Obvy, la startup qui sécurise les transactions entre particuliers

interview obvy
La startup Obvy apporte un coup de pouce à l'achat-vente entre particuliers et à l'économie collaborative avec une solution complète et innovante.

Selectra a interviewé Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, fondateur de la startup Obvy. L’objectif d’Obvy : sécuriser et simplifier les paiements entre particuliers, pour toutes les transactions d’échanges de biens ou de prestations de services. Tour d’horizon d’une innovation au service des finances des particuliers.

Sur quel constat avez-vous créé Obvy ?

fondateur_obvy
Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, fondateur et CEO d'Obvy

Charles-Henri Gougerot Duvoisin : Obvy est le fruit d’un paradoxe. D’un côté le commerce entre particuliers au sens large n’a jamais eu autant de pratiquants : 1 Français sur 2 pratique le commerce entre particuliers. Cela représente environ 100 millions de transactions par an en France, pour un total de 6 milliards d’euros. A l’échelle européenne, le commerce entre particuliers représente 10 milliards d’euros chaque année ; à l’échelle mondiale, c’est 100 milliards d’euros.

D’un autre côté, sur les 30 millions de Français qui pratiquent le commerce entre particuliers, 70% disent craindre une arnaque, et 30% ont peur d’avoir des problèmes lors de la transaction, même en face-à-face. On peut les comprendre : une simple recherche Google permet d’avoir une multitude d’exemples d’arnaques en tous genres, sur tous types de transactions, qu’il s’agisse de vente de biens ou de prestations de service. Les arnaqueurs sont toujours plus ingénieux et les moyens de paiement classiques ne permettent pas à eux seuls de sécuriser les paiements (on pense au chèque sans provision notamment).

Nous en avons conclu qu’un tiers de confiance était nécessaire pour sécuriser ces transactions et apporter de la sécurité, de la simplicité et de la transparence.

Pourquoi le nom d’Obvy ?Pour sa consonance avec obvious, “évident” en anglais. Il nous semble en effet évident de qu’un tiers de confiance pour sécuriser les paiements soit nécessaire pour accompagner le développement de l’immense marché de l’achat-vente entre particuliers.

En quoi la solution Obvy sécurise-t-elle les transactions entre particuliers ?

Obvy met en place un système qui repose sur le cantonnement de fonds. Concrètement, le paiement entre les particuliers est effectué via Obvy, mais la somme est cantonnée jusqu’à la finalisation de la transaction. Le versement au vendeur est effectué une fois que la transaction a été approuvée par toutes les parties prenantes ; il peut alors transférer l’argent simplement vers son compte personnel ou le conserver sur l’application pour effectuer un autre achat via Obvy.

Et comment procéder à un paiement via Obvy ?

Notre offre se décompose en deux produits :

  • une appli mobile à destination du grand public pour suivre et finaliser les transactions ;
  • un produit à destination des plateformes de petites annonces, qui leur permet de proposer le paiement par Obvy sur toutes leurs annonces. N’importe quelle plateforme peut intégrer gratuitement le système Obvy et passe alors du statut d’hébergeur d’annonces à celui de marketplace intégrant le paiement, la livraison et l’analytique.

Concrètement, si le site d’annonce est équipé du système Obvy, l’acheteur peut envoyer sa promesse d’achat au vendeur d’un simple clic, grâce à un bouton “payer avec Obvy”. Le vendeur reçoit alors une notification par email. Ensuite, la transaction sera finalisée via l’application. Si le site n’est pas partenaire, l’acheteur se rendre directement sur l’appli Obvy pour envoyer sa promesse d’achat au vendeur, ou bien le vendeur peut préciser qu’il souhaite effectuer la transaction par Obvy.

Combien coûte une transaction avec Obvy ?

Obvy n’est pas rémunéré par les sites d’annonces partenaires, mais par une commission prise sur le montant de la transaction. C’est surtout par le volume des transactions qu’Obvy se rémunère. Nous lançons bientôt une nouvelle version d’Obvy, avec une nouvelle grille tarifaire. Désormais, nous proposerons des tarifs fixes, de 1€ à 50€, en fonction du montant de la transaction. Le tarif sera par exemple de 1€ pour les transactions de 1 à 99€ et jusqu’à 50€ pour les transactions de 100 000 à 200 000€.

Vous lancez donc une nouvelle version de l’appli Obvy. Quelles sont les nouveautés ?

La nouvelle version d’Obvy va rendre notre solution encore plus universelle.

Obvy intégrera désormais la livraison : l’acheteur pourra choisir un point de livraison grâce à l’application. Nous apportons aussi une innovation unique avec notre technologie anti-fraude à la livraison. Avec la caméra du smartphone, le vendeur filme le colisage du bien, puis l’acheteur filme le premier déballage  : une sécurité pour éviter les litiges.

La nouvelle version d’Obvy, ce sont en fait nos utilisateurs qui l’ont créée : ils nous ont fait part de leurs besoins, nous les avons intégrés.

Nous ajoutons un système de négociation en temps réel.  Cela sera particulièrement intéressant pour les ventes de voitures, puisque la négociation se poursuit souvent lors de la rencontre les parties prenantes.

Obvy sera aussi plus adapté aux prestations de services : l’utilisateur pourra choisir la durée de la prestation sur un calendrier, pendant laquelle les fonds seront cantonnés.

La nouvelle version comprend-elle une webapp ?Nous développons actuellement la webapp. Toutefois, nous nous rendons compte que le téléchargement de l’app mobile n’est pas un frein : les utilisateurs sont pleinement satisfaits de l’application.

Avez-vous également de nouveaux partenariats ?

En 2 mois de prospection, nous avons développé plus de 20 partenariats. Ainsi, 4 millions d’annonces sont affiliées à Obvy chaque mois, ce qui nous permet de toucher 17 millions de visiteurs uniques mensuels. Parmi nos partenaires, nous comptons notamment Yescapa (leader de la location de véhicules aménagés entre particuliers), Mac Génération, Au Vide Grenier ou encore Occazéo.

Qui sont vos principaux concurrents et comment vous en êtes-vous démarqués ?

Aujourd’hui, les poids lourds de la sécurisation des paiements entre particuliers sont PayCar et Depopass. Mais ces acteurs sont centrés sur la vente de véhicules. Obvy est la première solution à couvrir l’achat-vente entre particuliers dans toute son envergure, et jusqu’à des des montants aussi importants (jusqu’à 200 000 euros).

Par ailleurs, nous nous démarquons par nos innovations : nous sécurisons la livraison, nous nous adaptons aux prestations de service et nous avons une solution qui couvre l’intégralité de la chaîne de valeur des plateformes d’échange de biens.

Obvy a démarré en février 2018 : quel est votre bilan de ces premiers mois ?

Il est très positif ! Jusqu’à présent, la solution proposée par Obvy était un MVP (Most Valuable Product) : notre produit de base pour observer les attentes du marché. Cela nous a permis d’évaluer les besoins réels des utilisateurs et de bénéficier de leurs retours. La nouvelle version d’Obvy, ce sont en fait nos utilisateurs qui l’ont créée : ils nous ont fait part de leurs besoins, nous les avons intégrés.

Et quels sont vos objectifs pour les prochains mois ?

Nous sommes au coeur d’une levée de fonds. C’est un point d’orgue : non seulement nous transformons l’essai, mais cela va nous permettre de poursuivre le développement de notre offre. Nous allons aussi conclure de nouveaux partenariats, notamment avec des plateformes de services aux particuliers.

Et la banque dans tout ça ?

Les banques de détail vont être des partenaires privilégiés : lorsqu’une personne est arnaquée dans une transaction entre particuliers, les faits sont qualifiés d’escroquerie et non de fraude. A ce titre, ils ne sont donc pas couverts par les assurances. Les personnes ont alors tendance à se tourner vers leur banque pour obtenir un remboursement, ce qui est source de litiges.

Obvy peut permettre aux banques d’éviter ce type de cas. La banque de détail a une responsabilité dans l’innovation de ses produits : pour garder leur position, les banques doivent intégrer dans leurs services les innovations financières qui leur permettront de répondre à tous les besoins de leurs clients.

Mise à jour le