Fin des tarifs réglementés jaune et vert : les clients professionnels se préparent

Sur les 450 000 clients professionnels concernés par la fin des tarifs réglementés au 1er janvier 2016, près d'un quart ont déjà sauté le pas vers une offre à prix de marché.


Dans le calendrier de l’ouverture du marché de l’énergie, le 1er janvier 2016 est la prochaine date importante, avec la fin des tarifs réglementés de l’électricité pour les compteurs de puissance supérieure à 36 kVA.

A cette date, les clients dotés d’un compteur entrant dans cette tranche de puissance, correspondant aux tarifs réglementés jaunes et verts, devront avoir opté pour une offre à prix de marché. Les clients qui n’auront pas encore souscrit à une nouvelle offre d’ici cette date seront basculés sur une offre transitoire, plus chère, valable pour une durée de six mois. Au terme de cette période, les clients qui n’auront toujours pas opté pour une offre de marché subiront alors une coupure de leur approvisionnement en électricité.

Ce scénario sera épargné à toutes les entreprises qui auront choisi de souscrire une offre de marché d'ici le 31 décembre 2015. A l'heure actuelle, ce sont 100 000 clients sur un total de 450 000 structures concernées qui ont mené à bien la procédure.

Un sursaut des souscriptions suite à une déclaration de la CRE

A la mi-octobre, le président de la CRE, Philippe de Ladoucette, avait exprimé son inquiétude à l’égard du fait que peu de clients professionnels percevaient leur intérêt dans le fait de choisir une offre de marché. Dans le mensuel Chef d’entreprise, il avait estimé que si trop de professionnels décidaient de souscrire à une offre de marché à la dernière minute, cela pourrait produire un effet « d’embouteillage », les fournisseurs se trouvant alors dans l’incapacité de satisfaire aux demandes dans des délais corrects.

Pour la CRE, l’objectif est désormais d’éviter une redite de la déconvenue de la fin des tarifs réglementés du gaz naturel pour les consommations supérieures à 200 MWh/an, survenue au 1er janvier 2014. Cinq mois après cette date, encore 10 000 entreprises dotées de ce profil de consommation n’avaient encore opté pour aucune offre de marché.

Mis à jour le