Engie renforce ses positions sur le GNL et signe un partenariat avec le japonais Kansai Electric

Après le contrat signé avec le russe Novateck, Engie (ex-GDF Suez) s'allie avec l'électricien nippon Kansai Electric pour l'achat de gaz naturel liquéfié.


Gaz de schiste

En France l'exploitation du gaz de schiste est interdite.

Du gaz de schiste pour Engie

Selon l'accord, la firme japonaise devrait acheter du gaz de schiste aux Etats-Unis, afin d'en revendre 0,4 million de tonnes de GPL par an à Engie. D'après le quotidien nippon "Nikkei", ce gaz sera acheminé aux clients d'Engie en Amérique du Sud et en Europe. 

Un accès au gaz du Moyen-Orient pour Kansai Electric

En contrepartie, Engie pourra revendre une quantité de gaz naturel liquéfié identique à l'entreprise japonnaise. Selon les termes de l'accord, ce GNL proviendra essentiellement du Moyen-Orient ou d'Afrique. 

Cet accord témoigne de la valeur qu’ENGIE, acteur majeur du GNL, peut apporter à des groupes tels que Kansai Electric grâce à son portefeuille diversifié de GNL, sa capacité à négocier sur les marchés mondiaux et son expérience en matière de transport maritime

Philip Olivier, Directeur Général d’ENGIE GLOBAL LNG

Echange de bons procédés pour les deux énergéticiens 

GNL méthanier Engie

Cet accord permettra aux deux groupes de s'ouvrir de nouvelles opportunités commerciales et marketing sur de nouveaux marchés. Pour Engie, c'est un bon moyen d'obtenir du gaz bon marché en ayant accès au gaz de schiste d'Amérique du Nord. De son côté, l'entreprise nippone espère développer son activité en tant que grossiste de GNL. En effet, depuis l'arrêt des réacteurs nucléaires au Japon, Kansai Electric Power est dans l'obligation d'importer de grands volumes d'hydrocarbure pour faire fonctionner leurs centrales thermiques. Les dirigeants de Kansai Electric espèrent cependant pouvoir redémarrer rapidement leurs réacteurs nucléaires et faire ainsi baisser considérablement ses besoins propres. 

Ce partenariat vise donc à optimiser le transport du gaz naturel liquéfié. Peu de personnes le savent, mais en plus d'être le fournisseur historique de gaz en France, le groupe Engie est également le premier importateur européen de GNL et dispose d'une flotte de 14 méthaniers.

Mis à jour le