Compenser ses émissions de carbone avec Selectra

appel gratuit

Quiz : combien de tonnes de CO² émettez-vous chaque année ?

Découvrez votre impact et votre devis compensation carbone en moins de 5".

Compensation carbone

Depuis 2019, le comparateur d'offres Selectra propose aux consommateurs de compenser leurs émissions de carbone (CO2) à travers l'achat de crédit carbone. Ces crédits carbone servent à financer une multitude de projets de réduction ou de séquestration de gaz à effet de serre sélectionnés par Selectra et ses partenaires compensateurs. Jusqu'en 2021, Selectra a aidé à financer le projet Gandhi ayant pour objectif la construction une centrale éolienne en Inde.


Pourquoi compenser ses émissions de carbone ?

Compenser son empreinte carbone couplée à la mise en place d'efforts de réduction est le meilleur moyen de lutter, à son échelle, pour le climat.

Quel est l'impact de ma consommation annuelle d'énergie sur la planète ?

Découvrez l'impact de votre consommation annuelle d'énergie sur la planète et le montant de carbone à compenser !
kWh
kWh
 

Réchauffement climatique : explications

Au cours des 100 dernières années, le réchauffement climatique s'est considérablement accentué. Les conséquences d'une hausse de la température globale affectent aussi bien la faune que la flore (disparition d'espèces, montée des eaux, etc). Étant désormais impossible de retrouver les températures d'avant le réchauffement climatique, les scientifiques s'affairent à limiter son impact.

Les États aussi s'engagent. Plusieurs accords ont ainsi été passés lors de différents sommets. Il y eut notamment les accords de Kyoto de 1997 qui ont abouti à la mise en place des crédits carbone ou encore les accords de Paris qui présentent plusieurs mesures qui ont pour but de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius.

Le réchauffement climatique est en grande partie dû au rejet de gaz à effet de serre. Naturellement présents dans l'atmosphère, les GES sont désormais émis en quantité excessive par l'homme.

Qu'est-ce qu'un gaz à effet de serre ?

Le gaz carbonique ou CO2 fait partie des gaz à effet de serre au même titre que la vapeur d'eau (H2O), le méthane (CH4), l'ozone (O3) et le protoxyte d'azote (N20). Il s'agit là de gaz invisibles et inodores qui ont pourtant des conséquences très lourdes pour l’environnement. En effet, ces gaz piègent les rayons du soleil, qui restent alors dans l’atmosphère ce qui entraîne l'augmentation de la température ambiante.

Qu'est-ce que la compensation carbone ?

La compensation carbone est une action en trois étapes qui permet de réduire ses émissions de gaz à effet se serre dans le but d'avoir une empreinte carbone nulle.

Voici les trois étapes de la compensation carbone :

  1. Mesurer ses émissions
  2. Réduire au maximum ses émissions
  3. Compenser tout le reste de ses émissions

La compensation carbone volontaire : comment ça marche ?

La compensation carbone volontaire consiste, pour les particuliers et les entreprises non obligées, à compenser la totalité ou une partie de leurs émissions de CO2. Cette compensation se fait via la participation à un projet environnemental ayant pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre et générant des crédits carbone.

Plusieurs marchés du carbone cohabitent Deux marchés du carbone cohabitent : le marché de conformité et le marché volontaire. Le premier concerne uniquement les "obligés" comme, par exemple, les entreprises les plus polluantes. Le second marché concerne les entreprises, particuliers et collectivités qui, sans contrainte réglementaire, font le choix de s’engager dans la compensation carbone. C’est sur ce marché que Selectra propose ses services.

La compensation carbone volontaire fonctionne en quatre étapes :

  1. Un projet aux vertus écologiques est lancé par un porteur de projet : une centrale géothermique, par exemple.
  2. Le projet est audité par un organisme certificateur (Verra pour le label Verified Carbon Standard, ou Gold Standard, ou CDM pour Clean Development Mechanism) : l'audit a pour but d'attester que le projet évite bel et bien des émissions de GES mais il sert également à quantifier le nombre de crédits carbone auquel le projet à droit au titre de son impact positif sur l'environnement.
  3. Le porteur de projet peut alors vendre ses crédits carbone auprès d'entreprises spécialisées comme EcoAct et ACT Commodities qui sont les partenaires compensateurs de Selectra.
  4. Les crédits sont achetés, en l'occurrence, par Selectra à ses partenaires compensateurs. Ces derniers sont alors chargés d'annuler autant de crédits que le cumul de tous les volumes compensés par les clients Selectra. En contrepartie, Selectra reçoit de ses partenaires compensateurs un certificat de compensation qu'elle transmet par e-mail à chacun de ses clients.

Crédit carbone : de quoi parle-t-on ? Un crédit carbone correspond à 1 tonne de CO2 dont l’émission a été empêchée grâce à un projet de compensation carbone.

Dans la plupart des cas, l'argent est investi par les populations des pays développés mais les projets voient le jour dans un pays en développement. En effet, les pays en développement sont souvent de gros pollueurs, faute de moyens suffisants pour utiliser des énergies propres et acheter des matériaux écologiques. Avec le projet Gandhi, les consommateurs ont pu participer au développement d'un parc éolien en Inde et ainsi favoriser la production d'énergie sobre en carbone.

[custom_block:[Energie] compensation carbone]

Comment s'assurer que son argent permet réellement d'éviter les émissions de GES ?

Le rôle des organismes certificateurs est justement de s'assurer de la fiabilité et du sérieux du projet et de mesurer son impact environnemental positif.

  • Quels sont les critères de validation du projet ? Sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique doit être :
  • Additionnelle : le projet n'aurait pas pu voir le jour sans le soutien financier apporté par la vente des crédits carbone ;
  • Permanente : les émissions de GES sont séquestrées durablement ;
  • Unique : les crédits carbone ne peuvent être vendus qu'une seule fois ;
  • Mesurable : le protocole du projet est fiable et reconnu ;
  • Vérifiée : le projet est audité régulièrement.

Le sérieux et l'indépendance des organismes certificateurs sont au cœur de la garantie apportée. C'est pour cela que tous les labels sont développés par des acteurs internationaux sans but lucratif tels que l'association WWF et ses partenaires, les Nations Unies ou encore les ONG Climate Group, etc.

Comment s'assurer que son argent est bien allé au projet Gandhi ?

Le projet de compensation carbone Gandhi a été certifié par le label Verified Carbon Standard, un programme très strict de contrôle des projets de compensation carbone. C'est cette association qui a comptabilisé le nombre de tonnes de CO2 dont l'émission a pu être évitée grâce au projet.

Elle a ensuite délivré un certificat qui assurant de la bonne compensation des gaz à effet de serre à Selectra. Selectra le transmet à ses clients leur prouvant que leur argent a bien été utilisé pour permettre la construction d'un parc éolien en Inde.

Argent

Soutenir un projet de compensation carbone avec Selectra

Selectra propose aux particuliers de compenser volontairement leurs émissions de carbone en participant au financement de projets environnementaux. Les crédits carbone proviennent d'une diversité de projets de réduction ou de séquestration des gaz à effet de serre sélectionnés par Selectra et ses partenaires compensateurs.

Par exemple, entre 2019 et 2021, Selectra a aidé à financer le projet Gandhi. Le projet Gandhi Selectra consistait à promouvoir le développement d'énergies vertes via la création d'un parc éolien en Inde. Le chantier a eu lieu en Inde, dans la ville natale de Gandhi appelée Porbandar. En effet, dans ce pays en voie de développement, 56% de l'électricité utilisée vient de la combustion du charbon. Cette énergie, bien que peu chère, est une énergie très polluante.

En France, le bilan carbone du secteur de l'énergie est bien meilleur qu'en Inde. La majorité de l'énergie française est en effet issue du secteur du nucléaire, secteur émettant peu de gaz à effet de serre.

Le projet Gandhi, un chantier de grande envergure, a inclus la mise en activité de plus de 21 éoliennes.

  • Le projet Gandhi en chiffres :
  • 36 GWh d'électricité verte créés par an ;
  • 33 000 tonnes de CO2eq en moins.

En moyenne un foyer français émet 15,88 tonnes de CO2eq par an (logement, déplacements, déchets, etc. sont inclus), ainsi 2 000 foyers ont pu compenser leurs émissions de carbone en participant au financement du projet Gandhi.

Ce financement a également apporté des bénéfices pour l'ensemble de la population avec notamment :

  • 80 écoles créées ou soutenues (bourses) ;
  • +50% de taux de scolarisation à Tidi, Udaipur ;
  • +800 bénéficiaires à l'aide alimentaire ;
  • Un réseau électrique plus stable et plus accessible.

Estimer mon empreinte carbone Pour connaître avec précision son empreinte carbone, il est possible d'utiliser notre calculateur en ligne

[custom_block:[Energie] compensation carbone]

Compensation carbone : FAQ

Comment compenser ses émissions avec Selectra ?

Deux choix s'offrent à vous :

En ligne sur le calculateur d'émissions ou en appelant par téléphone la plateforme Selectra.

Horaires de souscription Selectra Les conseillers sont joignables du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h30 au 09 73 72 73 00.

Est-il possible de changer le volume de CO2 compensé ?

Eolienne

Lors de la souscription du contrat de compensation carbone, le conseiller Selectra et le consommateur définissent la quantité de CO2 qui doit être compensée. Si, avec le temps, le souscripteur constate que cette quantité de CO2 ne correspond plus à son bilan carbone — par exemple, il émet d'avantage de CO2 car il effectue plus de voyages ou bien, au contraire, il émet moins de CO2 car il a adopté un comportement plus écologique, il peut tout à fait modifier le volume de CO2 à compenser.

Quelle que soit la raison qui pousse le consommateur à vouloir changer le volume de CO2 qu'il compense, il peut adresser sa demande à Selectra. Il lui suffit d'envoyer un mail expliquant sa situation et les changements souhaités seront effectués au plus tôt. L’adresse e-mail à laquelle il faut envoyer sa demande est : [email protected].

Résilier son contrat de compensation carbone

La résiliation du contrat de compensation des émissions de CO2 est gratuite. Le consommateur peut demander la résiliation de son contrat par simple e-mail à Selectra. L'adresse e-mail à laquelle il faut adresser sa demande de résiliation est [email protected].

Poser ses questions à Selectra

Pour obtenir plus d'informations sur la compensation carbone, il est possible d'envoyer un mail aux conseillers de Selectra. L'adresse de contact est la suivante :

[email protected]

Mis à jour le