement équipée : deux caméras HD, une tablette et un micro.


© Mon cartable connecté

Ici, le but est de mettre la technologie au service des enfants. Plus besoin de cahiers ou de crayons, puisque la valise intègre le matériel informatique suffisant pour poursuivre sa scolarité tranquillement, et ce depuis n’importe où.

Après deux ans de tests, en 2016, une convention d’expérimentation a été signée entre « Mon Cartable connecté » et le ministère de l’Éducation nationale. Cela a permis au dispositif de s’étendre sur l’ensemble du territoire, dans un premier temps sur les des académies de Versailles et Nice. En 2018, la généralisation du programme a été lancée, avec un déploiement en Guadeloupe et en Martinique.

Mon cartable connecté : l’école vraiment pour tous

Grâce à « Mon cartable connecté », les patients peuvent ainsi continuer de suivre leurs cours et rester en contact avec leurs camarades. Dans la classe, le même dispositif est implanté, afin de créer une véritable communication entre l’enfant hospitalisé, le professeur et les élèves. Il est donc nécessaire d’y installer deux caméras. L’une sert à montrer la classe à l’enfant hospitalisé et l’autre le professeur, évidemment. Ce dernier dispose par ailleurs lui aussi d’une tablette.

Tout cela rend l’expérience de « Mon cartable connecté » très interactive. L’élève peut échanger avec ses camarades de classe et même son professeur, pour lui poser des questions par exemple. Il lui est aussi possible de zoomer avec la caméra.

Pour que « Mon cartable connecté » soit véritablement adapté à la réalité d’un enfant malade susceptible d’avoir de grands moments de fatigue, ses créateurs ont aussi mis une fonction « Pause », afin que l’élève puisse se reposer s’il en ressent le besoin, ou même fasse appel à son docteur si la situation l’impose. Une fois le Cartable réactivé, il reprend là où il s’était arrêté. Enfin, par souci de sûreté, aucun enregistrement n’est effectué et la connexion est sécurisée par un serveur qui se charge de crypter la liaison entre la classe et l’élève qui utilise le dispositif « Mon cartable connecté ».

Ainsi, avec un projet comme celui-ci, l’on peut voir directement les avantages et bénéfices de l’innovation technologique. Le téléenseignement est un moyen simple de rendre l’école plus accessible à celles et ceux qui ne peuvent pas sortir de leur chambre d’hôpital. C’est aussi une solution efficace pour rompre avec la solitude sociale qu’ils ressentent souvent, car coupés de leur quotidien et limités dans leurs déplacements.

La domotique peut donc être au cœur des initiatives citoyennes. Ce cartable 2.0 ne coûte rien aux familles des enfants, il s’agit d’un service public d’éducation. En septembre 2019, JCDecaux annonçait officiellement apporter son soutien pour accompagner le programme de Mon cartable connecté.

Un cartable différent est disponible pour chaque cycle scolaire.

Mise à jour le