Vous êtes ici

Déménagement

09 87 67 54 75

Déménagement

09 87 67 54 75

Parts de marché des fournisseurs d'énergie en France

Sept ans après l’ouverture du marché de l’énergie aux particuliers, il est utile de faire un bilan d’étape. Nous vous proposons un état des lieux détaillé des parts de marché pour l’électricité d’une part, et pour le gaz d’autre part, en prenant pour base le nombre de clients desservis par chaque fournisseur.


Le marché de l’électricité, encore dominé par les fournisseurs historiques

Fournisseurs alternatifs croquant les parts de marché d'EDF

Entre la hausse des tarifs réglementés d’EDF, favorable aux fournisseurs alternatifs, et la hausse pressentie du tarif de revente de l’énergie nucléaire, qui leur serait défavorable, le marché de l’électricité se dote encore d’une réglementation peu ouverte à la concurrence. Sept ans après l’ouverture du marché de l’énergie aux particuliers, le fournisseur historique EDF fournit toujours un peu plus de 31,5 millions des 36 191 000 compteurs de l’hexagone, dont l’essentiel sont au tarif réglementé. Face à EDF, les fournisseurs alternatifs opèrent une percée progressive mais continue et s’octroient, fin 2013, 7,9% de la clientèle du territoire.

Parmi ces fournisseurs alternatifs, sur un total de 2 865 000 clients, on note la prépondérance de GDF Suez, qui occupe avec 1 676 000 clients les deux tiers de ce segment. En s’appuyant sur la puissance de sa marque, ainsi que sur une stratégie de recrutement consistant à solliciter ses clients gaz pour l’ouverture d’un compte électricité, GDF Suez s’est rapidement imposé dans le domaine des offres de marché de fourniture d’électricité.

Direct Energie est pour l’instant son seul concurrent ayant réussi à toucher une large audience, avec 840 000 clients soit près d’un tiers du nombre total de clients des fournisseurs alternatifs. Après sa fusion avec Powéo en 2012, Direct Energie a amorcé l’année dernière une campagne d’acquisition de clients fondée sur de nouvelles offres à prix réduit et sur une campagne publicitaire destinée à faire croître sa notoriété auprès des Français. Direct Energie est le pionnier de l'offre Online, qui permet de gérer son compte intégralement en ligne en contrepartie d'une baisse de prix. Le fournisseur prévoit une progression continue de 10% de son portefeuille clients en 2014.

Les parts restantes des fournisseurs alternatifs sur le marché de l’électricité relèvent essentiellement de l’approvisionnement en électricité « verte », qui demeure encore aujourd’hui un marché de niche. Enercoop et Planète Oui, respectivement 18 000 et 17 000 clients, sont les deux fournisseurs spécialisés exclusivement dans cette démarche, chacun à sa façon. En tant que coopérative, Enercoop pratique des prix sensiblement plus élevés que ceux de Planète Oui, mais réinvestit l’essentiel de ses profits dans le développement des énergies renouvelables.

 
 

NB les totaux s'appuient sur une reconstitution de parts de marché obtenues indépendamment pour chaque fournisseur, et peuvent différer légèrement des données de la CRE

Le marché du gaz s’ouvre à un rythme plus soutenu

Fournisseurs historiques en voie de disparition

Parce que GDF Suez achète son gaz à l'international au même titre que les fournisseurs alternatifs, il ne dispose pas comme EDF d’un avantage fort en termes de marge sur ses concurrents. Or les tarifs réglementés du gaz sont élevés, permettant à de nouveaux entrants de proposer des offres à des prix plus compétitifs. Le marché est donc plus attractif que celui de l’électricité, ce qui explique l’arrivée depuis 2004 de plusieurs nouveaux entrants français et étrangers qui ont pris au fournisseur historique GDF Suez un total de 1 613 000 comptes clients, soit 14% du marché hexagonal.

Alors que GDF Suez contacte ses clients historiques pour leur proposer des offres d’électricité, EDF opère de la même façon en proposant à ses clients électricité d’opter pour une offre qui inclue aussi le gaz. A l’appui de cette pratique, le fournisseur historique d’électricité a pu opérer le raccordement de 780 000 clients gaz, acquérant ainsi une large majorité sur le segment des offres de marché. EDF compte fortement sur la notoriété de sa marque, ses prix étant en moyenne plus élevés que les tarifs réglementés de GDF Suez.

En deuxième position, on trouve une filiale de l’italien eni, le 4e groupe pétrolier européen. Après avoir intégré le marché avec l'absorption progressive d’Altergaz, eni a depuis mené une stratégie offensive fondée sur ses offres à prix fixe et la puissance de sa marque. Eni est aujourd’hui fournisseur de 245 800 comptes client, soit 18,6% du total des fournisseurs alternatifs, et envisagerait de se lancer sur le marché de l’électricité si les conditions y évoluaient favorablement.

Eni se fait talonner par Direct Energie, qui possède à ce stade de la course 220 000 clients soit 16,6% du total des fournisseurs alternatifs. Ses ventes profitent en effet de ses offres duales électricité/gaz, dans le cadre desquelles l'électricité sert de produit d'appel.

Quatrième acteur significatif de la fourniture de gaz à prix de marché, Lampiris se positionne comme le fournisseur de gaz le moins cher en France. Le groupe belge propose aussi bien du gaz que de l’électricité, mais s’est surtout fait connaître en France en lançant en 2013 une offre en partenariat avec l’UFC qui lui a permis de capter 70 000 clients gaz, portant son total à 76 600. Ses parts de marché devraient encore progresser suite à ce coup médiatique.

 

 
 

NB les totaux s'appuient sur une reconstitution de parts de marché obtenues indépendamment pour chaque fournisseur, et peuvent différer légèrement des données de la CRE

Les entreprises locales de distribution, petits fournisseurs historiques

Présentes sur environ 5% du territoire, les 170 Entreprises locales de distribution (ELD) couvrent aujourd’hui un peu plus d’1,5 million de compteurs d’électricité et environ 440 000 compteurs de gaz en France métropolitaine hors Corse. Ces petits fournisseurs historiques, qui ont échappé à la nationalisation au moment de la création d’EDF et de GDF en 1946, sont encore en monopole de fait pour la fourniture d’énergie aux particuliers sur leurs territoires respectifs.

Le paysage français compte enfin une petite dizaine de fournisseurs alternatifs de taille très réduite tels qu’Alterna, Proxelia et énergem, qui totalisent moins de 5000 clients pour l’électricité et moins de 1000 pour le gaz. Ces fournisseurs furent fondés au moment de l’ouverture du marché de l’énergie par des ELD soucieuses d’anticiper les pertes entraînées par l’arrivée de la concurrence sur leurs territoires, mais ne s'inscrivent pas dans l'immédiat dans une forte perspective de croissance.

 
 

 NB les totaux s'appuient sur une reconstitution de parts de marché obtenues indépendamment pour chaque fournisseur, et peuvent différer légèrement des données de la CRE


Cette étude se fonde sur des données obtenues auprès des autorités du secteur (CRE...), auprès des fournisseurs et dans des articles de la presse économique. Cliquez ici pour accéder aux résultats complets et aux détails des sources.

Cette étude porte sur le nombre de points de livraison (PDL - électricité) et de points de comptage et d'estimation (PCE - gaz) des fournisseurs, tous types de clients confondus. Les fournisseurs spécialisés dans le segment des gros industriels, du fait de leur nombre restreint de clients, n'apparaissent pas dans les données.

Selectra est un portail d'information en ligne sur le marché de l'énergie et le premier comparateur des offres des fournisseurs d'électricité et de gaz. Chaque mois, ses sites enregistrent 550 000 visiteurs uniques et son standard aide 5 900 clients à trouver un nouveau fournisseur d'énergie.