Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Gaz : les tarifs réglementés baissent de 0,6% en mai

Les tarifs réglementés du gaz continuent à baisser en mai.

Après deux baisses consécutives de 0,73 % en février et de 1,91 % en avril, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz continuent à diminuer. Ils ont baissé de 0,6% en moyenne au 1er mai. 

Une baisse des tarifs réglementés du gaz au mois de mai

Les TRV du gaz pratiqués par Engie ont subi une baisse ce mois-ci. Cette baisse se répercutera différemment en fonction des usages du gaz faits par les clients. D'après la Commission de régulation de l’énergie (CRE), la baisse sera de -0,2 % pour les usagers se servant du gaz pour la cuisson, de -0,4 % pour les consommateurs cumulant l'usage  de cuisson et d'eau chaude et de -0,7 % pour les ménages chauffant au gaz. Une bonne nouvelle pour de nombreux ménages, puisqu'encore 40 % des foyers raccordés au gaz naturel sont clients des tarifs réglementés. 

Des tarifs en baisse sur plusieurs mois

Et la baisse du mois de mai n'est pas la dernière ! Les TRV continueront à diminuer encore le mois prochain. Comme l'a fait savoir le gouvernement, les tarifs du gaz n'augmenteront pas avant fin juin 2019, au moins. C'est pourquoi, il peut valoir le coup pour les ménages souhaitant réduire leur facture de gaz, de se tourner vers une offre à tarifs indexés sur les TRV. Ils bénéficieront d'une réduction sur le prix du kWh et paieront donc moins en souscrivant à un nouvel abonnement auprès d'un fournisseur alternatif

Vers une augmentation soudaine des prix du gaz en juillet ? 

Difficile à prédire. Quoi qu'il en soit, la CRE annoncera l'évolution des tarifs quelques jours avant le début du mois de juillet. En cas d'augmentation notable, il suffira aux foyers désireux de ne pas voir grimper leur facture de gaz d'opter pour une offre à prix fixes. 

Quel avenir pour les tarifs réglementés ? Les tarifs réglementés pratiqués par Engie sont encore en place pendant quelques années. Mais ils disparaitront définitivement en 2023. Tous les foyers seront donc obligés de passer à une offre de marché. 

Créé le