Menu

Augmentation des prix du gaz : + 17% depuis l'automne dernier !

Le prix du gaz a augmenté de 17% TTC depuis l'automne 2017.

Après une très forte augmentation du tarif réglementé du gaz le mois dernier, le prix du gaz repartira à la hausse au 1er février selon la dernière délibération de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) publiée dimanche.

Une nouvelle augmentation de 1,3% en moyenne

"Cette proposition répercute l'évolution du coût d'approvisionnement d'Engie depuis le 1er janvier 2018, estimé par le fournisseur à +0,7euro / MWh" indiquait dimanche le journal officiel.

Concrètement, cette hausse moyenne du tarif de 1,3% aura pour conséquence une hausse HT de 1,4% pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,4% pour ceux qui l'utilise uniquement pour la cuisson et de 0,8% pour ceux qui l'utilisent pour la cuisson et l'eau chaude.  

Une considérable hausse depuis l'automne 2017

La fin de l'année 2017 marquait une nette tendance haussière avec +1,2% en octobre 2017, +2,58% en novrembre 2017 et +0,97% en décembre 2017. En janvier 2018, les tarifs réglementés du gaz subissaient une nouvelle augmentation de +2,3% en moyenne, doublée d'une hausse de la TICGN (taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel), passée de 5,88€ par MWh en 2017 à 8,45€ par MWh au 1er janvier 2018. Ainsi, pour un foyer situé à Lille (en zone tarifaire 1) chauffé au gaz, ces hausses, cumulées à la hausse attendue de février engendrent une augmentation de pas moins de 17% sur le prix TTC du tarif réglementé du gaz depuis l'automne dernier !

Evolution du prix du kWh TTC au tarif réglementé du gaz entre août 2017 et février 2018*
  août / septembre 2017 octobre 2017 novembre 2017 décembre 2017 janvier 2018 février 2018
Prix c€/ kWh 4,85 4,92 5,07 5,13 5,59 5,67

*Prix du kWh TTC en zone 1 pour les consommateurs chauffés au gaz naturel. Source : site officiel des tarifs réglementés du gaz

Comment parer la hausse ?

Il est possible de contrer ce contexte haussier des prix du gaz. Des fournisseurs proposent en effet des offres à prix indexés aux tarifs réglementés d'Engie, (voir notre article sur les offres à prix indexés, moins chère que le tarif réglementé).

Avec ces offres, les consommateurs payent un prix du kWh HT X% moins cher par rapport aux tarifs réglementés d'Engie, sans engagement. D'autres encore proposent des offres à prix fixes, vous assurant une stabilité des prix pour une durée pouvant aller de une à cinq années. Certains concurrents de Engie proposent même des tarifs fixes révisables uniquement à la baisse en cas de baisse des tarifs réglementés sur l'année. Attention toutefois, ces offres ne protègent pas contre les éventuelles hausses de taxes (exemple : l'offre Astucio  eco du fournisseur eni).

Participer à un achat groupé pour réduire sa facture Un autre moyen existe pour réduire ses factures d'électricité et de gaz : participer à un achat groupé afin de négocier un tarif de groupe, moins cher. La pré inscription est gratuite et sans engagement. Participer à l'achat groupé hiver de Selectra.

Mise à jour le